Au sud de la Bourgogne, entre Lyon et Dijon,
une élégante demeure du 19ème siècle, sur 13 ha de parc
Tournus, SAONE-ET-LOIRE bourgogne 71700 FR

Situation

Située sur l’axe économique et touristique Paris-Marseille, la propriété est à dix minutes de l’autoroute A6 et d'une ville de cinq-mille habitants. Les agglomérations de Chalon-sur-Saône et Mâcon sont à trente minutes et les capitales régionales Lyon et Dijon à à peine plus d'une heure (deux gares TGV à une demie heure du domaine, et l'aéroport international de Lyon Saint-Exupéry est à environ une heure). Genève n’est guère plus loin, à moins de deux heures par l’autoroute A40, et Paris à deux heures par le TGV. Dans le village : tous commerces et services de la vie courante, tel que restaurants, boulangerie, supermarché et banque.

Description

La propriété, sans être isolée, est située à l’écart du bourg. Un portail en fer forgé actionné automatiquement ouvre sur une allée qui serpente dans un sous-bois de feuillus. La demeure apparaît ainsi au cœur d'un parc à l’anglaise, à l’abri de toute nuisance, visuelle ou sonore. Elle domine une longue perspective à l’est, avec un étang en contrebas, d’où la vue se prolonge jusqu’au Mont-Blanc par temps clément.
La bâtisse fût construite en 1830 par la famille Tupinier, dont le baron Jean sera ministre de la marine sous Louis-Philippe. À la fois élégante et imposante, son architecture est empreinte d’éléments néo-gothiques et floraux. Ainsi, chaque lucarne de toit est surmontée de fleurons, certaines agrémentées de pinacles, et les différents balcons ont des garde-corps en pierre finement ajourés. La construction en pierre de calcaire rose est couverte de toitures en ardoise et terminée par des épis de faîtage.

La demeure

Une rénovation de qualité et très onéreuse fut réalisée en 1988 sans altérer la structure intérieure et extérieure du château. Elle permit d’apporter un confort et une qualité de vie remarquables dans la demeure. À titre d’exemple, un ascenseur dessert l’ensemble des étages ; l'ensemble des pièces est efficacement chauffé au sol. Une verrière fut à l'occasion installée. Depuis, l’ensemble de la propriété est rigoureusement entretenu.
Sur trois étages et un sous-sol, la circulation intérieure est rendue particulièrement aisée par la conception architecturale dont le plan se base sur un carré autour duquel se distribuent les différents éléments, chambres, salons etc.


Sous-sol
L’accès peut se faire tant par l’intérieur comme par l’extérieur. Les pièces techniques : une cuisine à usage d’office avec passe-plat et piano, chaufferie, machinerie de l’ascenseur, laverie, caveau et cave à vin tempérée.
Rez-de-chaussée
Une vaste entrée couverte d’un sol en marbre à cabochon dessert l’ensemble des pièces de réception. Un vestiaire avec toilettes et espace de rangement fait face à un bureau-bibliothèque. Un premier salon, agrémenté d’un poêle à bois, d’un oriel et d’une cheminée en marbre d’un veinage contrasté, fait suite à un deuxième salon plus officiel. Ce dernier est orné de tapisseries d’Aubusson et de boiseries aux guirlandes florales, tandis que le sol est couvert d’un parquet marqueté aux assemblages géométriques. La salle à manger est d’esprit plus champêtre et rural, avec des boiseries de soubassement en chêne et un sol en marbre. Enfin, une cuisine lumineuse, moderne et pratique sert aux repas quotidiens.
Premier étage
Il est possible d’y accéder, soit par l’ascenseur, soit par l’escalier en pierre longé d’un garde-corps en fer forgé. Un large palier dessert une suite de 80 m², composée d’une chambre donnant sur le parc, d’un salon et d’une salle de bain en marbre rouge avec baignoire, douche, toilettes séparées et une garde-robe. Une deuxième suite de 50 m² donnant sur cour, comporte un salon, une chambre, une salle de bain couverte de marbre beige, une penderie et des toilettes séparées. Une troisième chambre avec salle de bain en enfilade.
Deuxième étage
L’accès à l’étage supérieur se fait par l’ascenseur ou par un escalier en chêne réalisé par les Compagnons du Devoir. De nouveau, un vaste palier dessert trois chambres avec salle de bain en enfilade pour chacune. Une suite de 80 m², composée d’un bureau, d’une chambre, d’une garde-robe, et d’une salle de bain et de douche parée de marbre vert.
Dernier étage
Un vaste espace de 130 m², éclairé par une large verrière, peut répondre à différents besoins.

Les dépendances

À proximité de la demeure, les anciennes écuries ; un peu plus éloigné, un ancien corps de ferme.


Ecuries
À proximité du château, tout en en étant séparée, une dépendance du 19ème siècle sur deux étages, comprenant trois box à chevaux, et de nombreux espaces de remise, pourrait être aménagée. À l’arrière du bâtiment : un studio récemment rénové.
Ancien corps de ferme
Séparée de la maison par un chemin communal peu passant, une bâtisse indépendante avec des dépendances agricoles, sur un terrain de deux hectares. Le bâtiment se constitue de deux logements : l'un entièrement rénové, avec deux chambres ; l'autre, à rénover. Ces logements pourraient héberger un couple de gardien, un proche, ou encore trouver une vocation touristique.

Le parc

La superficie du parc à l’anglaise entourant la demeure est de dix hectares. Il est planté d'une grande variété d’arbres centenaires : cyprès, chênes, tilleuls, charmes etc. Un court de tennis, tout comme l'ensemble du parc est éclairé. Plusieurs sources, un lavoir, une mare et un étang de 4.000m² constituent les nombreux points d’eau du domaine.

Ce que nous en pensons

Témoin d’une période fastueuse, la propriété conviendra aux personnes en quête de calme et de grand confort en province. Il est rare dans ces grandes demeures de trouver un tel niveau d’équipement, reflet de l’exigence des propriétaires successifs. Les âmes voyageuses profiteront des capitales européennes à quelques minutes de vol, tout en profitant d'un repos dominical ressourçant, au sein du parc intimiste et majestueux de la propriété.

Vente en exclusivité

2 200 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 202788

Surface cadastrale 12 ha 96 a 70 ca
Surface du bâtiment principal 900 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Bourgogne du Sud


Gautier Dumontet       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plus