demeure à vendre luxembourg belgique lorraine longwy

Tout proche du Luxembourg et de la Belgique, parmi pâturages et forêts,
comme un petit hameau rassemblé autour d'un ermitage et d'une chapelle inscrite MH
Longwy, MEURTHE-ET-MOSELLE lorraine 54400 FR

Situation

A 3h30 de Paris par l'autoroute A4 et 2h30 de Bruxelles. Metz est à 1h, Luxembourg et son aéroport international à seulement 45 minutes.
Dans le haut pays lorrain, terre de contact avec la Belgique et le Luxembourg, si proches que l'appartenance à l'un des trois pays d'un village traversé est parfois incertaine. La contrée, verte, rurale et forestière, est parcourue de rivières d'eau vive. Le patrimoine architectural est riche : basilique d'Avioth, collégiale de Longuyon, village historique de Marville, château Renaissance de Cons-la-Grandville, place forte de Longwy, ouvrages de la Ligne Maginot.
Une région un peu méconnue qui se découvrira avec le plus grand bonheur.

Description

Bâtie au voisinage d'un petit village, dans un vallon étroit où coule une fraîche rivière d'eau vive, la propriété se compose de deux maisons, l'une en position dominante, l'autre le long du cours d'eau - c'était originellement un moulin -, d'une grange, d'une ancienne bergerie et d'un ancien ermitage accolé à une une chapelle inscrite MH.
L'ensemble s'étage sur la pente ensoleillée du vallon et prend place dans un cadre de verdure constitué par des prairies ponctuées de haies feuillues qui entourent les bâtiments de la propriété et par les forêts qui les dominent. En aval, un pré est parsemé de sources qui en font un bout de nature plein de vitalité.
Les éléments bâtis sont du 19e s. en ce qui concerne les maisons d'habitation et la grange. L'ermitage et la chapelle datent de la fin du 17e s.
L'architecture de l'ancien moulin, de la grange et de la bergerie est simple et rurale. Elle est plus bourgeoise s'agissant de la maison du maître des lieux, et à la fois épurée, harmonieuse et émouvante pour la chapelle et l'ermitage.

La maison d’habitation principale

Elle s'adosse en terrasse à l'un des versants du vallon et surplombe ainsi l'ensemble des autres éléments bâtis. Côté vallon elle s'élève sur deux niveaux sur un niveau de soubassement et du côté de la colline sur deux niveaux simples.
Côté colline, un muret construit entre un mur pignon et la pente contribue à créer une petite terrasse abritée servant, aux beaux jours, de salle à manger de plein air.
La maison est entièrement construite en pierres de Jaumont mais seules celles des chaînes d'angle et celles encadrant les baies sont apparentes alors que les moellons équarris des façades et des deux pignons sont enduits. La couleur jaune doré des pierres apparentes crée un heureux contraste avec l'aspect plus sombre de l'enduit.


Niveau de soubassement
La porte de la façade sur le vallon s'ouvre sur un couloir avec, à son extrémité, l'escalier, sur la gauche une grande cave voûtée et un espace accueillant la chaufferie, et sur la droite une grande pièce de rangement avec un petit coin cuisine.
Premier niveau
La porte d'entrée de l'habitation proprement dite est sur la façade côté colline. L'escalier venant du niveau bas débouche dans un petit vestibule. A droite une cuisine aménagée de 13 m2 environ dessert la salle à manger de 24 m2, au sol parqueté de larges lames et ornée d'une petite cheminée.
A son extrémité, du côté du vallon et sur la gauche un couloir ménage l’accès à une chambre de 12 m2 environ, accompagnée d'une salle de bains.
Sur la gauche du vestibule, un salon rectangulaire de 25 m2 a le même parquet de lames larges aux chaudes nuances et, en outre, une cheminée en pierre de Jaumont propice où les flambées seront bienvenues lors des soirées un peu fraîches.
Deuxième niveau
L'escalier montant du vestibule arrive sur grand palier qui distribue l'ensemble des pièces de l'étage : cinq chambres au total, trois à droite, deux à gauche, plus grandes puisqu’aménagées sur une surface équivalente. Grande salle de bains au fond du palier.
Combles
Sous les toits enfin, un espace de combles non aménageables.

La deuxième maison d' habitation

C'est l'ancien moulin avec sa roue logée à l'intérieur de l'édifice. Située le long de la petite rivière, la maison est construite sur trois niveaux, dont un demi-étage supérieur avec ses murs en pierres de Jaumont apparentes. La façade principale sur la cour d'entrée de la propriété est tournée vers l'est, et le jaune doré de ses pierres apparentes resplendit au soleil du matin et illumine le fond du vallon. L'entrée est en haut d'un petit escalier de pierres à quatre degrés.


Rez-de-chaussée
Au niveau bas, un petit vestibule donne accès d'une part, sur la gauche, à un vaste atelier où se trouvait jadis la roue du moulin et où sont installés aujourd’hui la chaudière, un espace buanderie et de stockage de bois, et d'autre part, sur la droite, aux pièces principales de l'habitation : grande salle de séjour, salle à manger en enfilade, et, sur la gauche de cette dernière, la cuisine.
Deuxième niveau
L'escalier débouche sur un palier en longueur qui dessert toutes les pièces de l'étage: trois grandes chambres, une plus petite et une salle d'eau commune à toutes.
Un vaste espace est actuellement inutilisé à cet étage et pourrait servir à l'aménagement d'une cinquième chambre et d'une grande salle de bains.
Combles
Le dernier niveau est occupé par un vaste grenier bien éclairé par les six ouvertures rectangulaires du demi-étage. Il apporte à la maison un grand espace de rangement.
Les caves
Une grande cave voûtée occupe le sous-sol de la maison. Vins et aliments à conserver peuvent y être entreposés.

La grange

Elle se situe à l'entrée du domaine, face à l'ancien moulin. Il s'agissait d'un bâtiment à usage agricole destiné au rangement de tous les instruments d'exploitation et à abriter des animaux. Plusieurs chevaux pourraient y être accueillis. Le bâtiment, de forme rectangulaire, au style en harmonie avec les autres édifices de la propriété, en même pierre de Jaumont , est embelli aussi par une porte charretière en anse de panier. Une porte arrière s'ouvre sur le pré voisin.

La bergerie

Une ancienne bergerie est située à l'arrière de la chapelle et de l'ermitage. Il s'agit d'un petit bâtiment bas, d'un seul niveau, construit perpendiculairement à ces deux édifices. Ses murs en moellons de pierre de Jaumont et son toit en tuiles canal traditionnelles lui conservent son caractère originel.

La chapelle et l'ermitage

Des documents d'archives attestent de la présence d'un ermite sur les pentes du vallon depuis la seconde moitié du 17e s. C'est ce que confirme le linteau orné de la porte d'entrée en plein cintre de la chapelle, qui fait mention de l'année 1677. L'édifice religieux se compose d'un volume simple, un vaisseau unique, typique de la Lorraine rurale. Il est construit, comme tout le hameau, en moellons de pierre de Jaumont , couvert d'un toit à longs pans en tuile canal et pourvu, sur sa première travée, d'un élégant campanile coiffé d'une flèche polygonale en ardoise.
Au dessus de la porte d'entrée en plein cintre, une petite niche abrite une élégante statue de Sainte Reine, vierge et martyre, surmontée d'une coquille.
L'intérieur est plafonné en planches et est remarquable par la présence d'un confessionnal de type paravent, d'un tronc rustique, et surtout d'un autel baroque en bois peint décoré de motifs dorés à la feuille ou polychromes. Sur le devant d'autel une croix de Malte, sur la porte du tabernacle un pampre, au-dessus une niche étoilée à coquille encadrée de deux colonnes corinthiennes et surmontée d'un fronton interrompu polychrome et doré.
A l'arrière de la chapelle, l'ermitage, fait d'une seule pièce avec son four, est très émouvant par sa simplicité.

Les terres du domaine

Elles entourent les édifices bâtis de toute part et représentent une surface totale de pâturages d'environ 5.6 ha libres d'occupation.
Elles pourraient constituer un terrain de parcours apprécié pour plusieurs chevaux. Seules deux parcelles de 1.7 ha environ sont situées au delà de la petite route qui jouxte le domaine.
De grands arbres et des haies parsèment et agrémentent la propriété en particulier aux abords des maisons d'habitation.

Ce que nous en pensons

Un lieu et un ensemble bâti où se mêlent étroitement la fraîcheur et le bien être campagnard, l'énergie vitale symbolisée par les sources résurgentes, et la spiritualité rayonnante de la chapelle consacrée à Sainte Reine, vierge et martyre. Une alliance présente en peu d'endroits et qui fait tout le charme unique de ce domaine environné d'un pays de forêts et d'eau vive à découvrir sans tarder.

590 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 365413

Surface cadastrale 6 ha 57 a 17 ca
Surface du bâtiment principal 480 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Vosges et Plateau Lorrain


Gilles Larosée       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus