À 130 km de Paris, un ancien corps de ferme comprenant trois logis,
et de vastes dépendances sur 2 hectares
Gournay-en-Bray, SEINE-MARITIME haute-normandie 76220 FR

Situation

Si Paris se rejoint en 130 km, Beauvais et son aéroport avec destinations internationales est à seulement une quarantaine de kilomètres.
Trois communes animent les environs : Forges-les-Eaux, à 10 km, prisée des touristes, pour sa thalassothérapie et son casino. Gournay, à 15 km et sa gare SNCF, qui dessert la capitale deux fois par jour aller-retour et puis, Buchy et ses marchés réputés, à 25 km, évocatrice de produits du terroir.

Description

Cette attrayante région de Seine-Maritime, que celle du Pays de Bray, développe un paysage vallonné et verdoyant. Prairies et forêts constituent tout l'environnement de la propriété, située en cœur d'un petit village de deux-cents âmes. Coïncidence ? l'origine du nom de la propriété évoque, les friches, la terre etc.
Au détour d'une route, à la sortie du village, le corps de ferme entièrement délimité par ses bâtiments, se laisse entrevoir. Une impasse mène à l'intérieur d'une grande cour carrée dans laquelle les bâtiments agricoles et les logis sont répartis sur les quatre côtés, avec pour l'un d'eux, une percée qui donne sur la prairie.
Les logis sont relativement éloignés les uns des autres, puisque séparés par la cour.

Le logis principal

Longère sur trois niveaux, ses murs de silex sur la façade arrière et de brique peinte en blanc sur la façade avant, sont protégés par une toiture à quatre pans couverte de tuile de pays. Des fenêtres de toit y laissent filtrer la lumière. Percée de lucarnes à croupes sur le devant, les travées des deux premiers niveaux sont en bois et à moyens carreaux. Cintrées avec arcs de décharge en brique, elles sont ornées en leur centre d'un écusson en pierre de pays.
Des volets bleus, battants traditionnels en écharpe et cintrés, protègent l'ensemble des ouvertures.
Sur un des côtés et à l'arrière de la demeure, deux appentis remaniés ont fonction de local technique et de cuisine.
Dans le prolongement de la façade principale, une charretterie fait office de jardin d'hiver, ou d'abri pour véhicule.


Rez-de-chaussée
Une grande pièce de séjour, ornée d'une cheminée en brique à manteau en bois, et de poutraison en son plafond. Une salle de douche et des toilettes, à proximité de la cuisine-bar ouverte. Un salon et une pièce avec mezzanine et accès direct vers le jardin d'hiver, constituent cette partie du logis. Les sols sont couverts de dalles carrées en grès.
Premier étage
Le palier distribue trois chambres et deux salles de douche, celles-ci nécessitant une réfection, ainsi que l'escalier qui mène dans les combles.
Combles
Un palier débouche sur une vaste pièce à finir d'aménager ainsi qu'une chambre. La charpente y est apparente et la lumière du jour pénètre par des fenêtres de toit.

Le second logis

Ancienne écurie, il diffère peu du premier logis, si ce ne sont, le revêtement de la façade principal, qui est en ciment ocre, et la toiture, couverte d'ardoise et non de tuile. De même, toutes les ouvertures sont en bois et double-vitrage.
La bâtisse est adossée à un vaste hangar qui fait partie des dépendances du corps de ferme.
Un petit jardin face aux champs, si bien venu, pour profiter du soleil, dès les beaux jours.


Rez-de-chaussée
L'accès direct dans la cuisine, pourvue d'une cheminée en brique, mène également vers deux pièces dont une grande, une salle de douche et des toilettes. Le sol est soit parqueté, soit carrelé.
Premier étage
Trois petites chambres, une salle de douche et des toilettes composent la partie destinée à l'habitat.

Le studio

À l'extrémité de la dépendance, une pièce aménagée en chambre sans pièce d'eau. Le manque pourrait être aisément comblé en aménageant une partie mitoyenne à la chambre.


Rez-de-chaussée

Les dépendances

Quatre importantes dépendances sont disponibles pour tout projet de réhabilitation. Les sols sont en terre battue ou bien en béton. Les façades en brique, sont couvertes de ciment ocre. La typologie des ouvertures est à l'identique de celles des logis d'habitation. Des chaînes harpées ornent les travées. De solides portes coulissantes en bois ferment les bâtiments.
Les charpentes y sont apparentes et protégées par des toitures à quatre pans couvertes d'ardoise.


Bâtiment de dépendances

Ce que nous en pensons

La campagne à l'état pur, la beauté du paysage, le calme ambiant, font de la situation géographique, un lieu aujourd'hui privilégié, loin des zones urbaines et de leurs pollutions.
L'organisation des habitations et des bâtiments restant peut-être à aménager ne peut que séduire et satisfaire le projet d'une installation à deux familles. Les ballades pédestres ou bien à bicyclette auront raison des travaux de remise au goût du jour ! Un bel endroit.

450 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 747146

Surface cadastrale 2 ha
Surface du bâtiment principal 175 m2
Surface des dépendances 900 m2
Nombre de chambres 8

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Haute-Normandie


Marie Merien +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus