château à vendre périgord vert limousin

En Périgord Vert, au coeur du parc naturel régional Périgord-Limousin,
un château du 18e s. avec ses dépendances en partie rénovées, une cour de ferme close, un étang et une piscine dans un parc clos de 2 ha.

Nontron, DORDOGNE aquitaine 24300 FR
Aquitaine

Situation

Traversée par de nombreux ruisseaux et ponctuées d'étangs de toutes tailles, cette partie du Périgord Vert présente un environnement naturellement boisé et vallonné, où l'agriculture a su trouver sa place sans être envahissante.
La propriété, à environ une heure de l'aéroport de Limoges et 45 min de la gare TGV d'Angoulême, est proche de Nontron, sous-préfecture du département et ville réputée pour son économie artisanale haut de gamme portée par des entreprises internationales de maroquinerie, de coutellerie, de sellerie et des arts de la table. Elle accueille également le Pôle expérimental des métiers d'art qui regroupe les artisans d'art et les artistes du Nontronnais.

Description

A proximité d'une église romane classée et de quelques maisons réunies autour d'elle, le domaine est ceinturé au nord par un muret de pierre avec chaperon en tuiles à un versant qui longe une petite route départementale. Le château s'inscrit en contrebas dans un parc ombragé, sécurisé par un portail, accessible à l'est par un petit chemin qui traverse un verger également clos : poirier, trois types de pommier, noyer, cognassier et un ancien enclos en pierre et en fer forgé pour les chiens de chasse.
L'imposante bâtisse est posée à l'extrémité sud d'une terrasse et domine une prairie et un étang poissonneux. Au-delà, des bois et un ruisseau dessinent les limites de la propriété d'environ 2ha.
L'accès au château est possible par l'ouest, mais pour cela il faut traverser une vaste cour entièrement fermée, formée par des bâtiments de communs disposés en rectangle. Entre une étable et une grange, un portail donne sur la cour. Au centre se trouvent un puits alimenté par une source, trois bassins servant d'abreuvoirs et des arbres offrant leur ombre. Tout autour s'alignent des bâtiments de formes et de tailles différentes : deux maisons rénovées, deux autres qui attendent de l'être, un garage abritant un petit bateau utile pour pêcher dans l'étang, la pièce des clapiers, deux préaux dont un surmonté d'un grenier accessible par la route, deux granges avec mezzanine et une vaste étable avec grenier à foin. A l'opposé du portail, un porche percé dans un étroit pavillon surmonté d'un pigeonnier, fermé par une grille en fer forgé, donne sur le parc.
A cet endroit, sur la gauche, en direction du nord, quelques marches mènent une terrasse entièrement close destinée à la baignade. Dans le prolongement du muret d'enceinte, deux anciennes dépendances, en forme de L, entièrement rénovées, abrite un pool house et des espaces de rangement au rez-de-chaussée et, à l'étage, une salle à manger d'été ouverte surplombant la piscine.

Le château

La demeure actuelle, construite au 18e s. sur l'emplacement d'un édifice primitif dont ne subsistent que les magnifiques caves voûtées, présente un logis rectangulaire à étage et combles, sous une haute toiture à quatre pans en tuiles. Les murs sont épais, la charpente saine et solide.
La porte d'entrée sur la façade nord, côté parc, est rustique, cintrée, en bois clouté. Elle est surmontée d'une petite niche où a été placé un buste du général et homme politique Maximilien Foy (1775-1825). Cette façade est percée de grandes fenêtres, quatre au rez-de-chaussée et cinq à l'étage, celle du centre étant au-dessus de l'entrée.
Côté sud, la baie centrale de l'étage est remplacée par deux petites ouvertures sous la toiture qui éclairent l'accès aux chambres de bonne et aux combles, et par deux hautes et étroites lucarnes avec vitraux qui diffusent une lumière teintée dans l'escalier intérieur en pierre. Au rez-de-chaussée, deux portes-fenêtres s'ouvrent sur la terrasse.
Toutes les huisseries sont neuves, réalisées sur mesure, en double vitrage avec ouverture à l'ancienne.
Partout les sols sont remarquables, en vieux parquets de pose différente. Les radiateurs sont récents, de style ancien.

Surface habitable hors cave et combles : 340 m2


Rez-de-chaussée
Face à l'escalier central en pierre, l'entrée se prolonge dans l'aile gauche par un couloir qui dessert la cuisine équipée ouverte sur la terrasse et le salon doté d'une cheminée transformée en insert. Le sol est un parquet à larges lames posé à l'anglaise. Une petite porte donne sur une lumineuse salle de bain avec toilettes et une deuxième porte rejoint une salle à manger accolée à la cuisine. Les moulures du plafond indiquent qu'à une époque le salon, la salle de bain et la salle à manger ne formaient qu'une seule grande pièce.
De l'autre côté de l'entrée, l'aile droite est aménagée en un vestibule qui distribue trois chambres, une salle d'eau et des toilettes éclairées par une verrière. Une des chambres possède un accès direct à la terrasse.
Premier étage
Dans l'aile droite la disposition des pièces est similaire à celle du rez-de-chaussée : un vestibule avec verrière se prolonge en un petit couloir coudé qui dessert trois chambres, une salle de bain et des toilettes.
Dans l'aile gauche un couloir en L conduit à deux chambres équipées d'une salle d'eau avec toilettes et qui ont vue sur la terrasse. La plus grande est remarquable par son parquet "Versailles" et ses moulures au plafond. Une baignoire offre un confort supplémentaire.

Combles
Facilement aménageables grâce à des entraits retroussés suffisamment hauts pour qu'il soit possible de marcher debout, ils sont accessibles par un escalier en pierre de même largeur que dans les niveaux inférieurs et une antichambre fermée par deux portes. D'anciennes chambres de bonne existent mais demandent d'être rénovées. Le sol est isolé et la charpente en bon état.
Les caves
Très anciennes, elles sont accessibles par l'escalier central en pierre et divisées en trois pièces : une chaufferie avec deux chaudières, une pièce sous l'escalier fermée par une porte blindée et une vaste salle voûtée. Au sud une porte en bois s'ouvre sur un tunnel voûté lui aussi et qui débouche sur la prairie.

Les dépendances

Elles forment un rectangle parfait qui délimite une cour intérieure fermée de 1500 m2.


Pigeonnier
Situé au-dessus du porche servant de passage entre le parc et la cour de ferme, le pigeonnier est accessible par un bâtiment mitoyen à deux niveaux. L'ensemble, à rénover, pourrait agrandir la maison d'amis contiguë de trois grandes pièces supplémentaires ou être réhabilité en duplex, en garage ou en atelier.
Maison d'amis
A droite du pigeonnier, une maison rénovée se compose, au rez-de-chaussée, d'une cuisine équipée, dont le sol est en pisé, avec un poêle à bois installé dans l'ancienne cheminée, et d'un salon sur parquet récent avec une vue sur l'étang et un chauffe-eau caché dans un placard. A l'étage, au sol en vieux parquet à larges lames, se trouvent deux chambres, une salle de bain et des toilettes.
Petit logement
Au sud de la cour une ancienne dépendance toute en longueur est réhabilité en maison d'habitation sur deux niveaux. Seules les finitions restent à faire. L'entrée donne directement dans une salle de séjour qui se poursuit par une salle à manger avec une cuisine ouverte aménagée, puis par un espace où se trouvent une salle de douche, des toilettes et un escalier menant à une chambre.
Dans la salle à manger un autre escalier en bois mène à deux autres chambres.
Bergerie
Entre la maison d'amis et le petit logement se trouve une ancienne porcherie à réhabiliter, susceptible d'agrandir l'une des deux habitations.
Garage
A gauche du pigeonnier se trouve un garage de 49 m2 accessible depuis le parc.
Ancien corps de ferme
Dans le prolongement du garage, une ancienne maison, entièrement à restaurer, sur deux niveaux, équipée de deux cheminées et d'un four à pain, apporte une superficie de 138 m2 supplémentaires.
Poulailler
Dans le prolongement de la maison à restaurer, une pièce de 30 m2, où l'on devine l'arrière du four à pain, servait de clapier et de poulailler. Des lapins et des gallinacés pourraient y trouver leur place ou un passage couvert pourrait être facilement créé entre la cour de ferme et l'espace de baignade.
Préau
Au nord la cour est fermée sur toute sa largeur par un préau de 30 m sur 7 m dont une partie abrite un ancien grenier aménageable avec une ouverture sur la rue.
Grange
Dans l'angle nord-est deux vastes granges en terre battue se suivent sur une longueur totale de 32 m. La première possède un espace en mezzanine et une partie cloisonnée délimitant un espace de rangement au-dessus. La seconde possède également une mezzanine sous laquelle se trouvent des auges à bovin. Leur maçonnerie et leur charpente sont consolidées en attendant la réfection de la toiture.
Etable
La dernière dépendance est un immense étable à bovins de 26 m de longueur avec une large porte au sud et un sol en béton. Deux greniers à foin sont répartis de chaque côté d'une allée centrale. La charpente et la maçonnerie sont consolidées.

L'espace de baignade

Situé sur un plateau en pelouse, dominant le parc et la cour des dépendances, l'espace de baignade est accessible depuis le parc en montant quelques marches le long d'un bûcher. Fermé par une grille, un muret et des bâtiments en pierre restaurés, il se compose d'une piscine de 9 m x 4 m, d'un vestiaire et d'une dépendance à deux niveaux : deux remises au rez-de-chaussée et, à l'étage, une terrasse orientée au sud, abritée, pouvant servir de salle à manger d'été.

Ce que nous en pensons

Les premiers bâtisseurs n'ont certainement pas choisi cet endroit par hasard ! L'orientation plein sud, la vue dominante, la source à l'intérieur de la cour de ferme qui rejoint aujourd'hui l'étang puis le ruisseau en limite de propriété, apportent à ces lieux des ondes et une énergie puissamment positives. Le travail de rénovation réalisé par les occupants en témoigne : apport du confort moderne dans le respect de l'ancien, consolidation de la maçonnerie et des charpentes des granges et de l'étable dans l'attente de leur nouvelle destination, rénovation de deux maisons, création d'un espace de baignade isolé et sécurisé, réfection des toitures, du muret d'enceinte etc. La configuration globale, la superficie totale des bâtiments et la multiplication des espaces cloisonnés permettent d'envisager tous les projets : chambres d'hôtes, gîtes, réceptions, séminaires, activités professionnelles, collection de voitures, vie en communauté, élevage de petits animaux comme poules, lapins, moutons. Les profondes embrasures des fenêtres du château conduisent le regard vers un paysage doux comme une promesse de bien-être ici.

Vente en exclusivité

798 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 502498

Surface cadastrale 2 ha 15 a 13 ca
Surface du bâtiment principal 680 m2
Surface des dépendances 1400 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Périgord Blanc

Jonathan Barbot       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus