demeure à vendre vallée du loir

Vallée du Loir, au pied d’une forêt domaniale,
une closerie du 18e s. rénovée, sur un peu moins d’1 ha
Mans, SARTHE pays-de-loire 72000 FR

Situation

A la limite des provinces du Maine et de la Touraine. Située au cœur d’un triangle urbain Le Mans (40 km) – Tours (60 km) – Vendôme (50
km). Aéroport de Tours/ Val de Loire à 50 km. Axes autoroutiers depuis ces pôles urbains : échangeurs de l’A10 Paris/ Bordeaux, de l’A11 Paris/ Le Mans via l’A28 Rouen/Tours sortie Parigné-l’Evêque à une vingtaine de km. TGV au Mans et Vendôme pour Paris, respectivement en 55 et 45 min.
La vallée du Loir est une petite région viticole et touristique située à 60 km au nord du val de Loire. Elle bénéficie de la douceur du climat de celle-ci, lequel, avec le sol et les cépages favorisent la production de vins : Coteaux du Loir (AOC depuis 1948), Jasnières (AOC en 1937). On gagne la forêt de Bercé à pied depuis la maison : c’est une forêt domaniale d’une surface de plus de 5000 ha, forêt royale au 14e s., connue pour ses chênaies de qualité. Randonnées, VTT, équitation, cueillette des champignons, brame du cerf garantis !
Les villages alentour, distants de moins de 5 km, apportent les premières commodités, un centre médical, les écoles, et de bons restaurants réputés. Plusieurs petites villes, à une dizaine de kilomètres, prodiguent le complément (marchés, supermarchés, collèges, structures culturelles et sportives, brocantes…).

Description

Perché en haut d’un coteau, au milieu de prairies et de vallonnements, tout proche de la forêt, l'ancien clos agricole n’était que ruine il y a 20 ans. C’est un ensemble composé de plusieurs bâtiments répartis de part et d’autre d’une ancienne route rurale qui aujourd’hui n’est plus empruntée. Elle conduit aux portes des lieux. La façade sud, celle qui apparaît d'abord, de la closerie a de la vue. Des jardins sauvages ouverts alternant avec des dépendances structurent cette première partie de la propriété. La closerie, la dépendance en L attenante et des barrières de châtaignier clôturent et privatisent l’arrière. A l’ouest, dans le prolongement de la maison, d’anciennes souillardes transformées en réserves à la suite desquelles le terrain clos de haies bocagères se structure en trois espaces. Sur le côté, une prairie avec de beaux arbres sous lesquels, l’été, il peut être tentant de dormir à la belle étoile ou de faire un feu de camp sur un bout de terrain aménagé à cet effet. Puis, cachée derrière la végétation, en arrière-plan de la maison, clôturé entres autres de ganivelles, l’espace piscine se dévoile. Le troisième espace se compose d’un petit jardin installé en permaculture au pied duquel se trouve un joli puits fermé construit en pierre. En contrebas du terrain, au niveau de la maison, une large allée en bois, habillée en ses flancs de végétation, dessert directement les chambres pour une facilité d’accès à la piscine. Une salle à manger extérieure est installée sous une loggia qui protège du soleil l’été. L’ensemble des bâtiments au caractère authentique préservé a été restauré par des artisans locaux utilisant des matériaux traditionnels.

Le logis principal

Logis rectangulaire sur deux niveaux. Toiture en ardoise. Murs en moellons de pierre apparents et enduits à la chaux avec entourage des ouvertures en tuffeau. Huisseries double vitrage avec volets extérieurs, châssis Cast, sols en tomettes anciennes ou carrelage. Eléments architecturaux d'origine tels que cheminées, fours à pain réhabilités et utilisables, poutres aux plafonds, huisseries intérieures... Exposition sud/nord.


Rez-de-chaussée
Deux entrées, toutes deux sur la façade sud, l’une ouvrant sur le vestibule avec l’escalier d’accès à l’étage. A droite, le salon et sa cheminée en tuffeau, en face une salle de bains avec toilettes et à gauche, la grande cuisine, à la suite de laquelle se trouve le salle à manger avec un four à pain et un accès direct de l’extérieur. La pièce a deux sorties, une avant et une à l’arrière sur la salle à manger d’été. Et un deuxième escalier y conduit à l’étage.
Premier étage
Le palier distribue deux chambres et une salle d’eau avec toilettes. Nombreux placards. Tomettes anciennes. Murs à la chaux. Poutres apparentes. Côté nord, les chambres ont chacune une porte-fenêtre qui ouvre sur des escaliers extérieurs pour un accès direct à la piscine ou à la salle à manger d’été.
L’autre escalier dessert aussi une chambre qui a sa sortie extérieure vers le jardin et la piscine.

La dépendance de réception d'hôtes

De plan rectangulaire sur deux niveaux. Toiture en ardoise. Murs en moellons de pierre apparente et enduits à la chaux avec entourage des ouvertures en brique, chaîne d’angle en tuffeau. Anciennes étables, le rez-de-chaussée est resté en l’état. Etage accessible par un escalier de meunier intérieur. En partie rénové, il a encore besoin de quelques finitions.


Rez-de-chaussée
A rénover.
Premier étage
Poutres apparentes. Pans du toit habillés de bois de peuplier. Tomettes anciennes. Murs enduits à la chaux. Châssis Cast.

Les dépendances

Elles se répartissent autour du logis principal. Proche, en L par rapport au logis, contribuant à clore et privatiser l'arrière de la propriété, la dépendance d’hôte en partie restaurée et prolongée par un abri pour un véhicule. Dans la continuité du clos, d’anciennes souillardes rénovées font office aujourd’hui de local technique de la piscine et d’atelier. Un appentis sert de bûcher.
Faisant face ces constructions, une petite souillarde, l’ancien abri des oies.
A droite de la maison, après le bûcher et le passage privé vers le jardin, un petit bâtiment permet de garer un véhicule.
Dans la prairie, côté jardin fermé, un bâtiment habillé de bois a un double usage, le rangement du matériel de piscine et de jardin et aussi les panneaux solaires qui chauffent l'eau de la piscine et dont il est le support. Du côté du jardin ouvert, à l’avant de la propriété, un bâtiment de dépendance en bois et tôle de grande surface. Une autre hangar en bois est en retrait de celui-ci.

Les extérieurs

L'espace extérieur se répartit entre la partie publique, devant la demeure, et les espaces privés à l'arrière. Des jardins en herbe et fougères et quelques fruitiers à l'avant, avec, sur les bâtiments, des grimpants tels que des rosiers et une glycine. Entre les bâtiments, ce sont des barrières réalisées à l'ancienne, en bois de châtaignier qui closent la propriété avec des haies anciennes maîtrisées. A l'arrière, longeant le logis, une longue allée sur traverses de bois donne accès à trois espaces délimités par des haies, ou des lices et ganivelles. D'abord, sur le côté, et en fond de terrain, une prairie avec de beaux vieux arbres qui peuvent abriter, l'été, des nuits à la belle étoile. Un endroit a été aménagé pour les feux de camp. Ensuite l’espace piscine. Enfin un petit jardin installé en permaculture.

La piscine

L'espace est clos de ganivelles et de haies anciennes pour préserver l'esprit nature du lieu. La piscine est enterrée, maçonnée, et chauffée. Son format est de 4m x 12 m. Elle a été construite en 2010. La pompe a été changée en 2016.

Ce que nous en pensons

Dominant un paisible et verdoyant vallon, voici une sorte d'écosystème que des passionnés de nature élaborent depuis une vingtaine d’années. Un travail soigné de rénovation a ajouté le confort à un ensemble d'architecture rurale à la fois simple et ne manquant pas d'unité. Les membres d'une famille y trouveront à la fois convivialité et autonomie, chacun pouvant vaquer selon ses envies. La forêt toute proche agit comme un aimant. Tous les bâtiments attenants ne sont pas entièrement aménagés si bien que la "modularité " des espaces n'a pas encore joué à plein. Ainsi une petite activité d’accueil d’hôtes n'est incompatible en rien avec l'intimité d'un logis privé. La permaculture a déjà été entreprise sur place. Avec l'eau et la prairie, l'élevage est une autre idée. La composition végétale du jardin ne demande qu'à se développer. La reconnexion avec la nature peut devenir une affaire sérieuse ici.

295 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 279768

Surface cadastrale 8187 m2
Surface du bâtiment principal 125 m2
Surface des dépendances 144 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sarthe


Catherine Boivin       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus