En pays de Cocagne, proche d'Albi, une propriété du 19ème siècle,
écologique et nourricière sur huit hectares avec gîtes, écurie, bois, prairie, verger
Roumégoux, TARN midi-pyrenees 81120 FR

Situation

Proche de la ville d'Albi connue pour son architecture médiévale et sa cathédrale classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, ce château tire profit d'une situation à la fois touristique et isolée dans un cadre verdoyant avec une vue dégagée.
Toulouse est à une heure de route (A68) ainsi que son aéroport international et sa gare TGV.
Dans les environs, le pays de Cocagne et deux des plus beaux villages de France, Lautrec et Cordes-sur-Ciel, artistes, artisans, producteurs en agriculture bio, vignoble de Gaillac, golfs, gorges de l'Aveyron pour les sports de rivière participent ainsi à l'art de vivre à la française en pleine campagne. En région Occitanie, le climat est doux et le soleil au rendez-vous.

Description

Le château, construit pour partie en 1550, fut remanié en 1850 et rénové de fond en combles en 2014 à la suite d'un incendie. Habité par des personnages singuliers dont un abolitionniste de l'esclavage, un colonel des Hussards, il l'est aujourd'hui par deux passionnés d'habitat écologique. Le corps de logis est rectangulaire, flanqué de deux tours carrées. Sa façade sud ouvre sur la terrasse et un jardin à la française avec une vue sur les prairies et les collines. Côté nord, une cour engazonnée avec allées gravillonnées, le sépare de la longère en pierre transformée en deux gîtes et atelier, sur caves.
À l'est, des bâtiments anciens avec four à pain, forge, atelier, poulailler, remises, un hangar agricole, une écurie de neuf boxes, un fenil, un espace de réception, un troisième gîte. Un rond de longe et une carrière de dressage sont à rafraîchir.
A l'ouest, la baignade naturelle récente, ses grenouilles et libellules, le potager bio et la source. En contrebas du château, cinq hectares de prairies (sans pesticide) et le verger. Le bosquet et le parc sont plantés d'essences rares.

Le château, corps de logis

Frappé par la foudre en 2014, le château, d'une surface de 800 m² environ de deux niveaux sur cave voûtée, a été reconstruit dans les règles de l'art avec des matériaux traditionnels (chaux, terre-crue, paille, fibre de bois) et des technologies écologiques : panneaux solaires, chauffage au bois-bûche avec réseau de chaleur intelligent, isolation en paille sont autant de solutions économiques et écologiques qui le singularisent. Sa façade est enduite à la chaux : trois couches avec une finition dans les tons de terre de Sienne et terre d'Ombre. Son toit à quatre pans est couvert de tuile canal. À l'intérieur, les murs enduits à la chaux, les huisseries en chêne et fenêtre à double-vitrage favorisent un confort optimal toute l'année. Les hauteurs sous plafond, les cheminées en marbre ainsi que les sols couverts de tomette au rez-de-chaussée et, à l'étage, les parquets en chêne, à bâtons rompus et en échelle sont en parfait état.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée en chêne, côté cour, à double vantail ouvre sur le vestibule au sol couvert de tomette. Vaste et lumineux, il est le départ d'un grand escalier de bois accédant à l'étage. Les pièces sont traversantes : le salon de réception côté sud, la salle à manger à l'ouest, les petits salons en enfilade à l'est. Le grand salon côté jardin, reçoit la lumière par deux vastes baies et une porte-fenêtre donnant sur le parc et les collines au loin. Sa cheminée en marbre noire contraste avec les murs blancs peints à la chaux. L'ensemble parquet en épi et hauteur sous plafond sont bien caractéristiques du 19ème siècle. D'un côté de la cheminée, une chambre dans la tour, avec salle de bain et toilettes ; de l'autre : un bureau, une garde-robe, une seconde chambre en enfilade dans la tour ouest aussi avec garde-robe, salle de bain et toilettes. La cuisine est située dans la partie ancienne contigue au château, comme en témoignent son plafond à grosses poutres et sa cheminée de pierre (1550) à proximité immédiate avec la salle à manger.
Premier étage
Un palier coursive distribue sept chambres dont une suite principale ainsi qu'une lingerie. Les sols sont en parquet en chêne en échelle. L'isolation phonique entre les niveaux a été pensée pour obtenir un calme olympien. Les murs des chambres sont enduits à la chaux naturelle ou laissés nus, un pan de brique rouge ici ; là, un pan en pierre de pays. Les six salles de bain et six toilettes sont restaurées et décorées. Il est à noter qu'une des chambres est située dans l'ancienne chapelle dont certains vestiges ont pu être sauvés des flammes. De nombreux dégagements facilitent la circulation entre les pièces. Les vues du premier étage sont aussi variées que dégagées.

Le parc et ses jardins

Les allées sont enherbées et les massifs de fleurs opulents ; les essences rares et anciennes. Le jardin à la française et le bosquet apportent un effet de contraste. Le verger et le potager produisent fruits et légumes bio. Le parc se caractérise par une profusion de couleurs, de formes, de jeux d'ombre et de lumière. Les parfums y volent dans l'air comme les oiseaux s'y cachent.

Les gîtes

Deux gîtes se situent dans la longère face au château, séparés d'une cour carrée enherbée, aux allées gravillonnées. Rénovés dans le respect des matériaux écologiques, ces deux appartements en duplex (144 et 162 m²) totalisent six chambres. Chaque salon est ouvert sur la cuisine équipée. Ils ont chacun leur propre entrée.
Un troisième gîte de 36 m² est contigu aux écuries.
Des bâtisses anciennes peuvent encore être transformées pour augmenter la capacité d'hébergement et de réception.

Le bassin naturel de baignade

À l’image d’un écosystème biologique, le bassin naturel fonctionne en autonomie. Alimentée par une source, son eau ne nécessite aucun produit chimique d'entretien ce qui garantit sa douceur. En effet, ce grand bassin de nage (9 m x 18 m) conserve sa clarté et son équilibre naturel, avec trois bassins qui jouent chacun leur rôle et des plantes ingénieusement choisies. Le chœur des grenouilles peut ainsi retentir les soirs d'été. Les libellules viennent y danser fréquemment. Un pool-house avec douches et toilettes.

Les équipements équestres

L'écurie contient neuf larges boxes avec abreuvoirs automatiques, une douche en extérieur pour les chevaux, un pool house et un local technique. Le fenil occupe le niveau supérieur.
Reste à achever l'aménagement du rond de longe et de la carrière de dressage de 20 m x 40 m. Les prairies (5 ha) sont clôturées.

Ce que nous en pensons

Singulière par ses aspects écologiques et authentiques, entièrement rénovée selon les canons du confort moderne avec des matériaux naturels, la propriété regorge de qualités pour des amateurs d'habitat écologique, respectueux de l'environnement.
L'activité hébergement en gîtes et en chambres d'hôtes peut se poursuivre. La capacité d'hébergement pouvant encore progresser, l'accueil de groupes, séminaires, événements ou encore l'activité équestre représentent de possibles destinations. L'habitat partagé par trois à quatre familles est aussi envisageable. Habiter ce château est un rêve pour les amoureux de nature préservée et de paysages champêtres vierges de toute pollution visuelle à perte de vue.

1 950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 449195

Surface cadastrale 8 ha
Surface du bâtiment principal 800 m2
Surface des dépendances 870 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Est Haute-Garonne & Sud-Ouest Tarn


Elodie Bessé +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus