Au cœur des Graves et du Sauternais,
une chartreuse du 17ème siècle dans un parc de 2 ha
Langon, GIRONDE aquitaine 33210 FR

Situation

Non loin d'une ville moyenne avec tous les services (école, commerces, gare), à trente minutes de Bordeaux et de son aéroport international, à quelques kilomètres d'une sortie de l'autoroute des Deux-Mers et proche de la Garonne.

Description

Au centre d'un parc de deux hectares, la propriété est directement accessible d'une route de desserte. La grille d'entrée franchie, une allée rectiligne à l'abri d'arbres et de lauriers mène à l'ensemble du bâti. La maison (environ 650 m2 habitables) et ses dépendances en retour d'équerre forment une cour d'honneur protégée par un mur et un grand portail en fer forgé. De l'autre côté de la demeure, à l'ouest, l'autre partie du parc, principalement en herbe et planté sur ses flancs par une diversité d'arbres majestueux. Au fond du parc, la piscine puis, à l'orée des vignes voisines, le verger.

La chartreuse

La maison principale date de la fin du 17ème siècle. Les façades principales, orientées est et ouest, sont percées de grandes baies à petit bois disposées de façon symétrique et surmontées chaque fois d'un œil-de-bœuf. L’accès à l’étage se fait par la cage d'escalier aux marches de pierre. Celle-ci est située entre la salle à manger et le salon. Côté est, la façade principale est flanquée de deux ailes formant une cour fermée par le grand portail en fer forgé. La façade arrière de la demeure donne sur un parc aux proportions harmonieuses. La bâtisse est dominée, en son centre, par une tour qui s'élève sur trois niveaux. Le dernier est orné d'un blason de symbolique royale et sa couverture en ardoise tranche avec les tuiles de l'ensemble du bâti.


Rez-de-chaussée
Depuis la cour d'honneur, l'entrée de la maison se fait par un escalier en pierre de quelques marches basses. De là, un vaste vestibule traversant, noyau de la demeure, est couvert de carreaux de Gironde du plus bel effet. Dans l'axe de l'entrée, une porte-fenêtre ouvre sur le parc, à l'ouest. Les huisseries ouvrant sur les salles de réception sont surmontées de boiseries encadrant les tapisseries d'antan. Le salon, à l'instar de l'entrée, est couvert de grands carreaux de Gironde bicolores et se caractérise par des boiseries présentes sur les différentes portes et sur la cheminée. Les fenêtres, de chaque côté, lui confèrent une grande luminosité. Plus loin, la salle-à-manger se différencie par sa cheminée monumentale en pierre et son architecture plus épurée. Enfin, à l'extrémité du couloir, la cuisine équipée, forte de sa cheminée à broche et dont on notera l'authentique évier en pierre. À l'opposé, le vestibule ouvre sur un long couloir qui distribue deux chambres en enfilade avec, chaque fois, une imposante cheminée en pierre. Ici, c'est pour l'essentiel un parquet en chêne qui couvre le sol produisant un aspect des plus chaleureux. Au fond du couloir, une salle de bain et des toilettes. À proximité immédiate, dans une sorte de renfoncement en contrebas, une pièce à aménager en bibliothèque ou bureau. Une porte dérobée accède à la fois au parc et à la chapelle du 19ème siècle, discrète et romantique, où la multiplicité des coloris des vitraux et des peintures murales illumine chaque instant. Oeuvre du célèbre Eugène Viollet-le-Duc qui fut l'auteur de la restauration complète du Château de Roquetaillade, classé Monument Historique, non loin de là, elle enchantera ceux qui aspirent à la sérénité et à la spiritualité.
Premier étage
Il est organisé autour d'un large couloir qui distribue une chambre située au-dessus du salon ; une autre, face au parc. À l'extrémité du couloir : une dernière chambre située dans la tour centrale, l'accès au deuxième niveau et une vaste pièce d'un seul tenant qui pourrait être, selon l'inspiration et les besoins, aménagée en chambres ou encore, faire office de salle de jeu. Une salle de douche.
Tour
Il faut traverser le premier étage et emprunter un petit escalier en bois de deux quarts tournants pour parvenir au deuxième niveau de la tour centrale qui se compose d'une chambre avec vue sur la cour d'honneur et d'une pièce opposée à convertir éventuellement en salle d'eau ou de rangement.

Les bâtiments de dépendances

Les volumes de la maison se prolongent par ceux des communs, les ailes de part et d’autre de la cour. Dans l'aile nord, un appartement de 180 m2 environ, sur deux niveaux avec accès indépendant, est composé d'une cuisine et d'une salle de séjour avec cheminée en pierre surmontée d'un blason. À l'étage, un palier dessert chambres et salle de bain. S'ajoutent un logement de gardien et des parties aménageables de plain-pied. L'aile sud, symétrique, est disposée en plusieurs ensembles distincts : depuis la cuisine de la bâtisse principale, un passage accède à la buanderie et un vaste atelier. Dans le prolongement, un ancien chai avec cheminée en pierre monumentale et poutres apparentes ouvre sur une orangerie. À l'étage, un appartement avec une vaste terrasse orientée plein sud. Un ancien séchoir à tabac, une salle avec un ancien four à pain et une serre.

Le parc

Le jardin entoure l'ensemble des bâtiments et se distingue par la multiplicité des essences d'arbre qui le composent. Les chênes centenaires et les acacias viennent s'ajouter aux cèdres du Liban et autre magnolias. Au-delà, au fond du parc, les amateurs de fruits, quant à eux, trouveront leur bonheur au milieu du verger qui s'étend discrètement à la lisière des vignes limitrophes.

Ce que nous en pensons

Le charme indicible de la propriété opère parfaitement malgré la nécessité de travaux de rafraîchissement des dépendances et annexes. La chartreuse, imposante et aux proportions néanmoins harmonieuses, se prête à de nombreuses possibilités d'aménagement. Les appartements habitables peuvent être destinés à l'usage familial ou une vocation commerciale pour des voyageurs de passage. Les autres éléments de l'aile sud pourront être organisés, selon les goûts et besoins, en lieu de réception ou, en accord avec la culture régionale, faire l'objet d'exploitation d'un vignoble familial.

913 500 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 228638

Surface cadastrale 2 ha
Surface du bâtiment principal 650 m2
Surface des dépendances 1045 m2
Nombre de chambres 6

Responsable régional
Pessac-Léognan, Graves & Sauternais


François Trédez +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus