En Val de Garonne, une étonnante demeure du 15e s. réédifiée,
agrémentée d'un jardin arboré sur un terrain de 1,5 ha environ
Tonneins, LOT-ET-GARONNE aquitaine 47400 FR

Situation

En Aquitaine, dans le Lot-et-Garonne, département à la croisée des Landes, du Quercy et de l'Armagnac, sur la rive droite qui domine le fleuve Garonne et la vallée, mosaïque de cultures maraichères, primeurs et vergers. Située à 15 min de l'accès autoroutier permettant de rallier Bordeaux en 1h environ et Toulouse en 1h30 environ. À 5 min de la gare ferroviaire reliant les axes à destination de Paris - 3h environ - ou du sud - Marseille à 5h environ. Aux abords d'une ville de 9000 habitants, pays de l'herbe à Nicot, où son bâti mêlant briques, pierres calcaires et parfois pans de bois, témoigne du savoir-faire des bâtisseurs de la région, à l'instar de la propriété.

Description

Au détour d'une route secondaire, en secteur périurbain alternant zones naturelles, agricoles et d'habitation, le logis prend place en léger contrebas et s'entoure d'un paysage vallonné.
Un portail en fer ponctue l'entrée et se poursuit par une allée carrossable empierrée. La façade à l'allure médiévale et la toiture à coyaux se dérobe en partie au regard du visiteur par un écran de végétation discontinu. Une allée piétonnière serpentée, à larges dalles de béton, dessert l'entrée.
En vis-à-vis de la façade ouest, un hangar permet le stationnement de deux à trois véhicules et le rangement de matériel d'entretien du parc. Un peu plus loin, un autre abri léger, de surface moyenne, fait aussi réserve de quelques outils de manière sécurisée. Un cabanon situé sur l'avant de la maison dissimule une arrivée d'eau et électricité.
À l'arrière de la demeure, la terrasse, pour prendre les repas à l'abri du soleil l'été, s'ouvre sur le parc arboré. Un cèdre bleu et un cyprès guident le regard vers le verger en fond de terrain : abricotiers, pruniers, cerisiers. Un cordon de pins souligne les façades est et ouest de l'édifice, auprès desquels prennent place noisetiers, lauriers-palmes et un saule pleureur.
À l'est, le terrain en terrasse clôture le parc et conduit à l'hectare de prairie placé en contrebas et bordé de peupliers. Des biches y pâturent fréquemment.

La demeure

Érigée au 15e s. à quelques kilomètres de là, la demeure a été démontée et réédifiée en 1990 par un passionné, amoureux du patrimoine, pièce par pièce numérotée pour sa charpente, et pierre par pierre pour ses murs. Construite en moellons et briques, la bâtisse s'élève sur trois niveaux dont un grenier aménageable, les deux autres niveaux étant dévolus à l'habitat actuel d'une surface habitable de 300 m2 environ. La toiture à coyaux, évoquant certains toits du Périgord voisin, se couvre de tuiles plates de Bourgogne sur la partie centrale et de tuiles canal sur les parties les plus basses à faible pente. Les fenêtres à meneaux des façades nord et sud et la porte d'entrée à accolade et archivolte sculptée témoignent de son histoire multicentenaire.


Rez-de-chaussée
La salle de séjour-salle à manger en L de 85 m2 environ, dans sa partie qui jouxte la chaufferie, présente un premier recoin détente avec une cheminée monumentale en pierre et jambage moulurés formant colonnes et toujours en fonction. L'espace dessert un dégagement donnant accès à l'étage ainsi qu'à la cuisine. La salle de séjour-salle à manger, dans sa partie la plus longue, est ponctuée par deux piliers en briquettes et base en pierre de taille. Ils soutiennent les imposantes poutres du plafond mesurant 15 m de long d'un seul tenant, liant les murs opposés de la pièce. Un second salon de lecture, accolé à la cuisine, au fond de la pièce complète l'ensemble.
Celle-ci dispose de quatre accès : deux portes venant du séjour dans sa partie sud et est, une porte débouchant sur la seconde entrée et la dernière ouvrant sur l'arrière-cuisine. À la fois vaste et bien agencée, véritable pièce de vie, ses 30 m2 environ permettent de distinguer la partie repas et celle de la préparation, un îlot central ordonnant les espaces. Une deuxième cheminée en pierre moulurée du 15e s. avec trumeau à corniche agrémente l'ensemble.
La cage d'escalier avec son entrée secondaire distribue le lieu d'aisance du rez-de-chaussée, la chaufferie ainsi que l'étage par un escalier en bois à quart tournant droit. Ses murs en briquettes et colombages s'étirent sur une verticale de 6 m environ.
Au rez-de-chaussée, les sols sont en carrelage à grands carreaux rappelant les pierres de Bourgogne.
Premier étage
À ce niveau, un garde-corps sécurise le déplacement et présente une vue plongeante sur une pierre taillée, comme une vigie, dans le mur en briques.
La salle de bains fait face à l'escalier et au palier. Un couloir en colombages, sol parqueté à l'anglaise, délicatement éclairé, diffuse une ambiance douce et feutrée ; iI distribue les chambres. Les sols en moquette y apportent soyeux et chaleur et soulignent les lieux par leurs couleurs. Sur la droite, la première s'apparente à une suite avec sa surface de 45 m2 environ et sa salle de bains privative à finir d'imaginer. Elle ouvre sur le parc côté sud. Sur la gauche, une seconde chambre de 30 m2 environ avec des colombages peints, constitue un espace coloré et tonique. Deux autres chambres de 13 et 16 m2 environ proposent une vue sur la campagne environnante.
Combles
Au deuxième niveau, le grenier livre une charpente où les bois portent encore la trace de leur histoire par le numéro attribué avant démontage. Des fenêtres de toit et autres baies apportent la lumière nécessaire à un possible aménagement des lieux.
Le parc
Avec le jardin d'agrément, ils prennent place autour de la demeure : à l'arrière, sur un terrain plat, un ensemble de caduques et résineux côtoient les fruitiers. À l'avant, quelques arbustes fleuris accompagnent le léger dénivelé vers l'entrée.
La prairie est bordée par une allée de peupliers en limite de propriété côté est et par la pièce d'eau en retour. Cette dernière devra être nettoyée pour prétendre à son utilisation. Elle s'accroche au parc sur sa longueur dans sa partie est, de laquelle elle est séparée par un léger talus et une haie de lauriers palmes taillée.
En fond de terrain, derrière la maison, le verger est protégé par un angle formé d'une haie naturelle boisée et d'une haie persistante plantée. Y sont installés abricotiers, pruniers, cerisiers, ainsi qu'un figuier ; tous en production.

Ce que nous en pensons

L'authenticité n'est pas feinte, il s'agit d'une renaissance pour la demeure. Cette aventure extraordinaire - au sens propre du terme - d'un déplacement et d'une reconstruction totale à l'identique a duré plusieurs années, maniant matériaux d'origine ou anciens.
Pour une résidence principale ou secondaire, les intérieurs spacieux et confortables, accepteraient aujourd'hui quelques aménagements et certains espaces une nouvelle décoration à même d'apporter au lieu un second souffle.
Le parc, parsemé d'essences variées, forme une place verdoyante dont le calme appréciable, à quelques encablures de la ville, parait telle une respiration profonde. À ses côtés, la prairie pourra continuer à se fondre dans la nature environnante et se prêter à différents projets d'usage ou d'occupation.
Une propriété en tous points singulière, et assurément une formidable découverte.

Vente en exclusivité

505 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 464128

Surface cadastrale 15277 m2
Surface du bâtiment principal 291 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 100 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Pays de Clairac


Francine Tamenne +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus