demeure à vendre gers - lectoure

Sur les remparts de la petite cité de Lectoure, face aux Pyrénées,
maison de maître de 1753 inscrite MH dans un parc avec bassins anciens
Auch, GERS midi-pyrenees 32000 FR

Situation

Lectoure n'est plus à présenter, lieu emblématique des amateurs de photographie, des arts et de la douceur de vivre en Gascogne.
Construite sur la crête d'une colline selon le plan du castrum romain, elle se présente ainsi avec des ruelles parallèles en dégradé à flanc de coteaux.
Idéalement située, à mi chemin, entre Auch et Agen (gare TGV, Paris en trois heures, et aéroport desservant Paris et l'Angleterre) la petite cité a su conserver son patrimoine où domine la blancheur aux reflets dorés de sa célèbre pierre.
Un marché hebdomadaire et de nombreux commerces, restaurants et services assurent sa vitalité au quotidien.

Description

La demeure a été aménagée dans une partie des anciennes Tanneries Royales. Elle est en outre pourvue d'une maison annexe dotée de cinq garages pour véhicules de tourisme.
Construite à flanc de colline, donnant au sud, face aux Pyrénées, la maison de maître est accessible par une venelle située entre son côté nord, celui de la colline, et la maison annexe. L'entrée se fait par ce niveau qui est le deuxième, le premier étant à rez-de-jardin. Vue de la venelle, la demeure semblerait basse ; du parc, elle paraît tel un petit château, adossée au rempart. Une terrasse en terre-plein en rez-de-jardin devient ici un véritable belvédère, ouvrant à l'infini sur une perspective quasi théâtrale. Le parc qui se développe ainsi en contrebas est le plus grand jardin privé de la cité. Parc d'agrément où arbres centenaires et rosiers d'anciennes variétés rivalisent de beauté, mais aussi discret verger et potager.
Par temps clair, les montagnes se révèlent très proches, visibles sans évidemment faire ombrage.
La blancheur et la solidité de la pierre de Lectoure est légendaire et possède, entre autres qualités, de n'être pas gélive.

La maison de maître, ancienne Tannerie Royale

De deux niveaux sous combles aménagés, elles se présente comme une belle dame bien chapeautée. Un haut toit à quatre pans galbés et forte déclivité, couvert de petite tuile plate et aux arrêtes en tuile canal, rythmé par des ouvertures mansardées assure une maçonnerie de pierre enduite au sable et à la chaux. La régularité des ouvertures et la présence d'un balcon au garde-corps de pur style Louis XV sont d'un classicisme parfait. Chose pouvant surprendre, la présence de l'eau, tant par un puisard intérieur que par le flot souterrain ininterrompu n'empêche pas la maison d'être parfaitement saine, sans aucune remontée d'humidité.


Rez-de-jardin
Niveau le plus bas, toutes ses ouvertures donnent au sud, côté jardin. Espacées régulièrement, elles comportent trois porte-fenêtres en façade, une troisième du côté est.
Non pas au centre de la façade mais quelque peu décalée, l'entrée de plain-pied, généreusement éclairée, se fait par une porte-fenêtre à double battant. Dallée de pierre, elle est aussi le départ d'un élégant escalier à deux volées avec repos, à la rambarde et main-courante de fer forgé. L'entrée ouvre sur un salon avec une cheminée moderne dont la structure cache un renfort. En enfilade, la cuisine, autrefois pièce de séjour. Salon et cuisine sont couverts de tomette traditionnelle. Une arrière-cuisine à usage de garde-manger donne sur un couloir de dégagement.
Une ancienne structure en maçonnerie a été accolée au pignon ouest de la demeure et abrite une cave de plain-pied et un accès au réseau d'eau venant d'une fameuse fontaine voisine.
Rez-de-chaussée
Au niveau de la venelle, une porte ouvre sur un vaste vestibule, départ de l'escalier descendant au rez-de-jardin. Il a aussi fonction de pièce de réception à part entière, comme c'est l'usage dans les maisons gasconnes, malgré la place occupée ici par l'escalier. Comme ce rez-de-chaussée fait aussi fonction d'étage, le sol y est entièrement parqueté, et non en tomette comme le voudrait la tradition. Il distribue d'un côté un salon avec cheminée suivi en enfilade d'une salle de billard, elle aussi avec cheminée. Une ancienne cuisine dont une porte donne sur la venelle se situe derrière la salle de billard. De l'autre côté du vestibule, une partie plus intime de l'étage : un bureau avec une cheminée en marbre rose des Pyrénées suivi d'un petit couloir ouvrant sur une salle de bain ainsi que sur une chambre à coucher. La chambre se situe à l'aplomb de la cave.
La vue sur le parc procure un sentiment de légèreté indicible tant l'effet est aérien.
Combles
Une porte située à l'entrée du vestibule du rez-de-chaussée ouvre sur un petit escalier de bois accédant aux combles. Ceux-ci sont entièrement aménagés, à usage de couchage.
Le palier distribue une chambre de part et d'autre. Chacune d'elles est prolongée d'une salle de bain avec toilettes. À ce niveau, la lumière est plus généreuse qu'il n'y paraîtrait car des ouvertures sont pratiquées tant dans le pan nord que dans le pan sud où se situent des lucarnes mansardées.

La maison annexe

Sur deux niveaux, elle date de la même époque que la demeure et nécessite une complète rénovation intérieure. Elle est adossée contre le tertre et sa façade donne sur la venelle. Une porte d'entrée est pratiquée à chacune des extrémités, du côté des pignons. Du côté ouest, une courette qui devrait devenir un petit patio surmonté du balcon de l'étage.
La maison se répartit en trois unités indépendantes pouvant communiquer, chacune d'elles constituant un appartement.
Les trois unités situées abritent chaque fois deux pièces, une cuisine et une salle de douche avec toilettes. L'unité centrale se situe en partie à l'étage.

Le parc

S'y retrouver ou, tout simplement, l'observer : que choisir ? Il mérite avant tout d'être parcouru, s'arrêtant en tout endroit qui offrira une nouvelle perspective, et celles-ci ne manquent pas. Bonheur toujours renouvelé, aussi par la variété de ses essences, du tilleul à l'olivier, en passant par le cyprès et tous les arbres du verger. Caractéristique de ce jardin, les bassins en cascade qui demeurent de l'ancienne tannerie, reconvertis aujourd'hui en vivier pour carpe koi ; un autre encore, plus grand, en véritable piscine ou bassin de nage.

Cinq garages pour véhicules de tourisme

Situés au-dessus de la maison annexe, ils donnent sur la rue qui marque l'entrée officielle de la propriété. Leur présence est un atout très appréciable lorsqu'on reçoit dans une cité où le stationnement s'avère assez problématique. (Surface : 5 x 22 m2, soit 110 m2)

Ce que nous en pensons

Si Paul Claudel disait de la Galerie des Glaces qu'elle était une terrasse sur la nature, on peut avancer que l'ancienne Tannerie Royale de Lectoure est un belvédère sur la Gascogne, une Gascogne théâtralisée ayant la chaîne des Pyrénées en toile de fond. La disposition des éléments de la propriété, tant de bâti que le jardin, est en soi une harmonie. Les perspectives sont d'un attrait infini tant depuis, que vers la demeure.
Les aménagements intérieurs sont demeurés sobres, exaltant ainsi l'élégance de tel escalier à la rampe de fer forgé, ou telle lourde serrure, voire aussi les mystères d'un puisard secret.
Les bassins rappellent la fonction première du lieu et la présence ininterrompue de l'eau vive.

1 360 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 672543

Surface cadastrale 3560 m2
Surface du bâtiment principal 391 m2
Surface des dépendances 133 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gers


Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus