Tours, à 15 mn au sud du centre-ville, au sein d'un parc de plus de 2 ha,
une confortable demeure du 19ème siècle et ses dépendances
Tours, INDRE-ET-LOIRE centre-val-de-loire 37000 FR

Situation

Au sud de la ville de Tours, l'autoroute A10 est à 10 mn en voiture, la gare à 15 mn. Le TGV relie Paris en une heure. L'environnement est très champêtre. Seul le tramway, à deux kilomètres, rappelle que la ville est proche.

Description

De la petite route sinueuse de campagne, un chemin de pierres blanches mène à la propriété. La demeure, orientée au sud, est au centre d'un parc arboré et à l'abri des regards. La dépendance est en limite de propriété. La partie boisée se situe au couchant.

La demeure

Elle est composée d'un corps de logis central, d'une surface habitable d'environ 360 m², qui s'élève sur trois niveaux. Il est encadré par deux ailes plus basses. A l'arrière, les trois bâtis sont sur le même alignement, tandis que sur la façade ensoleillée, le corps de logis central forme un avant-corps. Les murs sont percés d'ouvertures rectangulaires à six grands carreaux. Ils sont surmontés de toitures à la Mansart avec des lucarnes à fronton triangulaire ou cintré.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée de la façade principale ouvre sur un hall dont les dalles de pierre claires au sol forment un carrelage avec des cabochons sombres. Un escalier en bois et sa rambarde en fer forgé monte vers les deux niveaux. Une porte cintrée mène au salon, d'où on aperçoit, d'un côté, l'entrée d'une autre pièce en enfilade et, de l'autre, la salle à manger. La cuisine contemporaine, toute en longueur, fait face. Les sols sont soit pavés de tomettes anciennes, soit un parquet à bâtons rompus ou de lames droites. Les moellons des murs, les poutres et les solives ont été laissés apparents et peints en blanc dans la salle à manger très lumineuse avec ses trois ouvertures. Dans le salon, les murs ont été enduits et les poutres et solives laissées naturelles. Sur un mur de refend, les pierres de taille d'une imposante cheminée montent jusqu'au plafond. Un arc de décharge surmonte le linteau en bois. Les murs de la dernière pièce sont décorés de lambris de hauteur. Une ouverture vitrée a remplacé le miroir de la cheminée en marbre dont les deux conduits partent de chaque côté. Les accès vers le parc sont multiples. Une salle de bains et des toilettes sont présentes.
Premier étage
L'escalier débouche sur un palier qui dessert, d'une part, une salle de douche et des toilettes séparées et, d'autre part, un dégagement. Celui-ci mène aux quatre chambres et une garde-robe. Le sol est parqueté de lames droites ou alors des bâtons rompus. Les murs sont peints de blanc, y compris les lambris de hauteur dans certaines chambres. Les cheminées sont en marbre soit bleu, rouge ou brun. Comme au rez-de-chaussée, la cheminée de la chambre à l'ouest est surmontée d'une ouverture vitrée. A cet étage, la luminosité et la sobriété sont omniprésentes grâce aux nombreuses ouvertures, aux peintures blanches et aux parquets clairs.
Deuxième étage
L'escalier débouche sur une grande pièce de loisirs. De chaque côté d'une des deux cheminées, des portes ouvrent sur deux pièces à usage de rangements. Le sol est un parquet de lames droites. Les murs sont clairs et percés des six lucarnes en façade et de chaque côté de deux œils-de-bœuf.
Les caves
Un escalier en pierre, sur le côté ouest de la demeure, descend vers une grande cave voutée. Une cave à vin et la chaufferie y sont installées.

La dépendance

Elle se situe non loin de la demeure. D'une surface d'environ 180 m², elle est construite en moellons de pierre taillée partiellement enduits. Elle est recouverte d'une toiture à deux pans couverte d'ardoise et percés de lucarnes. Les chaînes d'angle et les entourages des ouvertures, légèrement cintrées ou avec un arc en plein cintre, sont en pierre de tuffeau. Une porte cochère, au centre, est surmontée d'un fronton triangulaire. Elle est encadrée par deux baies. Les murs pignon sont percés d'ouverture jusqu'au second niveau. Cette haute ouverture donne accès à un garage pour plusieurs véhicules. Deux logis de quatre pièces sont aménagés à chaque extrémité : une maison de gardien d'un côté et un logis avec un four à pain de l'autre, à restaurer.

Le parc

Il s'étend sur plus de deux hectares dont une partie est boisée. Des arbres de caractère sont parsemés sur de grands espaces enherbés. Ce sont notamment trois cèdres et un sequoia. Par ailleurs, une partie est plantée en verger, un terrain de boule a été aménagé et de petits espaces de détente apparaissent ici ou là.

Ce que nous en pensons

Le parc est largement ouvert. La demeure est dans un lieu dégagé, la dépendance n'est pas si proche. Ici, tout est synonyme de sobriété. Si ce n'était les arbres majestueux alentour ou les décorations qui ornent les façades. Volutes, en zinc ou en pierre de taille, cordons de pierre reliant les frontons ou encore cartouches sculptés répondent à la verticalité du sequoia et à la ramure des cèdres. La lumière omniprésente, associée à l'espace, au dedans comme au dehors, rendent cette demeure des plus élégante et confortable.

Vente en exclusivité

1 290 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 810235

Surface cadastrale 2 ha 11 a 67 ca
Surface du bâtiment principal 360 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 180 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Tours et sa première couronne


Nadège Hervé +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus