château à vendre près de nancy - aux environs de vittel

Aux environs de Vittel,
un élégant manoir du 19ème s. tourné vers son parc

Situation

Le manoir est à 8 km seulement de la cité thermale de Vittel et de son golf de renommée internationale, dans un village à l’aspect traditionnel. A 19 km, une sortie sur l’A31 en correspondance avec l’A5, place Paris à 350 km et à 3h35 de trajet. Nancy n’est qu’à 68 km sur la route du Luxembourg, de la Belgique et de l’Allemagne, tous les trois à environ 210 km et 2h20 de trajet via l’A31. La Suisse, quant à elle, est à 180 km et 2h50. Par le train, l’endroit est accessible depuis Paris et par TGV direct jusqu'à la gare d’Epinal, à 38 km .
On trouve à Vittel toutes les infrastructures commerciales, administratives et de santé.

Description

Le manoir est situé en face de l’église d’un village rural traditionnel avec une façade sur rue et la façade principale tournée vers un parc arboré qui s’adosse à une colline. Il a été édifié au début du 19ème, probablement en 1805, sur les ruines d’une maison forte. Il présente les caractéristiques architecturales typiques des grandes demeures bourgeoises de l’époque : décoration à la fois sobre et élégante, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, goût de l'équilibre.
Plusieurs dépendances sont attachées à l’édifice : une tour carrée et un grand bâtiment construit dans un style plus rural. Elles apportent à la propriété tous les espaces qui étaient nécessaires au train de vie d’autrefois, notamment pour abriter calèches et chevaux : ils ont trouvé leur utilité aujourd’hui pour le stockage du bois et du matériel d'entretien du parc.
Une source alimente une fontaine enterrée dans la colline et sert à l’arrosage des massifs fleuris.
Une activité de chambres d’hôtes et de réception avait été développée durant ces dernières années et pourrait être poursuivie avec, le cas échéant, quelques aménagements.

Le manoir

Le manoir s’élève sur trois niveaux, dont un étage de combles. Son plan est un strict rectangle, parallèle à la rue principale du village et seul un petit bâtiment bas annexe accolé à son coté gauche vient contrarier le plan d’origine. Les baies ont toutes un encadrement de grès; celles du premier niveau sont en arc en plein cintre surmonté d’une agrafe. Celles du deuxième niveau sont de même hauteur, rectangulaires avec toujours avec une agrafe de pierre. Deux bandeaux de pierre, un large et un autre plus étroit en-dessous, séparent les deux registres. Les extrémités de la façade sont marquées par des chaînes d’angle. Trois grandes lucarnes rectangulaires de combles, contre cinq baies aux niveaux inférieurs, s’inscrivent dans le toit brisé d'ardoise à quatre pans. L’assymétrie créée par le nombre plus restreint d’ouvertures à l'étage de combles réussit à donner à l’édifice un effet d’ élancement bienvenu. Enfin, une élégante marquise arrondie protège la porte d’entrée du côté du parc et ajoute au décor de la façade.
Sur le coté du manoir tourné vers l’entrée sur rue et la cour orientée vers la dépendance, deux petits balcons et leur garde-corps en ferronnerie font saillie et embellissent les ouvertures du premier étage .
Sur la droite du manoir et sur un côté du parc, une tour carrée s’élève sur deux niveaux. Elle est percée à l’étage de trois grandes baies à encadrement de brique et pierre, et d’une grande porte charretière en plein cintre au rez-de-chausssée.
Une grande dépendance est construite en limite de propriété, au fond d’une cour, sur la gauche de l’entrée depuis la rue. Elle présente au regard trois pignons successifs avec chacun un toit à deux versants, dans un état de vétusté assez marqué.
L’enduit blanc qui recouvre tous les murs du manoir est dans un état très satisfaisant.


Rez-de-chaussée
Sur le côté du manoir perpendiculaire à la rue, un petit perron permet d’accéder à un large couloir sur lequel donnent toutes les pièces du rez-de-chaussée. Des carreaux de ciment à motifs géométriques alternés surchargés d’entrelacs, gris sur fond clair, créent une belle perspective une fois franchie la porte d’entrée. Immédiatement à gauche, s’ouvre un grand salon de 32 m2 environ, très bien éclairé par quatre hautes baies en plein cintre de part et d'autre d'une cheminée de marbre. La pièce se reflète dans un miroir qui couvre les deux tiers de la hauteur du mur face à la porte du couloir. Son cadre est en bois mouluré et il repose sur une console sans pied du même matériau. Un chaleureux parquet à points-de-Hongrie décore le sol.
Face à la cheminée du salon, une grande porte à deux vantaux ouvre sur la salle à manger qui mesure plus de 50 m2. La pièce a beaucoup d’allure avec un parquet très original, toutes les fenêtres en vitrail et un plafond mouluré avec des stucs à motifs allégoriques dans les angles.
Accessible depuis la salle à manger et aussi à l’extrémité du couloir central , une grande cuisine aux normes professionnelles et, en annexe, une buanderie.
Dans le prolongement de la salle à manger enfin, outre la présence de sanitaires, il est possible d’accéder à un grand espace de 70 m2 environ, compris dans le bâtiment bas accolé au manoir. Cette surface, actuellement utilisée comme garage et d’atelier, pourrait être transformée en salle de réception le cas échéant.
Dernière pièce du rez-de-chaussée, sur la droite de l’entrée, un bureau de 15 m2 avec aussi une fenêtre vitrail.

Premier étage
Sur la droite du couloir du rez-de-chaussée, après le bureau, un bel escalier de bois avec une rampe en ferronnerie à main courante de bois et éclairé par une grande verrière, conduit à un palier qui dessert l’ensemble des pièces de l’étage.
Parmi les quatre chambres -toutes ayant une salle de bain-, deux ont une superficie de 32m2 environ et deux de 17m2. Les deux plus vastes donnent sur le parc et leurs grandes fenêtres leur apportent beaucoup de lumière. Parquet au sol, cheminées de marbre, et pour l’une d’entre elles, fenêtres vitrail : voilà pour le décor.
A l’extrémité droite du palier, est ménagé l’accès aux combles du bâtiment bas accolé au manoir. Dans ce grand espace, autonome par rapport au reste de la demeure, de 80 m2 environ, a été aménagé un appartement/loft avec un salon, des couchages, un coin cuisine et une salle d’eau.
Combles
Ils présentent une surface comparable à ceux des deux premiers niveaux du manoir. Six grandes chambres y ont été aménagées. Trois ont leur salle de bain. Les trois autres partagent une vaste salle d'eau.
Les caves
Sous toute la surface du manoir, s'étendent de grandes caves voûtées qui abritent la chaufferie et pourraient également accueillir un espace de vieillissement du vin dans des conditions qui seraient idéales.
Bâtiment de dépendances
C'était à l’origine l'écurie en bas et le grenier à foin en haut. Il sert aujourd’hui de remise pour le stockage du bois.

Le parc
D’une superficie de plus d’un hectare, il s’étage sur la colline qui fait face au manoir. Une surface d'herbe devant le manoir est suivi, sur la pente, d'un espace planté de diverses essences de feuillus qui semble un bois naturel. Derrière la tour carrée, un épaulement de terrain accueille quelques arbres fruitiers très productifs.
Une grotte rocaille est implantée au bas de la partie arborée du parc : elle abrite une fontaine qui alimentait un bassin de forme elliptique.

La tour carrée

Construite sur deux niveaux , elle sert au niveau bas à abriter le matériel d’entretien de la propriété. Le niveau supérieur, sous une belle charpente de chêne, est revêtu d’un parquet contemporain et peut servir à différentes disciplines : gymnastique, yoga…..

Ce que nous en pensons

Le classicisme a aimé la régularité, la sobriété. Il a eu recours avec parcimonie au vocabulaire décoratif. C'est le secret de l'élégance illustrée par le manoir. La modénature de grès rose des façades, les deux dessins des fenêtres -deux et pas plus-, et, à l'intérieur, les parquets précieux, les lambris, les ferronneries, les cheminées, les stucs des plafonds : rien ne manque et rien n'est en trop. Sur la légère pente du parc de feuillus, la fontaine ne demande qu'à couler de nouveau dans la grotte : aussi près de Vittel l'eau doit être à l'honneur. La propriété a la capacité et le confort de la maison d'hôtes qu'elle était récemment. Une famille en ferait aussi bien ses délices.

Vente en exclusivité

530 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 501311

Surface du bâtiment principal 890 m2

Responsable régional
Vosges Et Plateau Lorrain

Gilles Larosée       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus