demeure à vendre entre agen et bergerac

Dans l'Agenais, un ancien corps de ferme devenu belle demeure
dans un parc arboré sur la douce pente d'une colline
Agen, LOT-ET-GARONNE aquitaine 47000 FR

Situation

À quarante-cinq minutes d'Agen (gare TGV, trois heures de Paris ; une heure de Toulouse et Bordeaux) et de Bergerac (aéroport, vols nationaux et internationaux). Villeneuve-sur-Lot se situe à une demi-heure de route.
À l'orée d'un village qui regroupe tout ce qui s'avère nécessaire pour le confort du quotidien, école, commerces, médecins.
Le paysage est vallonné et se partage entre cultures, prairies et bois. L'effet général est celui d'un équilibre trouvé entre une nature de plein droit et une domestication de bon aloi. La tranquillité est une des caractéristiques de la région et elle rompt radicalement avec le tumulte des métropoles.

Description

L'accès à la propriété se fait par un chemin montant d'une des routes qui mène au village et qui dessert quelques maisons. Celles-ci ne sont pas visibles in situ mais demeurent proches, assurant ainsi une présence souvent bienvenue pour beaucoup d'entre nous. Comme c'est presque toujours le cas dans le sud-ouest, la propriété n'est pas clôturée et accueille le visiteur avec une chaleur toute naturelle : on se sent d'emblée chez soi. Un petit terre-plein en léger surplomb des bâtiments invite à y arrêter les véhicules, à l'ombre de quelques tilleuls. Ceux-ci marquent l'entrée d'un vaste pré qui s’étend jusqu'à un bosquet de futaie altière. Un puits, dont la margelle est cachée derrière des roseaux, est toujours en eau et sert à l'arrosage. Construits sur une pente assez douce, les bâtiments qui constituent l'actuelle demeure s'avèrent être à deux niveaux. La partie supérieure a conservé la fonction d'habitation ; l'inférieure, ancien bâtiment agricole et domestique (four à pain, chai, auvent) a vu sa destination se métamorphoser afin d'agrandir la partie d'habitation. Face à la partie basse, une piscine derrière laquelle jaillit une végétation luxuriante de cyprès, laurier-rose, palmier, bananier, frêne, peuplier et marronnier ; une combinaison presque baroque par son extravagance et son bon goût parfaitement pensé. Dans le prolongement, légèrement en pente, suit une petite pinède très aérée dont les arbres savamment espacés laissent une douce lumière se diffuser jusqu'au sol. Contraste d'autant mieux réussi qu'il ne choque pas le moins du monde à la suite de la densité tropicale des essences voisines. À l'opposé de cet ensemble de pins et de verdure, discrètement placée à quelques pas de la maison, en bordure du chemin d'accès, une annexe à usage d'atelier et de remise, toute de bois couverte de tuile canal.

La demeure

Construite en retour d'angle et décalage de niveau, elle développe un volume intéressant, en particulier par le décrochement des toitures. En outre, chacun des éléments est doté d'une partie en auvent : dans un cas, une salle à manger d'été qui donne directement dans une cuisine traditionnelle ; dans l'autre, une cuisine d'été donnant sur une piscine. Cette deuxième cuisine est suffisamment vaste pour faire également office de salle à manger ou de salle de séjour ombragée. Un lien très clair entre intérieur et extérieur est ainsi établit d’emblée : chaque fois, la fonction des éléments demeure et les saisons dictent le choix du lieu.
La maçonnerie est de moellon et mortier à la chaux ; la couverture des toits, de tuile canal et, sur l'auvent qui donne vers la piscine, de panneaux solaires.
Les huisseries sont en bois et double vitrage. Un système de climatisation a été installé dans la partie supérieure de la maison qui abrite chambres à coucher et cuisine, faisant aussi office de salle à manger. Un escalier intérieur accède à la partie inférieure, qui débouche sur une pièce intime, sorte de salon, dont le sol a conservé la couverture de caillou propre aux étables et écuries.


Rez-de-chaussée
La partie supérieure de la maison est accessible par une terrasse en auvent située au nord-est ou par le rez-de-jardin, à l'opposé. On pénètre ainsi dans la partie vitale de la maison : la cuisine où, traditionnellement, se prennent aussi les repas. Une porte discrète ouvre sur un salon en léger contrebas. Une marche fait office de seuil. Un dégagement distribue cinq chambres, une salle de bains avec douche, des toilettes séparées et une buanderie. Un escalier accède à la partie inférieure. La cuisine est carrelée de traditionnelles briques rouges alors que chambres, salon et dégagement sont en plancher. Une des chambres possède un manteau de cheminée en marbre rose des Pyrénées.
Niveau inférieur 1
Ce niveau était autrefois celui des parties réservées aux fonctions proprement économiques : bergerie (ou étable), fournil, chai, etc. Des éléments architecturaux témoignent ici-et-là de fonctions précises, telles que cloison de bois destinée à une écurie, entrée de four à pain ou encore porte d'accès à un fenil aujourd'hui disparu. L'accès à ce niveau se fait soit par un escalier intérieur, soit de l'extérieur au niveau de la piscine. Dans ce qui aura sans doute été une bergerie au sol en galet, a été aménagée une sorte d'entrée, en fait un salon assez intime invitant à la lecture ou à la conversation. Une porte ouvre sur des toilettes ; une autre sur une cave à vin. Un spacieux et confortable salon de musique occupe ce qui fut sans doute une étable. Une grande cheminée y a pris place, consacrant ainsi la nouvelle destination du lieu. Toute la charpente y est visible. Le sol est en carreau de brique. Ce salon est véritablement un noyau d'où rayonnent diverses pièces ou terrasse : une chambre à coucher ainsi qu'une salle d'eau avec douche et toilettes séparées ; un hammam, sauna et cabinet de toilette font la jonction avec une cuisine d'été en contrebas. Enfin, une porte ouvre sur une terrasse sous auvent d'une dizaine de mètres carrés. Un hangar en auvent de 41 m2 a été construit, accolé à l'extrémité est du bâtiment. Il sert aujourd'hui à diverses fonctions : salle à manger d'été abritée ou encore salon ou salle de jeu.

Hangar en auvent

Il a été accolé au côté est de la partie basse (41 m2).

Annexe

Entièrement de bois et couverte de tuile canal, elle abrite un atelier et une remise. Sa surface est de 48 m2.

La piscine

De bonnes dimensions (14,40 m x 4,20 m), elle peut être couverte par une protection déroulante. L'assainissement de l'eau se fait au sel. Tous les appareils techniques se situent dans le soubassement de la maison.

Ce que nous en pensons

Rien ne ressemble autant à une ferme qu'une autre ferme. Il suffit cependant que la seule disposition des bâtiments s'éloigne un peu de la coutume pour que cela donne lieu à une métamorphose à nulle autre pareille. Ici, partie basse, partie haute, comme on dirait : côté cour, côté jardin. Aussi, le parc si contrastant fascine-t-il pareillement. Il résulte de tout cela une véritable harmonie où la douceur de vivre s'impose comme une évidence. Un confort sans ostentation, en tout lieu et de tous les instants. La campagne des abords d'un village, lui-même situé à moins d'une heure de deux villes très bien pourvues en moyens de communication, génère là encore, un bel équilibre. Un lieu unique en son genre. Quoi de mieux ?

Vente en exclusivité

395 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 996134

Surface cadastrale 9760 m2
Surface du bâtiment principal 221 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gers


Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus