château à vendre loire-atlantique près de nantes

Près de Nantes, 20 ha bordés par une rivière, dont 1,5 ha de vigne,
un manoir du 18ème siècle, avec un jardin à la française
Nantes, LOIRE-ATLANTIQUE pays-de-loire 44000 FR

Situation

En Loire-Atlantique à moins d'une heure des plages. En plein cœur du vignoble nantais. A 25 min du centre de Nantes, 20 min de l’aéroport et de la gare. Dans une commune dynamique de plus de 20 000 habitants, reliée à Nantes par le train en 10 min, avec école et collège.
La propriété, invisible de la route, est accessible par une route départementale bordée de vignes puis un chemin privé sur 300 m.

Description

Il s'agit d'une des plus anciennes folies nantaises. Construite en 1785 par Alexis Mosneron à l'emplacement d'un manoir du 16e s., elle en a la composition typique à l'intérieur des murs qui la ceignent. Bâtiments et jardin ont été conservés, entretenus ou restaurés au fil des siècles.
L'allée, bordée par de hauts murs d'un côté et par des vignes de l'autre, aboutit à une grille qui ouvre sur la cour d'honneur. La folie s'étire sur le côté ouest, tandis que les dépendances la ferment au nord et dessinent entre elles la cour secondaire. A l'est, des bois et une prairie dans laquelle paissent des moutons et des daims. Le jardin ne se découvre qu'une fois franchie la porte de la folie. Il est cerné par les bois, les prairies et les vignes qui en sont séparés par un chemin de ronde qui le surplombe.

La folie

La construction est rectangulaire, formée par le corps principal élevé sur deux niveaux de quatre travées et prolongé de chaque côté par un pavillon surbaissé. L’ensemble est parfaitement symétrique autour d'un axe formé par la porte principale côté cour et une avancée circulaire côté jardin.
Les façades de la folie, en tuffeau, granit et enduit au sable de Loire, associées à la couverture en ardoise, en font un ensemble harmonieux, sobre et lumineux.
Les éléments architecturaux du 18e s. sont remarquablement conservés ou ont été restaurés dans les règles de l'art.
Seules les fenêtres du salon en rotonde sont d'origine, toutes les autres ont été refaites à l'identique et en double vitrage


Rez-de-chaussée
L'accès principal se fait à partir de la cour d'honneur par quelques marches en ardoise qui aboutissent à une terrasse. Un vestibule en arc de cercle distribue de face un salon circulaire, dit salon de présentation, ouvert sur le jardin par une porte-fenêtre encadrée par deux fenêtres en plein cintre.
Sur la gauche un escalier en pierre mène au premier étage. La salle à manger de 28 m2 est ornée d'une cheminée en marbre rouge dont le rétrécissement et l'ébrasement sont en fonte ornée de salamandres. Elle se poursuit par l'office, dans lequel un escalier en bois conduit au premier étage, puis la cuisine. Attenante à la salle à manger se trouve une étonnante petite pièce circulaire.
Sur la droite une double porte ouvre sur le grand salon de 44 m2 : le parquet Versailles, la cheminée en marbre gris, les miroirs, les lambris de hauteur, décorés de guirlandes de fleurs et les lambris de soubassement tapissent toute la pièce. Ensuite vient la salle de billard, d'où part un escalier en pierre qui aboutit dans l'un des bureaux du premier étage, puis la laverie.
Un vestiaire et des toilettes complètent ce niveau.
Il existe trois accès vers l’extérieur : la porte principale, une porte-fenêtre dans le salon ovale et une porte dans la cuisine.
Le sol est un dallage à cabochons à l'exception de celui du grand salon en parquet Versailles. Tous les éléments constitutifs du décor sont du 18e s.

Premier étage
L'escalier principal depuis l'entrée aboutit à un couloir qui distribue un bureau en rotonde , au-dessus du salon circulaire puis quatre chambres, trois salles de douches et deux toilettes.
Les deux escalier latéraux distribuent chacun un espace correspondant aux pavillons, chambre avec salle de douches pour l'un, bureau pour l'autre.
Cet étage sera à rafraîchir.

Combles
Non aménagées, ils offrent un grand espace qui pourrait facilement être transformé en pièces d'habitation.

Le jardin

Le jardin est comme le prolongement de la folie. Il est visible dès le vestibule et de toutes les pièces de la maison, et entièrement clos de murs.
Sur le haut des murs, accessible par plusieurs escaliers, une promenade et un belvédère offrent une large vue sur les vignes et les clochers avoisinants, mais également sur l'organisation en damier du jardin.
Une serre d'angle méritera d'être restaurée.
Le jardin respecte les règles des jardins classiques de Le Nôtre. Les parterres proches de la maison reprennent la forme circulaire de l'avancée de la folie avec un bassin au centre. Les deux allées principales se croisent en un carrefour au centre duquel trône un faune.
Le jardin est bordé par un bois dans lequel un obélisque orné de l' inscription "ET EGO IN ARCADIA" dans la perspective du faune contribue à la symbolique de l'ensemble. Le bois de près de 4 ha est lui aussi entièrement clos de murs.
Outre les buis et les topiaires, les différentes essences de plantes et d'arbres - magnolias, azalées, ginkgo biloba, palmiers, chênes verts et ifs -, sont un festival de couleurs et de formes.


La piscine
Chauffée et alimentée en eau par le puits.

Les principales dépendances

Les dépendances forment entre elles une cour ouverte sur la cour d'honneur. Leur surface totale dépasse les 1000 m2. Elles se composent d'un chai, de deux habitations et de divers bâtiments. Elles sont toutes en très bon état de gros oeuvre.


Chai
Le vaste chai et la présence du pressoir long-fût et des maies en granite témoignent de l'ancienne activité viticole de la propriété.
La location, par le biais d'un bail rural, du rez-de-chaussée et d'1.5 ha de vignes, permet de percevoir chaque année une centaine de bouteilles de muscadet primé.
Maison de gardien
De face en rentrant dans la cour des dépendances, une maison refaite il y a 15 ans à la suite d'un incendie. L'agencement intérieur est à terminer. D'une surface au sol de 110 m2 et d'une hauteur sous plafond de plus de 4 m, elle ne comprend actuellement que deux pièces. L'électricité est aux normes, l'eau et l'assainissement sont en attente.
Petit logement
Une deuxième maison, plus modeste est accolée à la folie. Elle est composée de trois pièces, d'une entrée et d'une salle d'eau. L'ensemble est à rafraîchir pour une surface totale de 43 m2.
Abri de jardin

Les autres dépendances

Petit pigeonnier à l'entrée de la cour, grange à foin, celliers, abri charretier, grange aux daims, garage et bâtiment d'exploitation.

Les terres et vignes

Environ 1ha5 de vignes exploitées en bail rural jouxtent les dépendances. Des prairies descendent jusqu'à une rivière navigable. Un ancien débarcadère, probablement de l'époque des Hirondelles mais inutilisé actuellement, permettait aux promeneurs d'accoster et de se promener dans les vignes. Les bois sont traversés par un ruisseau.

Ce que nous en pensons

"Et in Arcadia ego", l'inscription qui figure sur l'obélisque dans le bois, se lit aussi sur deux toiles de Poussin. Le ton est donné : classicisme et exaltation d'une nature domestiquée. La symétrie, sur laquelle est fondée la mise en scène des édifices et du jardin, procure un sentiment de sérénité avec les quelques entorses qui rompent la monotonie. Les décors préservés de la fin du 18ème siècle font d'autant moins de la demeure un musée qu'ils reflètent le goût d'un époque charnière : le rocaille a laissé de sa chaleur, la nouvelle sobriété des lignes a satisfait la raison. Depuis trente ans, la propriété a été choyée, cela se voit, et elle le mérite. Les terres s'étendent jusqu'à une rivière qui, par un jeu d'écluses, permet de se rendre à Nantes ou dans les vignobles du muscadet.

2 520 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 984811

Surface cadastrale 19 ha 49 a 10 ca
Surface du bâtiment principal 440 m2
Surface des dépendances 1200 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Pays De Nantes et Pays De Retz


Nadine Riant       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus