Aux portes du parc Normandie–Maine, dans une petite ville, une demeure du 19ème siècle,
dans un parc de plus de deux hectares aux arbres plus que centenaires
Mamers, SARTHE pays-de-loire 72600 FR

Situation

Aux confins du Perche et aux portes de la majestueuse forêt de Perseigne; proche de Bellême et du célèbre village de La Perrière. À 200 km du centre de Paris; 20 km de l’autoroute A28; 50 km du Mans, qui a de très bonnes liaisons autoroutières et ferroviaires (Gare Paris-Montparnasse en 55 mn; aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en 1h45). Le territoire favorise la pratique des sports de nature, randonnées, VTT, équitation. Le pays du Saosnois compte un important patrimoine religieux bâti, une offre diversifiée d'activités permet d'en découvrir les paysages et les richesses cachées. Toutes les commodités (marché, commerces, tous établissements scolaires, théâtre, cinéma arts et essais, hôpital), à la porte du lieu tout en vivant dans un environnement de campagne. Golf de Bellême à 15Km.

Description

La demeure est située dans une petite ville et tournée vers un parc arboré de plus de deux hectares, avec un verger et une prairie longée par un ruisseau. L’ensemble est clos de haies ou de murs hauts anciens. Un lourd portail ouvre sur un bois et une allée mène vers les divers espaces qui configurent le lieu. L’allée principale conduit à la demeure, devant laquelle une partie du parc est engazonnée et fleurie. Des allées secondaires mènent dans le bois ponctué de petits pavillons : l’une, vers la prairie et le verger ; une autre, en passant sous le bûcher, conduit à la maison annexe et aux bâtiments loués, ainsi qu’aux dépendances. Les parties louées ont des entrées indépendantes donnant sur une autre rue et sont accessibles à pied depuis le parc. L’endroit est calme, protégé du tumulte extérieur dans cet écrin de verdure.

La demeure

D’une surface de 315 m² habitable, elle est constituée d’un corps de logis principal de plan rectangulaire en moellon couvert d’un enduit. Chaîne d’angle et habillage des baies sont en pierre blanche. Elevée sur trois niveaux sur cave semi enterrée, la maison est coiffée d’une toiture en ardoise d’Angers à quatre pans. Des frontons droits en pierre ornent les fenêtres. Des persiennes à la française et des volets en bois protègent l'ensemble des ouvertures. L’ensemble des murs dans des tons clairs et la lumière traversante font du lieu un ensemble très lumineux. Un escalier dont la double volée à montées convergentes fait aussi office de perron mène à l’entrée de la maison.


Rez-de-chaussée
La porte à double battant de l'entrée ouvre sur un vaste vestibule au sol dallé de carreaux de pierre à cabochons noirs. De là part un escalier suspendu, aux marches, et main courante en bois, protégé par un garde-corps aux balustres de fonte ouvragés. L'espace de ce niveau apparaît d'emblée comme très lumineux. Deux portes à simple vantail distribuent : d'un côté des toilettes, un vestiaire et un bureau ; de l'autre, le vaste salon. Toujours depuis le vestibule, deux portes à doubles vantaux se font face. À droite un salon-bibliothèque parqueté de chêne à point-de-Hongrie répond aux corniches dorées du plafond. Une salle à manger avec un sol en pierre et cabochons noirs. Les portes en bois sont décorées de faux-marbre. À la suite de la salle à manger, un second vestibule avec son entrée côté rue, ouvre sur une cuisine à la suite de laquelle se situe une arrière-cuisine avec une sortie sur le jardin et un escalier de service. Cheminées en marbre dans la bibliothèque et la salle à manger ; en pierre, dans le salon. De nombreux placards à double-porte sont encastrés dans les murs.
Premier étage
Un large palier dessert six chambres et leurs rangements, ainsi que trois salles de bain avec toilettes. Les sols sont parquetés ou carrelés en tomette hexagonale. Dans les chambres, des cheminées en marbre.
Deuxième étage
La pièce palière, lumineuse, distribue trois pièces et un vaste grenier aménageable doté d’une belle charpente et d'un sol carrelé terre cuite et pièces de bois.

Les caves
Accessibles par l’extérieur, côté parc, elles occupent toute la surface de la maison. C'est une succession de grandes pièces voûtées d’une surface totale d’environ 250 m².

La maison louée

Elle est située à la suite de la demeure et est indépendante de celle-ci. De hauts murs entourent l'espace de la terrasse.Un petit jardin lui est adjoint. De forme rectangulaire, élevée sur trois niveaux, elle est coiffée d'une toiture en tuile de pays. Les murs sont passés chaulés. La superficie est d'environ 135 m². L'entrée se fait côté rue dans un vestibule qui est le départ d'escalier.


Rez-de-chaussée
Le vestibule et un couloir de dégagement distribuent un salon, une cuisine, des toilettes et une pièce.
Premier étage
Le palier distribue deux chambres, une salle de bain et une grande pièce à usage de salle de jeux.
Combles

Garage
Il est attenant à la maison et accessible de la rue.

Le garage de stockage loué

Le rez-de-chaussée de la troisième maison a été muré et rendu indépendant du rez-de-jardin qui sert de dépendance à la demeure. Sans eau, ni électricité, il est loué en tant qu'entrepôt.

Les dépendances

Ce sont différents bâtis répartis sur l'ensemble de la propriété : trois pavillons de stockage dans le parc ; un auvent entre les deux maisons louées où des véhicules ou un bateau peuvent prendre place ; l'atelier du jardinier ; un bûcher et le rez-de-jardin de la troisième maison qui sert de local de rangement.

Les espaces extérieurs

Le parc boisé d'une superficie d'un hectare présente de nombreux arbres plus que centenaires, de beaux spécimens. Il a été remanié, taillé l'hiver dernier pour mettre en avant de beaux sujets, hêtres pourpres, thuya géant, tilleuls, pins laricio. Les allées y sont bien dessinées. Elles conduisent à de petits pavillons en pierre de taille à usage de remise pour le mobilier de jardin. Un puits. Attenant au parc, un pré de plus d'un 1,4 ha bordé par un ruisseau. En haut de celui-ci, un verger caché de la rue par un mur en pierre.

Ce que nous en pensons

Depuis vingt-deux ans, parc et logis ont fait l’objet de travaux de qualité avec l’exigence d’y intégrer le confort et les facilités actuels qu'on attend d'une résidence principale. Nombres d’éléments décoratifs d’époque, notamment les matériaux, ont été conservés. Avec sa rénovation de bon goût et respectueuse de l'authenticité historique, l'ensemble peut, dès à présent, répondre à divers projets : maison de famille, chambres d’hôtes ou allier une résidence principale au siège d’une entreprise dans les dépendances. Équilibre recherché pour une vie entre la ville et la campagne. Toutes les commodités citadines sont à la porte et, passé le portail, le tumulte de la ville reste derrière soi et la tranquillité d'une majestueuse nature s'offre à qui y sera sensible.

499 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 189969

Surface cadastrale 2 ha 34 a 17 ca
Surface du bâtiment principal 350 m2
Surface des dépendances 620 m2
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sarthe


Catherine Boivin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus