château à vendre sologne

Au cœur de la Sologne, un domaine remarquable de 86 ha,
une maison de maître, installations équestres et de nombreuses dépendances
Lamotte-Beuvron, LOIR-ET-CHER centre-val-de-loire 41600 FR

Situation

À deux heures de Paris et quarante-cinq minutes d’Orléans.
Au cœur du maillage de villages typiques de la Sologne des Etangs, les premières commodités sont à moins de cinq minutes en voiture : boulangerie, magasin d'alimentation, etc.
La ville la plus proche est à un quart d'heure en voiture et propose tous les services: commerces, écoles et collèges et sorties d’autoroute.

Description

À quatre kilomètres du bourg, un portail apparaît. Il ouvre sur une allée empierrée traversant un bois de chêne sur environ trois-cents mètres. Il s’agit ici de l’accès principal du domaine, desservant la maison de maître. Deux autres portails situés sur cette même route desservent indépendamment d’autres habitations du domaine.
L’allée se poursuit jusqu’à un parc où se côtoient des arbres centenaires : chênes remarquables, séquoias et cèdres.
D'un côté, la maison de maître construite sur une ancienne motte féodale, domine des près et un étang en contrebas. De l'autre côté, une maison d’amis indépendante dite « le pavillon », une piscine clôturée et sécurisée, des bâtiments à usage de garage et une ancienne grange entièrement restaurée à usage de salle de réception.
Passé la grange, trois bâtiments indépendants forment cour : au nord et à l’ouest, deux maisons d’habitation avec jardins privés et spa ; l’une d’elle dispose également d’une piscine. Au sud, un bâtiment réunit deux logements indépendants et des écuries récentes. À l’écart, distant d’une centaine de mètre, un bâtiment de type stabulation a été édifié récemment pour le remisage de matériel, atelier, etc.
Au-delà, s’étendent prairies, paddocks clos de lices et bois percées d’allées cavalières.

La maison de maître

Construite sur un promontoire, dominant la partie nord de la propriété, ses origines remontent au seizième siècle. Elle était alors un rendez-vous de chasse. Au dix-neuvième siècle, le corps de logis principal construit sur trois niveaux, dont un de combles, est remanié et agrandi à ses extrémités de deux pavillons symétriques dont un seul subsiste aujourd’hui. Il est construit dans l’esprit du bâtiment initial : deux niveaux, façades enduites, toiture à quatre pans en ardoises percée d’œils-de-bœuf, jambage et chainage en pierre de taille.


Rez-de-chaussée
L’entrée principale se fait au centre de la façade, trois marches menant à un vestibule dont le sol est couvert d’un dallage de pierre. D'un côté, le départ de l’escalier principal qui dessert les deux étages de la demeure. De l'autre côté, un vestiaire et des toilettes. Plus loin, sur la droite, une porte ouvre sur le salon principal construit en retour d'équerre. Ses fenêtres ouvrent, d’un côté sur les près et l’étang au loin et de l’autre, sur le parc. La cheminée en pierre est fonctionnelle ; au sol, le parquet est actuellement recouvert de moquette.
En face du salon, toujours accessibles depuis le vestibule, un petit salon et une salle à manger. Dans celle-ci, un sol est couvert de tomette. Une porte mène à une cuisine qui est aussi accessible de l’extérieur : par un petit auvent situé sur le pignon sud.
En plus de l’escalier principal, un second escalier situé dans la salle à manger accède au premier étage du bâtiment.
Premier étage
L’escalier principal en bois est baigné de lumière grâce à de larges fenêtres à petits bois. Au premier étage, un vaste palier dessert, d'un côté, une lingerie, une chambre et une salle de bain contiguë. En face : deux chambres avec salle d’eau pour l’une, salle de bain pour l’autre.
Dans le pavillon est, accessible par le second escalier, l’étage a été entièrement rénové récemment. Il regroupe trois chambres, une salle de bain et des toilettes. Un dégagement relie l’étage du corps principal, par l’une des chambres de ce dernier.
Deuxième étage
Dans le pavillon est, le deuxième étage sous combles est à usage de grenier. Dans le corps principal, cet étage réunit deux chambres, un dégagement et une salle de bain avec toilettes.
Bâtiment de réception
L’ancienne grange a été très récemment intégralement restaurée : murs en brique, charpente et toiture en tuile de pays neuve, pavage de pierre au sol, cheminée en brique et chêne. D’une surface de 200 m2, la grande salle est équipée d’un espace bar-cuisine et de sanitaires.

Seconde maison

De la route, un accès privé mène directement à cette maison.
Le bâtiment sur deux niveaux dont un de combles est construit en brique. Sa toiture à deux pans est couverte en ardoise et percée de deux lucarnes façade nord, deux autres façade sud. Côté ouest, une extension a été construite dans la prolongement du bâtiment existant. La maison a été entièrement rénovée avec des matériaux de grande qualité : isolation, chauffage, huisseries neuves, etc.
Au nord, le jardin privé de 1500m2 est agrémenté d’un spa.


Rez-de-chaussée
L’entrée principale, côté cour, dessert une salle de séjour et une cuisine ouverte. Une baie vitrée ouvre sur la terrasse, le jardin et le spa. Le sol est en dallage de pierre ; au plafond, poutres et solivage de chêne apparent. Du coin cuisine, un couloir dessert deux chambres de plain-pied avec salle de bain et toilettes.
Premier étage
Depuis la salle de séjour, l’escalier en chêne mène au couloir de l’étage où un petit salon de télévision a été installé. L’étage réunit deux belles chambres (35m2 chacune) avec leur salle de bains et toilettes.

Troisième maison

De plan rectangulaire, cette maison est similaire à la seconde : construction en brique sur deux niveaux dont un sous combles. À l’est, la terrasse se prolonge par le jardin arboré de 6000m2 dans lequel une piscine chauffée et sécurisée (4m x 12m) ainsi qu’un spa ont été installés ces dernières années.


Rez-de-chaussée
Au centre du bâtiment, l’entrée de la maison dessert un couloir traversant qui distribue des toilettes, le départ d’un des escaliers de la maison, un petit salon, une chambre avec salle de bain et enfin, une vaste salle de séjour avec cheminée. Communiquant avec la salle principale par deux portes : une cuisine équipée. Dans l’angle de la salle, encloisonné, le second escalier accède à l’étage.
Premier étage
Un long couloir reliant les deux escaliers distribue trois chambres, deux salles d’eau et des toilettes. Au bout du couloir, une vaste chambre de plus de 60m2 actuellement utilisée comme dortoir.

Les écuries et les logements indépendants

Au sud de la cour, un bâtiment réunit deux logements indépendants : un premier logement de gardien (T3) de 52m2 et un second logement de type studio (T2) de 28m2. Ceux-ci ont été rénovés récemment.
Dans le prolongement, des écuries sont aménagées dans le bâtiment : cinq boxes indépendants dont deux boxes de poulinage, une sellerie et un espace de pansage.
Le bâtiment est construit en brique, la toiture a deux pans est couverte de tuile mécanique.

Le « Pavillon » et la piscine

À proximité de la maison de maître, au sein du parc, se dresse un bâtiment entièrement rénové à usage d’habitation annexe : murs en brique et enduit à la chaux, toiture à quatre pans en tuile plate de Sologne. De plan rectangulaire, il réunit une salle de séjour avec cheminée et plafond sous faîte, une cuisine équipée séparée de la salle principale par un bar, une chambre et une salle de bain avec toilettes. Dans la salle de séjour, la chambre et la cuisine, le sol est couvert de tomette (chauffage au sol).
En face, à une vingtaine de mètres, la piscine (5m x 12m) est protégée par une clôture grillagée et une haie. Elle est chauffée par une pompe à chaleur. À proximité, un petit bâtiment coiffé d’une toiture à quatre pans en tuile plate regroupe le local technique de la piscine et divers rangements.

Le hangar

À une centaine de mètres à l’écart du parc, en lisière des bois, s’élève un bâtiment à usage agricole d’une superficie d’environ 760m2. Il est actuellement à usage de remise et atelier. Il est raccordé aux réseaux d’eau et d’électricité.

Le territoire

Le territoire en grande partie boisé (cinquante-six hectares) se répartit autour des bâtiments, principalement au nord et à l’est. Dominés par la maison de maître, les prairies et paddocks s’étendent sur plus de dix-sept hectares. Ces derniers sont clos de lices en bois. Dans l’axe de la maison, au-delà des paddocks, l’étang de près de cinq hectares a été curé et entièrement redessiné très récemment. Au-delà, les bois sont peuplés principalement de chênes et de pins (sous Plan Simple de Gestion) et régulièrement percés de belles allées cavalières propices à la promenade, à pied ou à cheval.
Le plan de chasse en cours prévoit le prélèvement de quatre chevreuils par saison.

Ce que nous en pensons

À l’orée d’un massif forestier de plus de deux mille quatre-cents hectares, terres de chasse d’un fameux roi de France, ce domaine est peu à peu tombé dans l’oubli jusqu’à ce que les actuels occupants se portent à son chevet. Une décennie de travaux a été nécessaire pour redonner sa splendeur à la propriété et lui assurer un avenir serein. À l’exception de la maison de maître dont la relevage mérite d’être mené à terme, l’ensemble de la propriété a été soigneusement restauré et parfaitement entretenu au fil des ans : même les écuries en témoignent. Outre un environnement de grande qualité, le nombre des bâtiments rendus à l'état d'habitation fait de cette propriété un lieu d'accueil autant que d'habitation pour une famille, lieu sans aucune promiscuité.

2 760 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 942455

Surface cadastrale 84 ha 59 a 96 ca
Surface du bâtiment principal 380 m2
Surface des dépendances 1800 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sologne


Pierre-Marie Rogez       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus