En Auvergne, dans le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, proche d'une cité médiévale,
un château des 15ème/19ème siècles, au cœur d'une quinzaine d'hectares
Clermont-Ferrand, PUY-DE-DOME auvergne 63000 FR

Situation

Au cœur du Massif-Central, le Parc Naturel Régional Livradois-Forez est le quatrième plus grand parc naturel de France. L'Auvergne est un territoire resté sauvage et authentique. Elle compte un grand nombre de villages et villes encore marqués d'une grande authenticité. C'est à l'écart de l'un de ces villages, que le château et ses dépendances se dressent au cœur d'un domaine d'une quinzaine d'hectares. La célèbre cité médiévale de Thiers, capitale de la coutellerie, n'est qu'à vingt-cinq minutes. La grande agglomération de Clermont-Ferrand, sa gare SNCF et son aéroport sont à trente minutes de route et, Lyon à une heure et demi. Vulcania, le parc d'attraction au cœur des volcans, est à une heure.

Description

Une longue allée bordée d'arbres mène à l'entrée de la propriété qui s'étend sur une quinzaine d'hectares. Il s'agit d'un château du 15ème siècle, remanié au 19ème, ainsi que de plusieurs bâtiments de dépendances aménagés en maisons d'habitation pour recevoir et aussi pour le gardien. Une construction vitrée abrite une piscine ainsi qu'une cuisine d'été. Situé à l'arrière du château et au bout d'une allée cavalière, un étang poissonneux s'étale sur environ un hectare et demi.

Le château

Il se compose d'un donjon-logis quadrangulaire qui flanque l'angle d'un grand corps de logis de trois niveaux élevés sur cave. Une tourelle polygonale d'escalier se dresse à la rencontre des deux bâtiments. Des toits à forte déclivité coiffent l'ensemble. Autrefois, une chapelle se situait au sein même du château.


Rez-de-chaussée
L'entrée du château se situe au centre de la façade du corps de logis. Elle est marqué par un encadrement de pierre en ogive décoré par un chien et un blason. Elle ouvre sur un vestibule qui distribue, d'une part un bureau et une salle à manger, d'autre part, un salon. Les portes d'accès de ces trois pièces sont ornées de vitraux de couleur agrémentés d'images : un château, la tête d'un chien, un dragon. Le salon se prolonge sur toute la largeur de l'édifice. Le sol est en pierre et répond à un plafond à poutres apparentes. Une remarquable cheminée en pierre se dresse sur un pan de mur et arbore un blason aux armoiries de la famille. Située à l'arrière du salon, une cuisine moderne commande une arrière-cuisine. Un accès mène aux caves et à des toilettes. Le salon communique avec la tour polygonale dans laquelle est logé un large escalier à vis en pierre puis accède à une salle de réception, autrefois la chapelle. La pièce est coiffée d'une voûte d'arête croisée d'ogive entièrement peinte selon le thème des quatre saisons. Le sol est parqueté et une cheminée anime la pièce. Elle ouvre sur une verrière, puis sur la terrasse.
Premier étage
Le pallier accède à une suite logée dans le donjon-logis et commande l'étage du corps de logis principal. La suite se compose d'une chambre spacieuse et lumineuse suivie d'une salle de bain. La chambre est richement décorée d'une cheminée ainsi que de boiseries et gypseries. Le sol est parqueté. Les autres pièces de l'étage sont logées dans le corps de logis principal. Un vaste salon avec une cheminée dont le manteau en bois sculpté est surmontée d'un trumeau couvert par une tapisserie. Il distribue quatre chambres et une salle de bain.
Deuxième étage
Le niveau abrite quatre chambres et une salle de bain ainsi qu'un salon de musique. Le niveau est assez comparable au précédent par son agencement. Quant à la pièce située dans le donjon-logis, au-dessus de la suite des maîtres, elle est à rénover entièrement.

L'ancienne écurie transformée en maison d'habitation

L'ancienne écurie située à proximité du château a été transformée et aménagée en une confortable maison d'habitation (≠ 400m² habitables). Le bâtiment s'élève sur deux niveaux, flanqué par une tour circulaire à côté de l'entrée. Deux têtes de cheval cerclées de brique rouge décorent la façade de l'entrée. Une large porte vitrée à petit bois ouvre sur une large pièce de réception avec cheminée. Une cuisine et un cellier. Un escalier monte à l'étage et dessert quatre chambres et deux salles de bain.

La maison annexe

Faisant face à l'entrée de l'ancienne écurie, une maison a été aménagée au-dessus de deux garages. Elle abrite une cuisine et une salle à manger, un salon, et deux chambres avec une salle de bain et des toilettes sur environ 200m² habitables. Le bâtiment, beaucoup plus spacieux, flanqué d'une tour, peut encore être aménagé pour agrandir la surface habitable de la maison ou créer un second logement.

La maison du gardien

La maison du gardien a été aménagée dans une partie de l'ancienne écurie. Elle est flanquée d'une tour et développe une surface habitable d'environ 80m². Elle est composée d'une cuisine et salle à manger et, au premier étage, de deux chambres et une salle de bain avec toilettes. La maison nécessiterait des travaux de rénovation et dispose d'un accès indépendant au château.

La piscine et la cuisine d'été

Située à proximité du château, la piscine, équipée d'une nage à contre-courant, est abritée par une construction vitrée et dispose d'une cuisine d'été. Ses dimensions sont généreuses (11m x 7m). Elle est chauffée par une pompe à chaleur et traitée au sel.

L'étang et le parc

La propriété couvre une surface d'environ quinze hectares. Le parc entoure les bâtiments qui composent le domaine et mène, par une allée cavalière, à un étang poissonneux d'environ un hectare et demi. Les terrains agricoles sont libres de toute location et constituent un lieu de choix pour le séjour de chevaux.

Ce que nous en pensons

Déjà par son site, la propriété exerce une sorte d'attraction irrépressible, non par magie, mais parce qu'on se trouve au cœur du pays d'Alexandre Vialatte. Ceux qui ne le connaissent pas encore, auront la chance de le découvrir, ici, page après page, dans ce château, marqué par le temps qui passe et où tout demeure, immuablement, dans une nature unique et préservée.
Le bâti ne prétend pas à Versailles mais, bien plus solidement, à une Auvergne où la constance réfléchie et la ténacité sont la marque de noblesse. Solide et attachant comme une Salers, le château se détache de tout ce qui est commun du genre, pour offrir un confort assuré aux humains ; un havre, aux animaux qu'ils se seront choisis.

1 290 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 554924

Surface cadastrale 14 ha 73 a 94 ca
Surface du bâtiment principal 500 m2
Nombre de chambres 8
Surface des dépendances 700 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Sud Puy-de-Dôme


Sébastien Champeyrol +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus