château à vendre haute-normandie - eure

Dans la campagne de Normandie, à la limite de l'Eure et du Calvados,
château du 16ème siècle et son parc de sept hectares
Lisieux, EURE haute-normandie 14100 FR

Situation

La propriété se situe au coeur du Pays-d'Auge, dans l'Eure, au nord-ouest du département.
Paris est à 200 km par l'A13 et se rejoint en un peu plus de deux heures.
Les gares les plus proches sont à Pont-Audemer ou Lisieux (environ 16 km).
Deauville - Trouville à 30 km ; Honfleur, à 25 km.
La petite ville la plus proche avec tous les commerces et services de proximité n'est qu'à 2 km.

Description

À l'abri des regards et de toutes nuisances, dans une campagne encore authentique, la propriété est entourée de zones non constructibles. Une petite route discrète bordée d'arbres conduit au portail en bois de la propriété.
Celui-ci ouvre sur une longue allée menant au château, laissant apercevoir d'intéressantes perspectives vers le parc planté d'arbres centenaires.

Le château

À l'origine, ce fut un château-fort, détruit en 1374 et reconstruit en 1385 pour Jean Le Bigot avec l'autorisation du roi Charles VI.
Un acte de vente mentionne : un manoir, une maison fortifiée et une motte féodale en forme de vieux château.
Le logis est reconstruit pour Jean Ferey dans le quatrième quart du 16ème siècle puis, restauré par l'architecte Henry Jacquelin au début du 20ème siècle.
Sa façade en brique de Saint-Jean et pierre de taille en chaîne harpée à décor de croisillons, joue avec la lumière sur ses briques noires et rouges, lui conférant un caractère propre à cette époque.
Le bâtiment est élevé sur trois niveaux sous combles, le tout représentant une superficie habitable d'environ 1.400 m2.
La toiture couverte d'ardoise cloutée, et dont une partie a été refaite, est soutenue par des corbeaux de pierre. Elle est percée de nombreuses lucarnes et œils-de-bœuf en zinc.
Plusieurs conduits de cheminées en brique viennent également se placer sur cette toiture.
Les contours du château sont constitués d'anciennes douves asséchées, aujourd'hui des pelouses, et l'accès à la cour d'honneur se fait par un pont dit en dentelle qui est constitué d'un appareillage de brique et de pierre de taille.
Le château se compose d'un corps central encadré de deux ailes en retour d'équerre, de nombreuses fenêtres, portes-fenêtres à petits bois et baies encadrées de pierre de taille blanche. Elles sont disposées de manière à rendre une très bonne luminosité.
La façade côté est du château est agrémentée en ses extrémités d'échauguettes en poivrière, au décor de damier, rehaussées d'ornements en zinc.
Côté nord, en revanche, peu d'ouvertures pour des raisons climatiques.


Rez-de-chaussée
Deux entrées en façade : l'une dite, en galerie ; l'autre, réservée à un usage domestique.
Les sols de ce niveau sont tantôt en pavé ancien, dallage, tomette, travertin ou encore, à cabochon.
Les plafonds sont en grande partie à la française.
Un hall d'entrée avec départ d'escalier vers les étages dessert les pièces de réception. Un grand salon d'honneur traversant avec cheminée ; un salon d'hiver à triple exposition avec accès sur la terrasse et cheminée monumentale et placards ; une galerie ouvrant sur une une spacieuse salle à manger à double exposition dite de réception avec cheminée ; un petit sas avec toilettes ; une salle à manger, dite d'hiver, de taille plus modeste ; une spacieuse cuisine aménagée et équipée avec arrière-cuisine ; buanderie-lingerie ; une réserve ; une pièce à usage de bar et plusieurs cabinets de toilette.
La qualité intérieure de l'ensemble de ces pièces et leurs volumes exceptionnels, allient matériaux anciens et décors contemporains.
Premier étage
Un large escalier aux marches de bois débouche sur un palier au sol couvert de tomette octogonale. Il dessert quatre vastes chambres aux décors variés et colorés, agrémentées de cheminées en marbre, de boiseries murales, de placards et de parquets : Versailles, point-de-Hongrie ou latte droite.
Une chambre avec tourelle et un espace bureau. Une suite principale avec salle de bains attenante ; une chambre avec antichambre ; une garde-robe ; une chambre d'invités ; une suite dans le goût orientaliste avec salle de bains attenante, baignoire en zinc, cheminée et lavabos ; une bibliothèque ; une salle d'eau avec baignoire, douche italienne et lavabos, ainsi que plusieurs cabinets de toilettes séparés.
Combles
Ce niveau est composé d'anciennes chambres de bonnes et de points d'eau.

Maison de gardien

Cette maison d'environ 200 m2 habitables est de construction normande traditionnelle : en colombage sur deux niveaux et toiture en ardoise percée de chien assis. Un garage lui est attenant.

Pigeonnier

De forme circulaire, en brique de Saint-Jean, et au décor à croisillons ; toiture en petite tuile de pays surmontée d'un épis de faîtage.

Bâtiment de ferme

Ancien bâtiment en brique rouge constitué d'un corps central et de deux ailes en prolongement, à usage d'écurie ou de ferme.

Bergerie

Ancienne bergerie à colombages et soubassement en pierre et silex avec toiture en petite tuile de pays.

Bâtiment de dépendances

Il est à colombages, toiture en petite tuile de pays, et sert de remise pour le matériel de jardin, ou de bûcher.

Le parc

D'environ sept hectares entièrement clos, il est harmonieusement planté de façon à créer des espaces bucoliques et ménage des perspectives sur la nature environnante.
Il est planté d'arbres centenaires aux essences variées et parsemé de bosquets et de taillis.
Un potager y trouve également sa place ainsi qu'un étang alimenté par une source naturelle.

Surfaces détaillées

Les vastes volumes des pièces de ce château et les hauteurs sous plafond (plus de 4 m) laissent imaginer l'importance des lieux à l'époque où le château a été construit.

Ce que nous en pensons

Véritable joyau de l'architecture de cette époque en Normandie, c'est un lieu rare et authentique qui ravira les passionnés d'histoire et de patrimoine.
Une réelle majesté s'exprime aussi par les communs et les dépendances desquels ce château est loin d'être dépourvu.
Ce vaste château, à l'allure peut-être intimidante de prime abord, sait aussi, par de multiples détails, se laisser apprivoiser comme une maison de famille. Il appartient à ces lieux d'une qualité bien particulière et rare, d'imposer au visiteur qu'il prenne le temps nécessaire pour en approfondir et apprécier toute la substance. Cette qualité qui se traduit par la fascination leur a assuré jusqu'à nous leur survie.

2 520 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 142037

Surface cadastrale 6 ha 78 a 90 ca
Surface du bâtiment principal 1400 m2
Surface des dépendances 500 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Bernay et Sa Région


Thierry Chabasseur       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus