Dans le Gard provençal, à trente minutes d'Avignon et d'Uzès, un appartement de 163m2,
dans un château du 12ème siècle classé MH avec douves, parc et dépendances
Uzès, GARD languedoc-roussillon 30700 FR

Situation

Situé à l'écart d'un village dans le sud-est de la France, fortement marqué par l'empreinte romaine et aujourd'hui par l'activité viticole, ce château de plaine, non loin du Rhône, se perd au milieu de la verdure. Facilement accessible au demeurant par les principaux axes de circulation. Son environnement préservé et abrité des nuisances contemporaines garantit un calme absolu. Avignon (gare TGV) se situe à trente minutes, tandis que les nombreux charmes du Gard provençal se déploient aux alentours (Uzès, la vallée de la Cèze) et se prolongent plus au nord avec l'Ardèche et, au couchant, vers les monts des Cévennes.

Description

Le château est l'un des monuments emblématiques de cette région en lisière du Rhône, avec ses paysages marqués par la culture de la vigne et la richesse de son sol alimenté par des canaux affluents du paisible cours d'eau voisin, qui permettait jadis de gagner le fleuve. Tirant un parti habile de sa position stratégique, sa construction sur un site probablement déjà occupé à l'époque carolingienne, remonte au 12ème siècle avec un premier logis flanqué d'une tour défensive. Mais c'est au 16ème siècle qu'il se développe considérablement pour devenir l'imposant édifice d'une des plus importantes familles du Midi et aussi, l'un des rares exemples du sud-est de la France à disposer d'un système défensif composé de douves toujours alimentées par un ruisseau voisin. Du 12ème siècle, le château a conservé une tour d'angle, au nord-ouest, munie d'impressionnantes archères, tandis que deux autres tours (dont un colombier) flanquent les angles est et sud-est des trois corps de bâtiments s'élevant sur deux étages et rez-de-chaussée. L'ensemble entoure une vaste cour d'honneur refermée au sud par un haut mur percé d'une porte monumentale avec un encadrement à bossage vermiculé. L'ancien chemin de ronde du château s'est transformé aujourd'hui en une promenade au bord des douves. Un ponceau en pierre a remplacé l'ancien pont-levis dont subsistent encore les socles des deux piles. Des platanes centenaires et nombreux entourent le château au-delà des douves. La sobriété extérieure des bâtiments percés de baies à croisées de meneaux et de quelques baies à arc segmentaire plus tardives est à peine démentie par les encadrements richement sculptés des portes du corps central et de la chapelle. Sauvé de la ruine en 1978 et entièrement classé au titre des Monuments Historiques, le château a bénéficié d'un vaste projet de restauration au début des années 2000. Celui-ci a occasionné la création de plusieurs appartements alliant confort et respect absolu du patrimoine.

L'appartement au second niveau de l'aile ouest

De la cour d'honneur, une porte percée dans le corps central à l'encadrement richement orné permet d'accéder à un large escalier rampe-sur-rampe à deux volées desservant les étages et les appartements du corps principal et de l'aile ouest.
L'appartement du deuxième étage au couchant est doté d'une vaste salle de séjour bénéficiant d'une hauteur généreuse sous plafond à solives apparentes. Il dessert les pièces du logement : trois chambres à coucher avec chacune une salle d’eau et cabinet de toilette, ainsi qu'une cuisine entièrement équipée. Deux chambres sont éclairées par des baies surplombant les douves à l'ouest et la troisième bénéficie d'une vue sur la cour intérieure du château. Chacune compose un véritable tableau : mineral et discipliné au levant avec la perspective de l'aile orientale et à ses pieds la cour d'honneur tapissée d'un écusson de pelouse; végétal et romantique au couchant avec pour décor les frondaisons des grands arbres bordant les douves en eaux.
Les sols ancien en réemploi de tomettes voisinent harmonieusement avec des sols en carreau de terre cuite de facture récente. Les fenêtres à petits bois et les volets intérieurs reconstitués à l'identique ont été remarquablement bien réalisés de sorte que l'ensemble a retrouvé son apparence originelle du Grand siècle.

Le parc, les espaces communs et la piscine

L'environnement du château est particulièrement préservé, campé au milieu d'hectares de bois et de prairies qui constituaient jadis son parc, et dont la copropriété conserve aujourd'hui les abords du château. Au nord-est du château, un second pont enjambant les douves rejoint la partie du parc où se situe une piscine (20 m x 10 m) ainsi qu'un vestiaire, un garage à bicyclette et une large terrasse-solarium. Leur entretien est assuré par la copropriété.

Les emplacements de stationnement

Une aire de stationnement a été aménagée en dehors du champ de visibilité du château, à moins de cinquante mètres de l'entrée. L'appartement y dispose de deux emplacements de stationnement réservés.

Les bâtiments de dépendances

Optionnels, et cessibles au prix correspondant aux parts de la SCI propriétaire, les bâtiments constituant les dépendances du château sont composés des anciennes écuries ainsi que de plusieurs appentis et espaces à rénover se développant sur environ 1.000 m2.

Ce que nous en pensons

Un appartement qui fera le bonheur des amateurs d'histoire et de patrimoine en quête d'un pied-à-terre ou d'une résidence principale dans un cadre exceptionnel sans devoir en supporter la charge exclusive. Tout y a été pensé pour que le plaisir des yeux y soit contenté jusque dans les moindres détails et la quiétude des lieux ne sera en rien perturbée.
Le temps semble ici s'être arrêté à l'écart du tumulte de la vie contemporaine. La proximité de hauts lieux patrimoniaux et centres culturels ravira également les férus de festivals, tandis que la nature environnante invitera à la balade pour partir à la découverte de cette riche terre.

530 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 924647

Surface cadastrale 12342 m2
Surface du bâtiment principal 160.75 m2
Nombre de chambres 3

Nombre de lots 16
Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
3742 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Garrigues d'Uzès et vallée de la Cèze


Joël Rozier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus