château à vendre hauts de france

Dans les Hauts-de-France, à 2 h 30 de Paris,
un élégant château du 18e s. ISMH et son jardin remarquable

Puisieux-et-Clanlieu, AISNE picardie 02120 FR
Picardie

Situation

A 1 h 45 de Lille, 2 h 15 de Bruxelles et Calais, 3 h du Luxembourg, le château est dans une région naturelle entaillée de vallées où les bois, les vergers et les pâturages laissent peu de place aux cultures. Elle contraste avec les amples ondulations crayeuses et monotones des terroirs voisins. Les sources abondent, les rivières sillonnent le pays dans tous les sens, l'abondance des eaux courantes expliquent la beauté de la couverture forestière.
Comme une petite Normandie, la région, s'intercalant entre la Champagne vinicole et les pays à bière du nord de la France, produit du cidre.
La propriété se trouve en périphérie d'un petit village de moins de 300 habitants, en position dominante.

Description

Totalement close de murs et grillages, le domaine s'ouvre par un portail en fer forgé. Le château est précédé d'une cour d'honneur fermée d'un côté par les communs. Le parc se trouve à l'arrière.
Il n'y a pas de voisin direct mais la propriété n'en est pas isolée pour autant.

Le château

Le château est un bel édifice en brique et pierre coiffé de hautes toitures d'ardoise. Sa construction débute en 1780 et s'achève en 1782 à l'emplacement d'une ancienne forteresse médiévale.
Il se compose d'un corps de logis sur deux niveaux flanqué à ses extrémités de deux pavillons en saillie légèrement plus élevés couverts de toitures brisées et percées de lucarnes. A gauche, un petit édifice sur deux niveaux vient en prolongement. Les ouvertures suffisent seules à rythmer la composition sobre et harmonieuse du château. Elles sont identiques sur la façade postérieure côté parc.
La double porte en chêne vitrée, au centre du bâtiment, est surmontée d'un fronton infléchi qui porte le blason du seigneur bâtisseur.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale s'effectue dans le hall d'honneur central. Dallé de pierre polie à cabochons de marbre noir, il se prolonge au fond à droite par un corridor lumineux simplement décoré de boiseries d'appui. Le vestibule dessert des toilettes avec un lavabo sous l'escalier, un petit salon avec une cheminée en marbre du 19e s. et un plancher en chêne à points-de-Hongrie tout comme la salle à manger qui lui fait suite, dotée quant à elle, d'une cheminée en marbre du 18e s. Les deux pièces sont intimes et feutrées, préservées de la lumière directe qui inonde le corridor de la façade sud.
Vient enfin la cuisine qui occupe l'intégralité du petit pavillon. Pièce maîtresse du château, elle repose sur une cave voûtée de même surface et dispose d'un accès à l'extérieur par une petite porte en partie vitrée de petits carreaux. Ses 52 m2 représentent simplement tout le charme et la saveur des demeures campagnardes : sol dépareillé de tomettes inégales, cheminée en brique et poutres apparentes.
De l'autre côté du hall d'honneur, le grand salon, 48 m2 de plancher Versailles et une jolie cheminée en marbre noir décorée de motifs floraux. Très lumineux, il s'ouvre d'un côté sur un bureau avec sol en tomettes et poutres à la française et de l'autre sur la bibliothèque qui expose également les lourdes poutres de son plafond. La cheminée en marbre surmontée de son trumeau lui apporte en revanche le gracieux sourire et la fantaisie de son décor sur un fond de boiserie en chêne simplement ciré. Le plancher est posé à l'anglaise.

Premier étage
Déployant ses arabesques, l'escalier en chêne débouche au centre d'un grand couloir qui distribue de part et d'autre sept chambres, une salle de bain, trois salles de douche et une lingerie.
La taille des chambres varie de 12.5 à 58 m2. Elles possèdent presque toutes une cheminée en marbre du 19e s. L'une d'elles bénéficie de sa propre salle de douche, tandis qu'une salle de bain s'intercale entre deux autres. Une troisième surprend par un passage secret dans un placard qui la fait communiquer avec une quatrième. La distribution est agréablement non conventionnelle, avec un second escalier qui redescend vers la cuisine.
Deux petites pièces s'intercalent également dans ce joyeux labyrinthe.
Les sols sont majoritairement des planchers mais également en tomettes hexagonales, tomettes briques et, dans la grande chambre, en coco.

Deuxième étage
L'escalier se prolonge jusqu'au deuxième étage, dans les combles où se trouvent encore deux autres petites chambres avec cheminées en marbre, et une charmante salle de douche avec ses lames de plancher larges.
A chaque extrémité, un grenier auquel les poutres apparentes donnent des allures de cathédrale.

Les communs

Ils se répartissent en plusieurs bâtiments alignés, édifiés en moellons, briques et pierres.
Le premier abrite un théâtre, le second une écurie de quatre boxes, un logement composé d'une cuisine, d'une salle à manger, de trois chambres et d'une salle de bain, un garage et un atelier.
A l'arrière des bâtiments, un poulailler et une carrière en sable de 10 x 30 m.
Une pâture d'un hectare avec un abri se trouve au fond du parc.


Le parc
Labellisé jardin remarquable, c'est un véritable arboretum aux essences exceptionnelles.
Ce parc dit "à l'anglaise" a été conçu au 19e s. Un jardin "à la française", composé de carrés de buis, subsistait à proximité du corps de logis. Ils sont visibles des terrasses du château surmontant le boulingrin.
Une allée permet de sillonner le parc pour aller à la rencontre des érables Négundo, du cèdre du Liban qui, depuis bientôt 250 ans, domine le parc avec toute la puissance de ses 7 m 40 de circonférence et de ses 36 mètres de haut.
Cèdre de l'Himalaya, séquoiadendron géant, hêtre pourpre, ginkgo-biloba et une multitude d'autres arbres séculaires y sont à découvrir ainsi qu'une collection de rhododendrons, d'hydrangéas...
Mais également, le miroir d'eau, le jardin des lys, le jardin bleu et la chambre des roses, conçue sur un motif circulaire, comme les roseraies des riches heures de la tradition française des jardins.

Ce que nous en pensons

Comme souvent au 18e s., le château n'a pas ressenti le besoin de briller par quelque afféterie ou quelque extravagance : son élégance, faite de régularité et d'équilibre, relève de l'évidence. Il a suffi de deux toits en pavillon à brisis de part et d'autre pour animer discrètement la verticalité de la composition. Pour manifester la douceur de vivre ici, les lignes horizontales l'emportent, simplement soulignées par un cordon sur l'une des façades. Cette retenue du meilleur aloi est aussi destinée à laisser toute leur place aux trésors du jardin, comme si l'édifice et la nature avait très consciemment partie liée.

1 270 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 216188

Surface cadastrale 4 ha 13 a 97 ca
Surface du bâtiment principal 750 m2
Surface des dépendances 1000 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aube, Marne

Florence Fornara       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus