Aux portes de la Provence, dans un parc de 5,6 ha, un château des 15ème et 18ème siècles,
chapelle, magnanerie, moulin, bergerie, deux maisons de gardien
Avignon, VAUCLUSE paca 84000 FR

Situation

Le domaine se situe dans le Vaucluse, à trente minutes d'Avignon et une heure de l'aéroport de Marseille. Dans une zone géographique riche en histoire, il ouvre de nombreuses perspectives de découverte dans les villes d'art voisines : Orange et son théâtre antique inscrit au répertoire des Monuments Mondiaux de l'UNESCO, Avignon, cité des papes, Vaison-la- Romaine et sa cité médiévale. Les gorges de l'Ardèche, le Mont-Ventoux, les champs de lavande, la route des coteaux de vin du Rhône et ses prestigieux vignobles, sont tout proches.

Description

La propriété en pleine campagne, dans un parc de de 5,6 ha se distingue entre autres par ses arbres séculaires, dont certains sont classés « Arbre Remarquable » et forment un îlot de verdure dans lequel se cache l'ensemble du bâti. L'accès au château se fait à l'ouest par un portail en fer forgé appuyé à l'ancienne maison de gardien. Il ouvre sur un chemin d'accès qui serpente entre forêt et parc jusqu'à la cour du château dont l'historique connu remonte à 1434, date à laquelle il était déjà édifié. Un second portail entre deux piliers en pierre est situé à l'extrémité est de la propriété, longe la magnanerie et rejoint la cour du château. Le domaine est composé du château, du moulin du 15ème siècle, de la chapelle, de la magnanerie du 18ème siècle, de deux maisons de gardien, d'un logement indépendant et de dépendances. Une première piscine à débordement se situe au sud-ouest du château. Une seconde piscine, côté est, jouxte le logement indépendant. La propriété est entourée d'une petite rivière dont un bras serpente au milieu du parc du nord au sud.

Le château

La bâtisse de forme rectangulaire, d'est en ouest, parfaitement symétrique avec sa tour centrale carrée qui s'élève sur trois niveaux, présente une architecture caractéristique de la Provence. Le bâtiment a été édifié légèrement en retrait de la limite nord du terrain bénéficiant ainsi d'un écran végétal. Son implantation lui octroie une belle perspective en ligne de fuite sur un bassin ancien en pierre, la piscine, les allées et le parc. Le rez-de-jardin est surmonté de deux étages, et d'un demi-étage supplémentaire pour la tour centrale. La toiture est couverte de tuile canal. Les façades enduites sont percées de nombreuses baies et portes-fenêtres. La terrasse exposée au sud donne sur l'ensemble du parc.


Rez-de-jardin
Une lourde porte à doubles vantaux ouvre sur un vestibule dallé et le départ d'un remarquable escalier en pierre. D'un côté, un salon au plafond à voûtes dites à lunette est décorée d'une cheminée. À la suite, côté nord, une double salle de billard en retour d'équerre avec plafond à doubles ogives croisées et sol en carreau de terre cuite. Trois fenêtres et une porte avec encadrement en pierre ouvrent sur l'arrière du château ; une autre porte, sur l'entrée. Une salle à manger voûtée et dallée, tout comme le salon qui la prolonge, accède à la terrasse plein sud, face au parc, par une porte-fenêtre. À l'arrière, une grande cuisine avec cuisinière AGA à quatre fours, office, lingerie, vestiaires, dégagements. Deux toilettes, une entrée de service et une chaufferie.
Premier étage
Le large escalier en pierre du 18ème siècle est bordé par une rampe en ferronnerie richement travaillée. L'escalier marque un repos, puis atteint un palier couvert d'un dallage de pierre ancien. Une grande fenêtre centrale ouvre une perspective sur le bassin et le parc. Le palier distribue côté sud, un vaste bureau avec une cheminée ornée de bronzes ainsi que deux chambres, chacune avec salle de bain et toilettes ; côté nord, deux chambres avec salle de bain et toilettes. Un atelier d'artiste de 76 m² environ complète cet étage. Il est éclairé par des fenêtres et baies vitrées orientées tant à l'est qu'au sud et à l'ouest, avec vue sur le parc.
Deuxième étage
Un escalier avec nez de marche en bois et marches en carreau de terre cuite accède au palier du deuxième niveau. Les deux suites du château y ont été aménagées, chacune avec salon, chambre, salle de bain, toilettes. Deux autres chambres, deux salles de bain, une lingerie et un dégagement.
Troisième étage
Quelques marches conduisent dans la tour centrale où se situe une chambre remarquable par son plafond en ogive de brique jointoyée. Deux grandes fenêtres donnent sur le parc.
Les caves
Deux caves totalisent une surface de plus de 100 m².

La chapelle du 17ème siècle transformée en gîte

Le domaine fut érigé en fief, au cours de l'année 1674, en faveur de la famille propriétaire du lieu. Celle-ci, en reconnaissance de son anoblissement, fit édifier une chapelle à la gloire de la Transfiguration. La chapelle a été réhabilitée et transformée en gîte sur deux niveaux. L'habitation a une surface habitable de 130 m² environ. Elle se compose d'une pièce de séjour ouverte sur les allées du parc et la piscine du château. Elle est éclairée par deux fenêtres dont une en arcade et un petit œil-de-bœuf. Cuisine équipée. Le plafond présente une poutraison ancienne caractéristique de la Provence. Quelques marches en pierre conduisent à l'ancienne chapelle transformée en chambre avec sol en carreau blanc à cabochon. Lui sont rattachées une salle de bain et des toilettes. Une seconde volée de marches accède à un palier qui distribue, d'un côté, une chambre avec alcôve et percée de deux larges fenêtres ; en vis-à-vis, sur le palier, une salle de bain et toilettes. Les sols sont couverts de carreau de terre cuite.

La magnanerie du 18ème siècle

La venue des papes en Avignon au début du 14ème siècle s'accompagne de l'introduction de la culture du mûrier dans la région et donc, des magnaneries. Impressionnante par sa taille et son esthétique, témoin du patrimoine artisanal français, celle-ci est considérée comme une des plus belles de France. L'édifice s'élève sur deux niveaux pour une surface totale d'environ 500 m². L'intérieur a été entièrement rénové. La poutraison est en bois de cèdre et d'une hauteur sous faîte de 4,5 m environ.

Le moulin du 15ème siècle et son annexe

Titulaire de son droit d'eau depuis l'origine, il est d'un seul niveau, rez-de-jardin. Avec une annexe, sa surface totale fait plus de 160m². Le moulin à grain servait autrefois à nourrir les habitants des vingt-deux fermes situées sur les 260 ha qui constituaient jadis le fief. Le moulin a su conserver une machinerie anglaise en fonte, la première de ce type importée en France au 18ème siècle et aujourd'hui encore en parfait état.

Le gîte

Aménagé dans une dépendance de la propriété, il totalise environ 140 m². Au rez-de -jardin, une cuisine équipée et des toilettes. Au premier étage : une grande salle de séjour/salle a manger et deux chambres avec vue sur le parc, une salle de bain et des toilettes. Une troisième chambre avec salle de bain et toilettes donne sur le jardin, la pergola et la piscine.
À l'extérieur, une terrasse protégée par une tonnelle surplombe la piscine privée à l'abri des regards derrière une haie et un muret bordé de buis.

L'ancienne maison de gardien

D'une surface d'environ 50 m², l'habitation située dans la partie ouest de la propriété se compose d'un rez-de-chaussée avec séjour et cuisine équipée. Un escalier à vis en pierre accède à l'étage où se situe une chambre avec salle de bain et toilettes.

La maison du jardinier

Côté est, attenante au pignon de la magnanerie, l'habitation est construite sur deux niveaux. Parfaitement indépendante, sa surface est d'environ 100 m² Elle consiste, au rez-de-chaussée, en un espace de séjour avec une grande cuisine ; à l’étage, d'une mezzanine, de deux chambres et une salle de bain avec toilettes. À l'extérieur, une terrasse et un jardin orientés à l'ouest.

La bergerie

En pierre, elle est de deux niveaux d'environ 50 m² chacun.

Le parc

Planté d'arbres séculaires, il en est presque légendaire. Au centre d'un ancien bassin octogonal en pierre, un dauphin veille depuis toujours. Une rivière serpente dans le parc paysagé ponctué de buis, de vastes aires engazonnées, d'allées gravillonnées, qui invitent à des promenades bucoliques. Une pergola ombragée ouvre une perspective sur l'ensemble sur le parc. Au milieu de la forêt, une clairière.

Les piscines

La piscine à débordement de 8 m x 15 m a été construite dans le parc du château au sud-ouest. Chauffée, protégée, éclairée, elle est entourée d'une plage dallée bordée de balustres en pierre sur deux côtés. La seconde piscine de 9 m x 5 m est située dans le jardin du logement indépendant entre terrasse et gazon.

Le pool house

D'une surface d'environ 26 m², il est équipé de toilettes ainsi que d'une cuisine d'été.

Les locaux techniques

Un local technique d'environ 6 m² abrite le système de filtration de la piscine. Dans un second local de même surface, le système de forage et le système d'arrosage.

Ce que nous en pensons

Dormir dans une chapelle du 15ème siècle, recevoir des hôtes dans une des suites du château avec vue sur le parc et ses arbres séculaires, les majestueuses allées de buis et le vieux bassin en pierre qui gargouille, organiser des réceptions dans une des plus belles magnaneries de France, les possibilités de séjour dans cette propriété historique sont multiples. Le site propose un voyage hors du temps dans un cadre serein, authentique et chaleureux. Le château, entièrement restauré, dispose de prestations de qualité. Plusieurs éléments de la propriété sont en cours d'inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (avant la fin de l'année 2020) avec la protection et les avantages financiers qui s'y rattachent.

3 800 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 545120

Surface cadastrale 5 ha 59 a 86 ca
Surface du bâtiment principal 1060.00 m2
Surface des dépendances 288.00 m2
Nombre de chambres 16

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aix-en-Provence et campagne aixoise


Roger Pertuisot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus