Aux confins de la Charente et de la Dordogne,
un ancien dépôt de remonte du 19ème siècle
Angoulême, CHARENTE poitou-charentes 16000 FR

Situation

Sur l'axe Angoulême-Brantôme « la petite Venise du Périgord », la propriété est située aux abords d'un petit village de Dordogne. La région très boisée est riche de villages pittoresques, de vielles pierres et de patrimoine comme la forteresse de Villebois-Lavalette ou la « Petite Versailles Charentaise » le rêve fou des frères Réthoré, tout proche de là. La demeure est à peine à une heure de Périgueux et à une demi-heure d'Angoulême, la ville aux chocolateries, capitale de la bande dessinée, connue pour sa course rétro-mobile annuelle du circuit des remparts. De la capitale charentaise, la gare TGV relie Paris en exactement deux heures.

Description

Passé la rivière qui longe la majeure partie du village, quelques maisons et les dépendances d'un ancien château, le chemin mène dans une zone boisée et rapidement, sur une hauteur, l'édifice principal apparaît suivi de ses dépendances dans son prolongement à l'ouest. L'accès s'effectue du côté de ces dernières et un chemin en sous-bois gravit également la colline du côté sud est. Bordée de bois, la grande prairie fait face à la cour du bâtiment en U et de ses dépendances. Une grande grange est accolée à l'aile est. Il en va de même d'un petit logement de gardien accolé à l'aile ouest. La cour est agrémentée de grands arbres tel un grand cèdre. Un peu au-delà, une petite maison est à usage de pigeonnier. De par ses dimensions, elle exalte l'impression de grandeur de l'édifice.

L'édifice principal

L'édifice principal à toit à deux pans, est disposé en U, sur deux niveaux délimités par une chaîne horizontale. Le corps principal voit en son centre, côté cour, une haute porte en arche dont l'encadrement de pilastres est coiffé d'un fronton triangulaire. L'appareillage du rez-de-chaussée est en pierre de taille et les baies en plein citre sont en demi-arc. À l'étage, les baies en arc surbaissé se démarquent de l'ensemble de par leur encadrement de brique rouge. À l'extérieur, le grand côté se voit également doté d'un fronton triangulaire en avant-corps. De ce côté, l'appareillage laisse apparaître les moellons entre les baies, des oculi en demi-lune. Enfin, chaque extrémité côté cour est également ornée d'un fronton triangulaire. L'accès au premier niveau s'effectue par un escalier extérieur situé à l'extrémité de le l'aile gauche.


Rez-de-chaussée
Dans le corps principal, de part et d'autre du vestibule, de vastes pièces sont libres de tout aménagement. Une grande grange à restaurer est située le long de l'aile est. L'aile ouest est en cours d'aménagement. Accolé à cette dernière, un petit logement de gardien a été aménagé avec cuisine ouverte donnant sur la salle à manger. Chambre et salle d'eau.
Premier étage
L'espace est totalement libre d'aménagement. L'effet produit est celui d'une cathédrale grâce à la hauteur sous toiture dans les pièces centrales de chaque côté de l'entrée principale.

Ce que nous en pensons

Pour y accéder, le passage obligé le long du site de l'ancien château annonce tout le caractère du lieu. L'impression qui se dégage immédiatement est que le grandiose, et cela pourrait paraître paradoxal, est resté humble grâce à la nature. Incontestablement, la symbiose entre l'édifice et son environnement séduira et saura indubitablement conforter le prochain acquéreur dans son interêt pour les grands espaces architecturaux. Parmi les nombreux projets possibles, il est à noter qu'un des hangars pourrait volontiers servir de manège équestre.

395 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 623226

Surface cadastrale 5 ha
Surface du bâtiment principal 1000 m2
Nombre de chambres 1
Surface des dépendances 1000 m2

Conseiller
Sud Charente


Ariel Dormeau +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus