En Anjou, dans un parc paysager de 13 ha,
un élégant château du 19e s. et ses dépendances
Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR

Situation

En lisière d'un village. A 5 km d'un bourg disposant des commerces et des services de première nécessité. A proximité de la voie rapide desservant les villes d'Angers et de Rennes, toutes deux reliées à Paris par une ligne à grande vitesse. A 45 min de Laval et à un peu plus d'une heure de Nantes et de son aéroport.

Description

Depuis la rue, le portail d'entrée s'ouvre sur une allée qui, traversant le parc, conduit à une cour devant le château, puis à un ensemble de dépendances situé en retrait de celui- ci à l'est. Ces dépendances peuvent également être rejointes directement depuis la rue par une autre allée. Le parc est bordé par des prairies à l'ouest et au sud. Le château est parfaitement disposé au milieu de ses 13 ha.

Le château

La construction date du début du 19e s. Édifié en moellons de pierre recouverts d'un enduit à la chaux, il s’élève sur trois niveaux dont un de combles. Il est fait d’un corps central avec, au centre de chacune des deux façades principales un avant-corps en saillie. Les encadrements des ouvertures, les corniches et les chaines d'angle sont en briques et pierres de tuffeau. Les toitures, percées de lucarnes, sont en ardoise.


Rez-de-chaussée
La porte d’entrée s'ouvre sur un grand vestibule avec des lambris bas et un sol en carreaux blancs à cabochons noirs. Il contient le départ de l'escalier en bois avec une rampe en fer forgé. Il dessert un dégagement et deux salons qui communiquent également directement entre eux. Le dégagement conduit à la salle à manger ornée de lambris bas, la cuisine, un vestiaire et des toilettes. Le premier salon, lui aussi décoré de lambris bas et dont un côté est en demi-cercle, dispose d’un petit jardin d’hiver logé dans l'avant-corps arrière. Parquet au sol dans les salons et la salle à manger. Tomettes en terre cuite dans la cuisine. Cheminées en marbre dans les pièces de réception et en pierre dans la cuisine.
Premier étage
Le palier distribue, d’un côté, deux chambres, dont une très grande, une salle de bain et le départ de l’escalier menant au deuxième étage; en face, une grande chambre avec sa salle de bain; de l’autre côté, deux chambres et une salle de douche. Parquet à l'anglaise au sol et cheminée en marbre dans la plupart des chambres.
Deuxième étage
A gauche du palier, une grande chambre. A droite, un couloir avec un dégagement qui donne accès à une chambre avec sa salle de bain, à deux autres chambres et à une salle de douche. Sols en parquet à l'anglaise ou en carreaux de terre cuite et cheminée en marbre dans deux chambres.

Les dépendances

Elles datent de la même période de construction que le château et sont constituées de plusieurs bâtiments. Un premier ensemble, faisant cour, comprend les écuries avec un petit logement récemment aménagé, la maison des gardiens et deux granges dont une est maintenant à usage de cave. A cela s’ajoutent, près de l’ancien potager, une orangerie et une serre. Enfin, à l’écart, un ancien pigeonnier et les vestiges d’un lavoir.

Le parc

Sur 13 hectares, ce parc à l'anglaise, parfaitement entretenu, est bien dessiné. Il est planté de nombreuses essences d'arbres telles que platanes, magnolias, chênes verts, cyprès chauves, cèdres du Liban, tilleuls, chênes, séquoias, ifs. Certaines de ces essences sont multi-centenaires. Elles sont mises en valeur par de grands bosquets de rhododendrons ainsi que par des massifs de roses, d'hortensias, de dahlias ou encore d'azalées. Sur un côté du parc, un ancien potager en partie clos de murs, une allée de vieux buis et un impressionnant mail de chênes. Au sud commence immédiatement la campagne.

Ce que nous en pensons

Une retenue toute d'élégance, une modestie pleine de grâce se dégagent du château. Le vaste parc et la campagne environnante forment autour de lui des cercles protecteurs. Nul besoin d'entreprendre des travaux : tout est en parfait état et de bon goût. Les volumes intérieurs sont aussi lumineux que spacieux, tant les pièces que les espaces de circulation. Une nouvelle famille sera heureuse d'en faire sa maison et d'y fabriquer des souvenirs. La qualité des dépendances est propre à faire germer des idées de projets professionnels.

880 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 761639

Surface cadastrale 13 ha
Surface du bâtiment principal 550 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou


Sylvain James       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus