château à vendre normandie - calvados

Au carrefour du Calvados, de l’Orne et de l’Eure
un domaine de chasse de 98 ha avec une demeure du 18e s. et ses dépendances
, CALVADOS basse-normandie FR

Situation

Le domaine se situe à la frontière du pays d’Auge et du Lieuvin. L’autoroute qui mène à Paris (A28) à 200 km est à 10 mn. La gare, à 25 km, permet de rejoindre la capitale en 1h25. Caen, avec son aéroport vers Londres et le sud de la France, ainsi que les villes de villégiatures de la Côte Fleurie, sont à 50 km. 5 mn suffisent pour rejoindre le premier bourg avec tous les commerces et services de proximité.

Description

Depuis la route, l’allée bordée de hautes tiges s’enfonce en ligne droite entre prairies et bois. Au sortir d’un virage, l'allée, entourée par la forêt, grimpe vers la demeure qui se dresse au loin. Sur une esplanade, une cour avec pelouses et dépendances de chaque côté précède la demeure. A l’arrière, celle-ci est bordée par un grand jardin clos de murs. Au delà des bâtiments et des pelouses d’agrément, des près vallonnés sont entourés par les bois qui protègent la propriété.

La demeure

Construite sur deux niveaux sous combles aménagés, la demeure est d'un plan rectangulaire. Séparés par un cordon de pierre, les niveaux sont percés chacun par sept ouvertures. Un faux avant-corps central surmonté d’un fronton triangulaire est percé de deux ouvertures surmontées également de frontons et encadrées par des cartouches rectangulaires. Les murs sont couverts de brique. Le toit d’ardoise, à quatre pans, est percé de lucarnes. La demeure doit son élégance autant à la symétrie de la façade qu'à la géométrie des pierres de taille qui ont été utilisées pour façonner les angles des murs et les contours des ouvertures ainsi que les clefs d'arc sculptées en pointe de diamant.


Rez-de-chaussée
La double porte-fenêtre s’ouvre dans un hall d’entrée dont le sol est pavé de carreaux de ciment dessinant une rosace stylisée. Deux ouvertures mènent, d’une part, à un bureau et, à l’opposé, à un hall d’escalier. Une troisième ouverture débouche en face de la porte d’entrée sur un petit salon.
Les deux ouvertures de toutes les pièces de ce niveau leur permettent à chaque fois de communiquer avec celles qui les jouxtent. Ainsi, du hall d’entrée, se succèdent le hall d’escalier, la salle à manger, et, en retour d’équerre, la cuisine et le petit salon, d’une part. Et, d’autre part, le bureau, et son dégagement vers des toilettes et l’extérieur, le grand salon puis le petit salon, en retour d’équerre.
Des lambris de soubassement, des moulures et des corniches au plafond, habillent les murs du hall et des pièces principales. La peinture des murs est claire et contemporaine. Le hall d’escalier est pavé de carreaux anciens, le bureau est pavé de tomettes et le sol du grand salon est un parquet à points-de-Hongrie. Des cheminées en marbre décorent un mur de chacune de ces pièces.
Premier étage
L’escalier débouche sur un palier pavé de carreaux anciens qui dessert deux chambres et leur salle de bain et toilettes, d'une part, et une pièce de distribution, d'autre part.
Dans cette pièce de distribution, dont l'un des murs est habillé de larges placards, une porte commande l’accès à une chambre et un couloir qui distribue deux autres chambres. Les chambres sont largement éclairées par deux baies. Un de leurs murs est décoré d'une cheminée. Le sol est un parquet de lames droites ou pavé de tomettes anciennes. Elles sont toutes équipées d'une salle de bain ou d'une salle d'eau avec toilettes.
Deuxième étage
Cet étage est mansardé. Des fermes sont apparentes. L’escalier en bois et carreaux de terre cuite débouche sur un couloir qui distribue cinq chambres. Elles sont éclairées par des lucarnes. Les sols sont soit un parquet de lames droites, soit pavés de carreaux ou de tomettes anciennes. L’une des chambres a une salle d’eau et toilettes. La porte à l’extrémité du couloir débouche une salle de bain et toilettes.
Maison de gardien
Les moellons des murs sont séparés par des cordons de brique. Le toit d’ardoise est à deux pans.
La porte d’entrée débouche sur un salon qui est relié à la cuisine par un couloir. Dans ce couloir, une porte ouvre sur une salle d’eau et toilettes. A l’opposé, un escalier mène à l’étage. Celui-ci est mansardé. Deux chambres sont séparées par une salle d’eau et toilettes. Les pièces sont éclairées par des baies et des fenêtres de toit.
Bâtiment de dépendances
Les autres dépendances sont utilisées pour l’entretien des pâturages entourant les bâtiments
D’autres bâtiments non habitables et utilisés surtout pour le stockage s’ajoutent à l’environnement immédiat de la demeure. D’anciennes granges dans le pré bordant l’allée d’accès, un petit bâtiment utilisé comme colombier dans l’angle du jardin et un ancien poulailler et four à pain contre le mur extérieur du jardin. Une remise, dans l’alignement de la maison de gardien, dont les murs sont à pans de bois, le toit en tuile et le sol en brique, abrite trois espaces ouverts sur l’extérieur et un espace fermé.

La salle de chasse et la grange

La salle de chasse a été installée dans un bâtiment tout en longueur. Construit en moellon, ses ouvertures sont entourées de brique. Il est séparé en son milieu par un large porche surmontant une porte cochère. Le toit du bâtiment et du porche est à deux pans, couvert de tuile plate. A une extrémité, la salle de chasse est semi-enterrée. Les murs sont en pierre apparente, ainsi que les poutres et solives au plafond. Le sol est un dallage de carreaux de terre cuite. Elle est éclairée par deux petites baies et deux porte-fenêtres. Une cheminée en pierre avec manteau de brique décore un mur. Près de l’entrée, un escalier en bois mène à l’étage qui est à réhabiliter. Un palier dessert une grande pièce avec la charpente apparente, une petite pièce à usage de cuisine et des toilettes.

A l’opposé de la salle de chasse, la grange est séparée en deux. Outre, l’espace ouvert par la porte cochère, un grand garage ouvert sous charpente est accessible par une large porte en bois percée sur le pignon de la grange.

Caractéristiques du domaine forestier et de la chasse

Le territoire est composé d’environ 60 ha de bois, 24 ha de labour sous bail rural. Le reste est constitué par le parc, les jardin et les pâtures autour des bâtiments.
Le plan simple de gestion est valable jusqu’à fin 2029.
Il n'y a aucune servitude de passage et le territoire est libre de toute occupation.
La chasse est en tout premier lieu consacrée au gros gibier. Des bracelets sont demandés annuellement pour les chevreuils et les sangliers.

Ce que nous en pensons

Les lieux sont tranquilles et préservés. La composition géométrique de la demeure et ses abords forme comme un refuge délimité par l'orée des bois qui l'entourent complètement.
L'écran de végétation qui isole la demeure procure un sentiment de bien-être et de sécurité encore accentué par le confort et l'élégance de la maison. Aucune nuisance de ne viendra perturber la vie en pleine nature dans ce domaine. Les activités liées à la chasse seront d'autant plus enthousiasmantes qu'elles se poursuivront, à couvert, dans un environnement plus que chaleureux.

1 480 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 895083

Surface cadastrale 98 ha 77 a 83 ca
Surface du bâtiment principal 410 m2
Surface des dépendances 300 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Basse-normandie


Yann Campion       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus