En Bourgogne, une étonnante villa Belle-Époque de l’architecte Charles-Albert Gautier,
une maison d'amis et sa piscine à débordement sur 3,8 hectares
Paray-le-Monial, SAONE-ET-LOIRE bourgogne 71600 FR

Situation

Au centre de la France, par TGV ou autoroute, la demeure est accessible en moins de deux heures de Paris, Lyon, Dijon ou Clermont-Ferrand. Au sud du Parc Naturel Régional du Morvan, la propriété est à la croisée d’un terroir industriel et d’élevage bovin où les paysages forestiers et bocagers s’entremêlent. L’ensemble des services et commerces du quotidien sont à disposition à deux kilomètres de la propriété.

Description

Il faut s’échapper un court instant du tumulte de la ville voisine, pour apercevoir la demeure au loin, dans un écrin arboré, surplombant la campagne environnante. Un chemin d’accès, bordé d'une pièce d’eau, contourne la maison. L’ensemble des éléments constitutifs d’une maison bourgeoise au 19ème siècle sont encore présents.Sur les hauteurs, subsiste le potager et le verger clos de murs. Une maison de gardien prolongée par une écurie, ainsi qu’un bâtiment à usage de remise, ferment la cour en direction de la maison principale. Installée plus récemment, et à l’écart des bâtiments, une vaste piscine à débordement s’ouvre sur le paysage bocager.

La villa

Elle fut construite en 1898 pour la famille Campionnet, célèbre famille d’industriels dont plusieurs membres furent maîtres des forges de la ville voisine. La réalisation en fut confiée à l’architecte parisien Charles-Albert Gautier, remarqué pour ses réalisations lors des expositions universelles de 1889 et 1900. L’esprit qui s’en dégage rappelle la période Belle Epoque, teintée d’insouciance, de progrès économiques et sociaux. La bâtisse est imposante, construite sous la forme d’un « L », sur caves, élevée de deux niveaux et combles aménagés. L’ensemble en parfait état, a été rénové ces dernières années par les actuels propriétaires.


Rez-de-chaussée
Une entrée, avec cheminée et boiseries de soubassement, au centre du bâtiment, dessert les différentes pièces de ce niveau. Trois salons de réception sont orientés au sud, d’où les larges ouvertures permettent de profiter d’une vue lointaine sur la campagne environnante. Un élégant salon comporte une cheminée de marbre gris et rose, des corniches moulurées, des peintures murales réalisées dans l’esprit champêtre de la maison et un parquet à chevrons. A la suite, au centre de la façade sud, une salle à manger de taille plus réduite. Un autre salon de détente, avec parquet, boiseries d’appui et cheminée en bois, est moins formel que le premier mais tout aussi lumineux. Un couloir permet d’accéder aux pièces de service : une cuisine d’appoint, une cuisine principale avec arrière cuisine, une laverie et une chambre. Celles-ci sont couvertes de carreaux à damiers de couleur brique et paille. Un bureau-bibliothèque, avec cheminée en pierre surmontée de l’inscription « Bon an, mal an, dieu soit céans », donne également sur le parc arboré.
Premier étage
Situé dans l’entrée, un escalier en chêne avec vide central permet d’accéder aux étages supérieurs. Un vaste palier dessert quatre suites, avec chacune salle de bain ou salle d’eau. Toutes de grande dimension et avec parquet, elles possèdent des cheminées en marbre et une vue dégagée sur le parc ou la campagne.
Deuxième étage
Ce niveau mansardé comporte trois chambres indépendantes, salle d’eau et toilettes séparés. Une vaste suite avec deux chambres, salle d’eau et balcon complète cet étage.
Les caves
Elles sont présentes sous l’ensemble de la maison et accessibles tant par l'intérieur que l'extérieur. Une cave voûtée sert de cave à vin, une autre de garde-manger, plus loin était stocké le charbon. L’actuelle chaudière au fuel et une cuve de 10 000 litres s’y trouvent également.

Les dépendances

Situées à l'arrière de la maison principale, elles ferment la cour d'honneur et servaient au fonctionnement quotidien du domaine.


Maison d'amis
Un long bâtiment comprend une maison d'amis rénovée d’environ 100m². Elle contient un salon, une salle-à-manger, une cuisine et deux chambres.
Ecuries
A la suite, une ancienne écurie comporte deux stalles et un accès aux combles aménageables. En face, une remise à calèche sert aujourd'hui de garage et de rangement.
Pool-house
Au-delà du parc, les bâtiments servant autrefois aux animaux de basse-cour ont été transformés pour accueillir les commodités de la piscine: vestiaire, douche, toilettes et bar.
La piscine
Longue de 18 mètres et large de 6 mètres, la qualité de sa conception et de sa réalisation en font un élément peu commun. Parfaitement intégrée dans le paysage, le débordement se prolongeant sur la campagne donne un sentiment d'infini. A proximité, un spa est également présent.

Le parc

Sur un peu moins de quatre hectares, l'ensemble est agréablement réparti autour de la maison principale. Le potager et le verger étaient les lieux vivriers du domaine. Clos de murs avec une entrée indépendante depuis la route, ils s’élèvent sur deux terrasses qu’il serait agréable de mettre en valeur. Le bassin et les arbres matures du parc constituent les points d’ombrage et de rafraîchissement. A l’écart de la maison principale, la large piscine à débordement ouverte sur le paysage, participe au confort actuel de la demeure.

Ce que nous en pensons

Loin de la Bourgogne viticole tapageuse, cette villa est le reflet d’une épopée industrielle. Il s’agit là d’une agréable maison de famille, en parfait état, où l’on pose ses valises à la belle saison, en se laissant vivre au bord de la piscine, à l’ombre des marronniers ou des tilleuls, tout en profitant de la vue paisible et lointaine. Au milieu des champs, sa quiétude et son charme empreint d’insouciance et de légèreté sont des plus plaisants. Les hôtes de passage ne s'y sont pas trompés et une activité d'accueil pourrait être poursuivie.

Vente en exclusivité

1 485 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 152994

Surface cadastrale 3 ha 77 a 82 ca
Surface du bâtiment principal 550 m2
Surface des dépendances 100 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Bourgogne du Sud


Gautier Dumontet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus