corps de ferme à vendre près de caen - calvados

Dans le Calvados, entre Caen et la mer,
un important corps de ferme du 19ème siècle et sa maison de maître
Caen, CALVADOS basse-normandie 14000 FR

Situation

À deux pas de Sword Beach, la propriété se situe à 250 km de Paris : 2h45 par la route et 2h00 par le rail, la gare de Caen étant à 11 km. L’aéroport de Carpiquet, et ses liaisons vers Londres et le sud de la France, est à 12 km. Commerces de proximité et grandes surfaces se situent à la périphérie de Caen, à 8 km.

Description

À l’orée de la plaine de Caen, la propriété se situe au cœur d'un village entouré de champs et prairies à perte de vue. Le corps de ferme est longé par une rue et un pré. Un portail encadré de deux piles en pierre de Caen avec porte piétonnière ouvre sur une cour. Les bâtiments d'une ancienne ferme, formant un U, encadrent une pelouse parsemée de massifs et d'arbres fruitiers. Sur le côté ouvert, une maison de maître surplombe légèrement les dépendances. Un ancien poulailler en pierre et un potager forment comme une liaison entre un pré, derrière les dépendances, et un jardin arboré qui s’étend quant à lui à l’arrière de la maison.

La maison de maître

Construite sur deux niveaux sous combles aménagés, la demeure est d'un plan carré. Séparés par une chaîne de pierre, les niveaux sont percés chacun par trois ouvertures. Les murs sont couverts d'un enduit clair. Le toit d’ardoise, à quatre pans, accueille, au-dessus de la façade avant, une lucarne, ornée de volutes, surmontée d’un fronton triangulaire. La demeure doit son élégance autant à la symétrie de la façade qu'à la géométrie des pierres de taille. La pierre de Caen a été utilisée pour façonner les angles des murs et les contours des baies ainsi que les clefs d'arc sculptées en pointe de diamant.


Rez-de-chaussée
La porte d’entrée ouvre sur un vestibule traversant éclairé par une haute baie vitrée fixe située derrière un escalier en bois. Les murs sont en pierre de Caen. Le sol est dallé de pierre contemporaine claire. Deux ouvertures à double battant desservent l’une le salon, l’autre la salle à manger. Une seconde ouverture dans le salon et la salle à manger accède à une terrasse qui ceint la demeure. La cuisine établit une liaison bien venue entre une salle à manger et une large terrasse située le côté opposé à la cour.
Premier étage
L’escalier débouche sur un palier desservant trois chambres, une salle de bain et des toilettes. Les deux plus grandes chambres sont dotées d'une cheminée et communiquent par un garde-robe partagé.
Deuxième étage
Le palier dessert deux chambres et une salle de bain. Les chambres sont parfaitement symétriques. Elles sont mansardées et éclairées par deux fenêtres de toit. Un garde-robe a été aménagé du côté d'un pignon.

Le logement d'amis


Rez-de-chaussée
La porte d’entrée débouche sur un palier avec l’escalier en bois et une ouverture vers la pièce de vie. Celle-ci a conservé ses éléments d’origine dont une cheminée en pierre. Un potager y est accolé. L’évier en pierre et son écoulement vers l’extérieur est surmonté d’une baie. Le sol est dallé de larges pierres. De part et d’autre de la cheminée, deux ouvertures mènent à deux pièces. À l’opposé, une ouverture accède à un espace sous l’escalier où subsistent encore des étagères en pierre.
Premier étage
Deux ouvertures, de part et d’autre de l’escalier, débouche l'une sur une grande chambre, l'autre sur deux pièces en enfilade. Elles sont éclairées par une ou deux baies. Les cheminées sont encore présentes dans les deux plus grandes pièces.

La grande écurie

Une grande ouverture encadrée par deux baies verticales permet d'accéder au centre de l'écurie. Les poutres et solives sont apparentes ainsi que les moellons des murs et du sol. Les râteliers et les auges en pierre ont été conservés. À une extrémité, une estrade en maçonnerie surplombe cette grande pièce. Elle est éclairée par une large baie à quatre panneaux vitrés. Cette estrade distribue deux pièces à usage de remise. Cette grande écurie est d'une surface d'environ 140 m2.

La charreterie

Dans le prolongement de la grande écurie, la charreterie est percée de deux portes cochères. À l’intérieur de la cour, la porte cochère est cintrée. Elle est surmontée d’un large auvent couvert d’ardoise. À l’opposé, la seconde porte cochère, plus simple, ouvre sur un pré. La charpente est apparente et culmine à 8 m sous faîte. Sa surface est d'environ 67 m2.

Les cinq boxes réunis

Ils sont situés à l’extérieur du corps de ferme, en retour d’équerre. Les cloisons ont été abattues pour former une seule pièce. Elle est éclairée par cinq portes à vantail coupé. La charpente est apparente. Les murs sont en moellon. Un soubassement de brique court sur toute la longueur du mur à l’opposé des ouvertures. Le sol est maçonné. Ces écuries, d'une surface d'environ 73 m2, bordent une ancienne carrière d’équitation, transformée en pré.

Les anciennes stalles conservées

Le bâtiment qui les abrite jouxte l’entrée de la propriété. Une grande pièce accueille les stalles d’origine avec bat-flanc et portillons en bois surmontés de barreaux de fer. Le torchis en paille et terre entre les solives est apparent, comme les moellons des murs. Le sol est maçonné. Une ouverture fait la liaison avec l’ancienne sellerie, éclairée par une porte à vantail coupé. La surface totale est d'environ 71 m2.

Les abris à voitures

Ils sont situés dans un angle et à une extrémité d’un corps de bâtiment. Leurs surfaces sont d'environ 61 m2 et 69 m2.

Les remises et ateliers

Ils sont disséminés dans le corps de ferme : dans le prolongement de la grande écurie, de chaque côté du logis d’amis et à côté du portail d’entrée. Ils sont à usage de chaufferie, d'atelier, de cellier et de stockage. Leur surface totale est d'environ 165 m2.

Les greniers

Ils sont présents sur toute la surface des bâtiments à l’exception de la charreterie. Les greniers situés au-dessus de la grande écurie et des ateliers dans son prolongement sont accessibles par l’extérieur. Dans l’aile opposée, deux escaliers en bois accèdent chacun à deux larges salles. La charpente et les murs en moellon sont apparents. Ils sont éclairés par des baies dont certaines sont passantes et surmontées d’un fronton triangulaire. Leur surface est d'environ 463 m2.

Le poulailler

Cette petite maison pour ces dames est en pierre, couverte par un toit à deux pans d'ardoise. Elle est divisée en plusieurs pièces, percées d'ouvertures simples ou doubles. Certains linteaux sont moulurés. Les pondoirs sont également en pierre. Le poulailler est entouré d'un espace en herbe grillagé.

Le jardin arboré

À l'arrière de la maison et des dépendances, parsemé de massifs et de hautes tiges, il se déploie en toute quiétude. Il permet à la sérénité du végétal d'équilibrer la densité du minéral.

Ce que nous en pensons

La maison de maître semble menue en comparaison des grands bâtiments qui l’entourent. C’est pourtant bien elle qui donne le ton. Ses droits sont d’accueillir en son sein les habitants avec chaleur et confort. Mais ses devoirs sont de veiller à la destination des lieux, aussi variés de par leurs dimensions que par chacune de leur fonction. Ils sont imbriqués les uns dans les autres et proposent une multitude de possibles. D’un seul tenant ou séparés, de grande hauteur ou spacieux, ouverts sur jardin, sur cour, ou encore sur le pré, ils proposeront une gamme d'usages qui ne présentera qu’un obstacle : l’embarras du choix.

4000 m2 de terrains constructibles dans le prolongement du jardin arboré sont également disponibles à la vente.

795 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 817690

Surface cadastrale 6000 m2
Surface du bâtiment principal 192 m2
Surface des dépendances 1246 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Ouest Basse-normandie


Brune Boivieux       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus