A 1h30 de Paris, dans la petite Sologne,
un ancien relais de chasse entouré de 40 ha de terres
Briare, LOIRET centre-val-de-loire 45250 FR

Situation

La propriété est située dans un petit village pittoresque du centre Val de Loire. Les commerces de proximité et la gare la plus proche pour se rendre à Paris se situent à environ dix minutes. Un bourg marqué par des temps forts de l'histoire de France. Une stèle perdue dans un lieu-dit en pleine forêt, installée à côté de la propriété, rappelle le fameux épisode de la Fronde sous Louis XIV. Au cœur du village, un château a abrité pendant la seconde guerre mondiale le conseil suprême franco-anglais qui demanda l'armistice en juin 1940.

Description

A l'approche du domaine, le paysage boisé solognot est scandé par des clairières qui créent des espaces de respiration dans le manteau forestier, et dans lesquelles les haies résiduelles de bocage se dressent encore parfois.
Un double portail s'ouvre sur un vaste espace gravillonné. Une grande terrasse longe la demeure, animée par de nombreux vases Médicis et des massifs de fleurs colorées. Une dépendance de plusieurs chenils, qui rappellent l'origine du logis, et la maison de gardien sont proches du portail d'entrée. Une autre demeure abrite une piscine. Certains éléments viennent s'ajouter dans l'environnement comme un puits en pierre, un bûcher ou encore un ancien four à pain. L'ensemble s'agrémente d'un grand parc avec un plan d'eau.

La maison principale

L'ancien relais de chasse a été en partie remanié par un architecte renommé. La maison se présente comme une longère dont les murs sont percés de nombreuses baies qui laissent présager une grande luminosité intérieure. Des contrevents dotés de lamelles en hauteur de couleur verte, agrémentent la façade et mettent en relief les dessus des baies en briques de la région. Certaines possèdent des arcs en plein cintre, toujours en briques rouges. Le toit chapeauté de tuiles plates, artisanales de bourgogne, est percé de lucarnes et de fenêtres de toit. L'arrière du logis principal possède une modénature plus sophistiquée : le corps principal est prolongé par deux extensions en retour d'équerre à chaque extrémité, dont une tour carrée et sa toiture à quatre pans.


Rez-de-chaussée
De la terrasse, plusieurs entrées sont possibles. Une partie de la maison est délimitée par une cuisine très équipée avec poutres apparentes, quelques murs enduits de tuiles rangées en épi, éléments qui soulignent l'ancienneté du bâti. Une ouverture avec un ancien encadrement en chêne mène vers une arrière-cuisine et un petit cellier. Une porte permet d'accéder à une grande salle de réception, de plus de 100 m², avec une vue à la fois sur l'entrée principale de la propriété et sur le parc. La pièce est en L. La première partie, la plus ancienne, s'agrémente de deux cheminées dont l'une à foyer fermé. Elle fait office de salle à manger et fait face à un âtre avec des chambranles en pierre. Un escalier en bois tournant, placé sur un côté, permet d'accéder à une partie des chambres. La seconde partie abrite le salon qui donne sur la terrasse intérieure face à la tour, orné d'une cheminée monumentale. Son manteau est en briques, les chambranles en pierre de bourgogne et une grande dalle surélevée prolonge le foyer. Le bois et la pierre dans ce vaste espace apportent beaucoup de caractère. Côté salle à manger, une porte en bois ouvragée mène à une première chambre avec sa salle de douche entièrement carrelée et ses toilettes séparées. Entre le salon et la salle à manger, un large couloir dessert une seconde chambre avec salle de douche et toilettes séparées. Les deux chambres du rez-de-chaussée sont spacieuses et lumineuses. Enfin, un grand bureau est éclairé entre autre par une double porte-fenêtre qui permet d'accéder directement dans la cour intérieure. Une poutraison en chêne marque l'ancienneté du logis.
Premier étage
L'escalier du bureau mène à un petit appartement indépendant avec vue sur le parc. Il se compose d'une chambre de grande taille suivi d'un dégagement doté de placards bourguignons placés des deux côtés et d'une salle de bains avec une douche et des toilettes. Le second escalier situé dans la salle à manger accède à six chambres et un bureau avec chacune leur salle de bains et toilettes.

La maison de gardien

Elle a entièrement été restaurée en harmonie avec l'ensemble du domaine. Ni trop proche, ni trop éloignée du logis principal, elle possède sa propre entrée marquée par un portail en fer forgé. Les ouvertures ont des encadrements en briques, qui rappelle l'encadrement des baies de la demeure principale.


Rez-de-chaussée
L'entrée donne sur une grande pièce de séjour, éclairée par une grande baie vitrée. La cuisine semi-équipée est ouverte sur le salon. Deux chambres et une salle de douche complètent le bien ainsi que des toilettes séparées. Le chauffage est électrique. Les pièces sont lumineuses et donnent sur la verdure environnante. Le dallage est contemporain. Une terrasse borde la maison.

La maison avec piscine et sauna

Un logis important de par sa taille se tient proche de la demeure principale. Le toit à deux longs pans aux tuiles bourguignonnes fait écho aux autres bâtiments. Les murs sont tapissés d'une végétation très luxuriante. A droite du bâti se trouve le local technique où sont placés la pompe à chaleur, le déshumidificateur, la chaudière à gaz pour chauffer l'eau. La porte d'entrée donne sur une grande pièce qui abrite une piscine couverte, mais qui peut être entièrement découverte aux beaux jours. Sa surface est de 12 m X 5 m. Proche de la piscine, un local avec un bar donne sur une terrasse extérieure. Un sauna précède la salle de bains avec baignoire/thalasso air et eau. La maison s'étend sur une surface d'environ 110 m².

La dépendance

Face à la longère, un bâtiment renferme une salle de chasse d'une surface d'environ 29 m² qui peut parfaitement faire office de garage. Elle a sa propre fermeture en bois. Juste à côté, se trouve un garage de près de 27 m².

Plan Simple de Gestion

Deux sapinières, des bois de chênes et une plaine s'étendent sur près de 30 ha. Le sol est argileux. La forêt n'est pas classée comme forêt de protection et il n'y a pas de réserve naturelle. Il existe une stratégie de gestion des populations de grands gibiers soumis à un plan de chasse. Le propriétaire n'adhère pas à un Groupement d'intérêt Cynégétique. La chasse lui est réservée. La surface des espaces ouverts permet l'alimentation du grand gibier (bords d'allées, cloisonnements, culture à gibier, zone de gagnage, etc.). La forêt est plantée de charmes, chênes, bouleaux et de trembles dans les zones plus humides. Des résineux ont été plantés sur une ancienne plaine. Ils sont âgés aujourd'hui de 15 à 20 ans.
La propriété détient un plan de chasse.

Ce que nous en pensons

Une demeure agréable à vivre entourée d'un site où faune et flore sont riches et variées. Une propriété qui est faite pour recevoir. La salle de réception reste exceptionnelle par sa taille et le nombre des chambres permet d'accueillir bon nombre d'invités. Cet ensemble a beaucoup de caractère et incite à un dépaysement total au milieu d'un environnement très giboyeux. Les soirées d'hiver peuvent s'animer autour des feux de cheminée ou d'un sauna et, pour ponctuer la langueur des longues soirées, une piscine aux eaux chaudes avec vue sur le parc, sera une parenthèse. L'étang participe au charme de la résidence et à la qualité de l'environnement grâce aux ambiances et aux lumières qui changent au cours de la journée.
Cet ancien relais de chasse peut retrouver son identité originelle ou simplement devenir une parfaite résidence de vacances.

950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 705609

Surface cadastrale 40 ha 60 a 32 ca
Surface du bâtiment principal 421 m2
Nombre de chambres 10
Surface des dépendances 238 m2
dont aménagées210.79

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Autour de Saint-Fargeau


Isabelle Ponelle +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus