château à vendre dordogne perigord vert

Dans le Périgord vert, à 45 min de la gare TGV d'Angoulême et 1h30 de l'aéroport de Limoges,
un château de style Renaissance et ses nombreuses dépendances dans un parc de 4,5 ha à rafraichir.

Mareuil, DORDOGNE aquitaine 24340 FR
Aquitaine

Situation

En Dordogne, au centre du Périgord vert boisé et vallonné, dans un paysage ponctué de falaises troglodytiques en calcaire blanc, l'ensemble architectural de la propriété dessine les contours d'un minuscule village résidentiel dominant la vallée de la Lizonne. Quelques maisons, une chapelle récemment restaurée, un cimetière et la mairie assurent à la fois la vie et la tranquillité. A 5 km seulement une petite ville offre toutes les commodités nécessaires au quotidien. Angoulême propose une animation culturelle riche et sa gare TGV permet de rejoindre Paris rapidement. Bordeaux se trouve à 2h de route par la nationale 10.

Description

Le domaine de 4.5 ha se compose de deux parties distinctes. La première, à l'est, est composée d'un ensemble de bâtiments tournés vers le village. La maison de gardien donne sur la rue principale et les dépendances, constituées des anciennes écuries, de la sellerie et d'une vaste grange agricole encadrent une cour intérieure ouverte également sur la rue. En revanche, la demeure et son parc, plus en hauteur sur la colline, sont protégés du village qu'ils dominent.

L'accès principal, fermé par un portail en fer forgé surmonté de deux lions sculptés, suit une allée verdoyante jusqu'au parc. Le château a la particularité saisissante de présenter deux visages distincts. La façade sud, remaniée au 19e s., flanquée de deux délicates échauguettes à couverture conique, ouverte sur le parc et donnant au château une allure de belle demeure, cache, au nord, un corps de logis massif et authentique du 16e s., de style Renaissance et cantonné de part et d'autre de deux robustes tours carrées.

Plus haut, le parc devient prairie et des allées cavalières s'enfoncent dans les bois. Une entrée de service existe à l'arrière; elle permet d'accéder au jardin clos de la maison de gardien et au château.

Le château

Les archives indiquent qu'il fut la propriété du comte de Galard de Béarn dont on peut encore admirer les armoiries dans l'escalier monumental. Elles sont composées de 3 corneilles pour les Galard et de deux vaches pour les Béarn. La devise : « In via nulla invia » peut être traduite par « En chemin point d’obstacle », ou bien « Nulle voie ne m’est impraticable » ou encore « A Galard rien d’impossible ! ».
Cette illustre famille, originaire de Gascogne, et déjà connue en 1062, a joué un rôle important lors des Croisades du 13e s. En attestent leur nom et leurs armes, inscrits dans la salle des Croisades du château de Versailles. Pour l'anecdote, Hector Galard (1415-1475), compagnon de Jeanne d'Arc et grand maréchal des logis de la cour de Louis XI, serait le valet de carreau de nos jeux de cartes.
Le château a gardé des éléments architecturaux d’origine tels que la charpente en chêne, les échauguettes, les hauts plafonds à la française, les cheminées, certaines boiseries, le parquet Versailles ou encore l'escalier monumental en pierre orné d’une rampe de fer forgé chantournée.


Rez-de-chaussée
Côté parc, l'entrée est de plain-pied au milieu de la façade et donne sur un escalier monumental en pierre traversant. Les pièces de réception se suivent en enfilade de chaque côté. Sur la gauche une bibliothèque avec un sol en dalles de pierre blanche encadrées de bois de chêne et des murs habillés de boiseries, suivie d'une salle de billard et d'un fumoir avec un sol en carreaux de terre cuite et des murs en maçonnerie apparente avec moellons et pierres de taille. La petite porte sous l'escalier du hall permet d'accéder à la cave à vin, aux toilettes et à trois autres pièces, annexes anciennes à aménager.
Dans l'aile aménagée accolée au château se trouve la cuisine, une buanderie et un cellier.
Demi-étage
Entre le rez-de-chaussée et le premier étage, l'escalier monumental s'ouvre sur un hall lumineux qui correspond à l'entrée nord-ouest du château. Ce grand palier dessert d'un côté une chambre avec moquette au sol, de l'autre un boudoir avec une salle de bain.
Premier étage
Le premier étage est composé, à gauche de l'escalier, d'une chambre avec cheminée habillée de chêne, un plafond à la française, des murs en boiseries de chêne et au sol un dallage en carreaux de terre cuite avec cabochons, entre cadres de chêne, suivie d'une chambre avec moquette au sol, revêtement partiel des murs en boiseries et accès au parc par une porte-fenêtre. Dans la tour, une grande salle de bain commune aux deux chambres a également une ouverture sur l'extérieur. Derrière une petite porte dérobée, un escalier étroit permet d'accéder à la pièce haute de la tour, isolée et aménageable.
A droite du grand escalier central, une grande chambre avec un dressing, un sol en parquet de type Versailles, une cheminée en bois sculpté et un plafond à la française est suivie d'un boudoir où se trouve l'alcôve de l'échauguette. Dans la tour carrée, un dégagement fait le lien avec une chambre et une salle de bain.

L'aile aménagée

Construite dans le prolongement du château, la dépendance apporte des pièces d'habitation supplémentaires, une chaufferie et un porche séparant le parc du jardin de la maison de gardien.


Rez-de-chaussée
Ouverte sur la terrasse, une grande cuisine équipée et ornée d'une cheminée monumentale communique avec la salle à manger du château et permet l'accès, au nord, à une buanderie et à un cellier.
Premier étage
Destiné au couchage et au repos, disposant d'un accès indépendant, cet étage mansardé est partagé en quatre chambres, deux salles d'eau et un espace de jeux et de repos.

Les dépendances

Disposées sur deux niveaux entre le village et le château, les dépendances délimitent trois espaces de vie distincts.
La grange agricole, les anciennes porcheries, les pièces basses du bâtiment de ferme, les écuries avec douze boxes et la sellerie s'organisent autour d'une petite cour fermée par une clôture et un portail.
Un escalier en pierre permet d'accéder à la terrasse du château et au niveau supérieur du grand bâtiment de ferme. Celui-ci est divisé en quatre grandes pièces indépendantes servant d'atelier, d'écuries avec six boxes supplémentaires, de garage et de salle de rangement. C'est également le passage qui permet de rejoindre le grenier qui se trouve au-dessus des écuries. Enfin, au dernier niveau, quatre grandes fenêtres apportent de la lumière dans les anciens greniers à foin, aménageables sur toute la longueur du bâtiment. L'accès se fait par un escalier en bois situé sous le porche de l'aile aménagée.
Derrière ce porche se trouve un espace clos fermé par un portail donnant sur la rue. C'est l'entrée secondaire du château et le jardin
de la maison de gardien.

La maison de gardien

Sur deux niveaux à restaurer, elle présente une superficie de 135 m2 avec une entrée côté jardin desservant un salon et une cuisine/salle à manger ainsi que deux chambres avec salle de bain et toilettes contiguës. Au niveau inférieur une buanderie avec cheminée donne sur la rue.

Le parc

Ensoleillé et sans vis-vis, le parc intègre une fontaine et un bassin en cascade alimentés par l'eau d'une source, une gloriette et, en contrebas, une piscine chauffée de 6 x 12 m avec pool house à remettre en état.

Ce que nous en pensons

Autant de projets possibles ici que d'espaces disponibles, tous plus intéressants les uns que les autres. Le château joue avec les styles et la pente du terrain. Les dépendances, qui s'interposent entre lui et le village, sont prêtes à accueillir de nouveau une activité équestre, à devenir l'abri d'une collection de voitures anciennes ou le vaste atelier d'un artiste. Le parc, tourné vers le sud, n'attend qu'un jardinier résolu. Le domaine pourrait d'ailleurs être décuplé pour qui verrait grand. Dans l'immédiat il est sain, et sa qualité esthétique attirerait immanquablement des hôtes, serait sans doute le cadre rêvé d'une communauté de vie. D'une manière ou d'une autre l'heure du réveil a sonné pour ce providentiel ensemble.

735 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 319294

Surface cadastrale 4 ha 60 a 10 ca
Surface du bâtiment principal 867 m2
Surface des dépendances 1100 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Périgord Blanc

Jonathan Barbot       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus