château à vendre - au sud de l' anjou - angers

Au sud de l'Anjou, dans un parc à l'anglaise de plus de 20 ha,
un château du 19ème s. au style très pur, en parfait état, et ses dépendances

Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR
Pays de la Loire

Situation

Dans un environnement rural authentique, le château est proche à la fois du fameux vignoble des coteaux du Layon et du Val de Loire classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est à proximité de deux villages qui disposent de commerces et de services. Trois cités de caractère sont à une vingtaine de minutes. A 30 min environ se trouvent la ville d'Angers et sa gare TGV (une dizaine d'allers-retours quotidiens pour Paris en 1 h 20). L'accès à l'autoroute A 87 est à une vingtaine de minutes.

Description

Une route communale conduit à la grille d'entrée de la propriété. Une longue allée traversant une partie boisée du parc mène ensuite au château, dont elle fait le tour, ainsi qu'à la cour des dépendances située en retrait sur un côté de l'édifice. Une seconde entrée donne d'ailleurs directement accès aux dépendances à partir de la route communale. Le château est bâti au milieu d'un parc à l'anglaise de plus de 20 ha qui dessine d'amples et nombreuses perspectives.

Le château

Édifié au tout début du 19ème s. sur l’emplacement d’un château remontant au 12ème, il est composé d’un corps central rectangulaire encadré par deux ailes délimitant, devant l’entrée principale, une terrasse en dalles de pierre et ressortant, sur la façade arrière, en légère saillie. Il comprend un rez-de-chaussée, un premier étage et un second étage sous la toiture d’ardoise en croupe. Les pignons des deux ailes sont ornés de frontons classiques triangulaires en pierre de tuffeau percés d’un oculus. Les ouvertures, toutes avec des volets à claire-voie, sont disposées de façon symétrique par rapport aux travées centrales de chaque façade. Les chaînes d’angle, les corniches, les encadrements des baies et les lucarnes sont en pierre de tuffeau. Sous les fenêtres du premier étage, un cordon régnant en pierre de tuffeau ceint le château. La porte d’entrée principale, protégée par une marquise signée Pinart Frères, est encadrée d'un bossage lisse de pierres de tuffeau. Au-dessus d'elle, le chambranle de la fenêtre du premier étage est particulièrement soigné. La corniche à denticules fait un ressaut surmonté, comme en acrotère, d'une frise sculptée d'arabesques.


Rez-de-chaussée
Le hall d’entrée, dont le sol est en marbre, est orné de décors peints, faux marbres sur les murs et ciel avec feuillages au plafond. Il dessert, en face, un bureau puis, d’un côté, un dégagement avec un office, la salle à manger, la salle de billard et le salon et, de l’autre côté, la cage d’escalier, des toilettes, le salon bibliothèque, un dégagement distribuant la cuisine, un petit atelier, la lingerie, des toilettes ainsi qu’une chambre et sa salle d’eau.
Une bibliothèque a été aménagée dans le bureau qui dispose également d’une cheminée en marbre blanc. Le sol de la salle à manger est recouvert d’un ancien dallage à cabochons et les murs, récemment restaurés, d'une peinture imitant le marbre réalisée selon une technique ancienne. Au plafond, une rosace moulurée dont la partie centrale est en fonte. Une cheminée en marbre d’Angers achève de donner un caractère raffiné au décor de cette pièce. La salle de billard a un sol en parquet droit et, au plafond, une rosace moulurée dont la partie centrale est également en fonte. Le salon, d’une sophistication égale à celle de la salle à manger, a des ouvertures sur trois côtés. Le sol est en parquet à bâtons-rompus et les panneaux des murs sont ornés de fines moulures à décor de feuillage doré. La cheminée est en marbre blanc avec des jambages reposant sur des pattes de lion stylisées. Le large escalier d’une volée à quartiers tournants est en pierre jusqu’au premier étage puis en bois jusqu’aux combles. Le salon bibliothèque est doté d’une cheminée en bois peint de style Napoléon III. Dans la cuisine, une cheminée monumentale en pierre de tuffeau et un ancien potager avec des carreaux de faïence bleus. La lingerie, avec des placards anciens, est en demi-niveau avec, au-dessus, le petit atelier. La chambre dispose d'une salle d’eau équipée d’un hammam.
Dans toute la partie du château située à gauche de l’entrée principale, les sols sont en pierre. Le salon, la salle de billard, le bureau, la cuisine et la chambre ont un accès direct sur l’extérieur, sur la terrasse pour le salon et la cuisine. Deux caves sont situées sous la cuisine et sous le salon bibliothèque.
Premier étage
Le palier distribue un couloir et un dégagement. Le couloir dessert à son tour cinq chambres dont trois avec une douche et des toilettes et deux avec une salle d'eau privative et des toilettes communes. Le dégagement conduit à deux chambres dont l'une avec une salle d'eau, des toilettes et un dressing et l'autre avec une salle d'eau, une salle de bain avec une baignoire jacuzzi, des toilettes et un dressing. Les sols des chambres sont en parquet et celui des salles d'eau en marbre. Six chambres ont une cheminée en marbre.
Deuxième étage
Le palier distribue un dégagement et le grenier. Le dégagement donne accès à trois chambres, toutes avec une salle d'eau et des toilettes. Deux chambres ont un sol en carreaux de terre cuite. Le sol de la troisième est en parquet. Celui des salles d'eau est en marbre. Remarquables poutres de charpentes apparentes dans les trois chambres. Le grenier reste à finir d'aménager mais l'isolation et les arrivées d'eau et leurs évacuations sont déjà prévues pour quatre chambres et leur salle d'eau.

Les dépendances

Elles se composent d'un bâtiment d'environ 115 m2 contenant un garage pour deux voitures, un "home cinema", la chaufferie et son silo d'alimentation; d'un hangar pour le stockage des copeaux de bois; d'un bâtiment d'environ 300 m2 en forme de L qui abrite d'anciennes granges et écuries ainsi qu'un logement de gardien à restaurer.

Le parc

D’une superficie d’un peu plus de 20 hectares, il a été dessiné par André Leroy, célèbre jardinier angevin à l’origine du renouveau paysager dans l’ouest de la France au 19ème s. Ce parc à l’anglaise se compose de vastes pairies bordées par des bosquets aux essences variées (cèdres, chênes, platanes, tilleuls, séquoia, orme...) créant ainsi des points de vue et des perspectives remarquables que des allées aménagées permettent d’apprécier. Il comprend également un plan d’eau et, près de l'ancienne chapelle du château, un potager clos de murs avec une orangerie. Le court de tennis et le bassin de nage sont situés à proximité du château. Trois puits répartis dans le parc satisfont les besoins en eau.

Ce que nous en pensons

Quoique construite au 19ème s., la propriété s'inscrit dans le siècle précédent tant par l'ordonnancement régulier des façades que par la représentation idéalisée de la nature dans le parc. Son atmosphère n'est pas sans rappeler celle des "Affinités électives", le roman de Goethe. Il y a ainsi à la campagne des lieux raffinés où "la vie de l'esprit peut agréablement s'épanouir" : celui-ci aurait été apprécié à l'époque des Lumières. La demeure est actuellement très confortable grâce aux importants et précautionneux travaux de rénovation menés. Les exigeants critères de la vie moderne ne sauraient être sacrifiés au plaisir esthétique.

1 990 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 302383

Surface cadastrale 20 ha 39 a
Surface du bâtiment principal 650 m2
Surface des dépendances 300 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou

Sylvain James       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus