A quelques minutes d'Auxerre, un petit château du 19ème siècle,
entouré d'un parc de 4 ha environ agrémenté d'un cours d'eau
Auxerre, YONNE bourgogne 89000 FR

Situation

Dans une cité historique, non loin de la ville d'Auxerre, se tient une grande demeure à 180 km de Paris. Le château reste proche des commodités de la vie quotidienne et d'une gare qui dessert Paris-Gare-de-Lyon à quelques minutes. L'Yonne coule le long de la cité et un pont à deux arches du dix-huitième siècle, classé Monument Historique, l'enjambe. Le parapet est orné à l'extérieur d'une frise d'inspiration grecque.
La propriété se situe dans une cité historique qui était autrefois connue pour son monastère. En effet, les moines, par leurs travaux manuels, notamment agricoles, devaient ravitailler l'importante ville voisine, Auxerre.

Description

Un double portail automatisé, ouvragé, ouvre sur un large chemin qui mène au château bâti dans un parc planté d'arbres centenaires aux essences variées, de rangées de buis taillés, de topiaires et jalonné de banquettes. Deux piliers en pierre marquent une seconde entrée, plus discrète.
De chaque côté, les dépendances et, en face, la maison principale. Des graviers tapissent le sol, ce qui permet aux véhicules de stationner. D'un côté du château, un ancien pont enjambe un cours d'eau bordé d'une végétation luxuriante. Un vieux puits et une petite cabane tapissée de lierre exaltent l'aspect bucolique de la propriété. Une piscine surplombe le parc.
De l'autre côté de la demeure, une autre entrée, ouvrant par un double portail, donne sur ce même décor champêtre et une maison avec son propre garage.

Le petit château

Garry Kasparov, champion d'échecs, s'est entraîné maintes fois dans la propriété et plus exactement dans l'un des pavillons d'entrée où il a véritablement disputé des championnats.
Le bâtiment est édifié en plusieurs parties dont une avancée plus imposante met en relief une grande baie en anse de panier, à petits carreaux et volets pleins. Un parterre de dallage en pierre flanqué de deux vases médicis en fonte. Des lanternes à crosse éclairent le pavillon central.
La façade est percée de nombreuses ouvertures avec des garde-corps en fer forgé et des volets pleins en bon état. Une architecture marquée aussi par des couvertures variées, tantôt un toit à deux pans ou en pavillon. L'entrée principale de la maison est coiffée d'une marquise couverte de tuiles artisanales. Deux petits bâtis précèdent l'entrée principale. Leur modénature est mixte, pierre et brique de la région avec toit en pavillon.


Rez-de-chaussée
Deux entrées, dont une est ancienne, ouvre sur le rez-de-chaussée. La demeure a été agrandie au fil du temps, notamment l'aile située à droite de l'entrée principale. Un vestibule dallé en pierre de Bourgogne dessert des toilettes d'invités et, en face, un bureau aux grands placards de chêne. L'ensemble est très lumineux. Dans l'aile droite, la plus récente : une salle à manger tapissée de toile de Jouy donne sur le jardin côté est par une grande baie vitrée. Une pièce proche d'une cuisine aménagée et équipée est particulièrement bien éclairée par toute une rangée d'ouvertures. En enfilade, un salon au mobilier de chêne fait office de bibliothèque. Un faux manteau de cheminée en pierre, mouluré, y a été aménagé. Du salon, une perspective s'ouvre, non seulement sur le parc et aussi, directement sur la piscine. Dans l'aile gauche, une salle de réception marquée par une arcade distribue, à l'est : une pièce percée de baies à petits carreaux ; à l'ouest, la continuité de la pièce de réception avec un dallage à cabochon et une fausse fenêtre avec un arc en plein cintre. Dans le prolongement de la salle de réception, une buanderie, une chambre avec une salle de douche attenante puis, la partie la plus ancienne avec sa seconde entrée. L'escalier principal en pierre accède aux chambres.
Premier étage
La partie la plus ancienne se constitue d'un appartement très lumineux qui comporte un petit salon et une cuisine séparée par une alcôve qui donne sur une chambre avec sa salle de douche attenante et ses toilettes séparées. Le tout a été refait au goût du jour et l'ensemble contient de nombreux placards. Toujours au premier étage du côté le plus récent, plusieurs chambres d'un style différent, chacune avec un point d'eau. L'exception : une salle de bain tout en marbre qui donne sur une grande terrasse face à la nature.
Deuxième étage
Du côté ancien, des lambris couvrent les murs et les poutres apparentes ornementent les plafonds dont les hauteurs sont ici moins élevées. Un couloir distribue de part et d'autre deux chambres. La partie la plus récente est occupée par une grande pièce où la charpente est mise en valeur.

La maison

Située à proximité du château, elle pourrait être transformée pour loger des convives. Elle servait de bureau aux propriétaires et possède aujourd'hui son propre garage. Le logis a sa propre entrée et se compose d'une grande pièce au sol couvert de tomettes, de grands placards en bois faits sur mesure le long des murs. Une plus petite pièce fait office de bureau et une cuisine donne sur le parc.

Les dépendances

Plusieurs dépendances marquées par une architecture caractéristique de la région, une combinaison de brique et de la pierre, s'articulent pour former un tout bien cohérent. Certaines sont pourvues d’œils-de-bœuf. Elles sont assez grandes : 28,30 et 40 m². Deux d'entre elles sont d'anciennes écuries et leurs poutres sont apparentes. D'anciennes plaques de cheminées en fonte représentent des scènes médiévales.
Une des dépendances sert de garage, plusieurs véhicules peuvent s'y garer. L'une d'entre elles accède à une double cave voûtée. La descente se fait par un escalier en pierre.

Ce que nous en pensons

Ce n'est sans doute pas sans raison que des tournois d'échec de très haut niveau se soient déroulés en ce lieu. Tout concorde à y stimuler la concentration : le calme, l'efficacité d'un confort sans ostentation et sans faille. Tant le parc que les intérieurs contribuent à créer cette atmosphère si particulière et d'une grande douceur. La beauté où le bon goût même semble aller de soi est bien présente de par son équilibre, en particulier dans le parc. Les heures du jour et de la nuit se succèdent sans jamais se ressembler et il suffit d'observer un soir la ville d'Auxerre, toute proche, illuminée, pour succomber au charme de cet ensemble unique. La possibilité de se rendre sans difficulté et rapidement à Paris est aussi un atout certain.

690 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 569964

Surface cadastrale 4 ha
Surface du bâtiment principal 477 m2
Surface des dépendances 100 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Autour de Saint-Fargeau


Isabelle Ponelle       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plus