demeure à vendre près de tours

Très proche de Tours, face à la Loire, un manoir du 18ème siècle et son parc à la française d'un ha,
tous deux inscrits MH, chapelle et nombreuses caves troglodytiques
Tours, INDRE-ET-LOIRE centre-val-de-loire 37000 FR

Situation

Au cœur du Val-de-Loire, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. À huit minutes du centre historique de la ville de Tours. À dix minutes de la gare TGV ralliant Paris en moins d'une heure. L'autoroute A10 qui relie Paris et le sud ouest, l'aéroport assurant des vols directs pour Londres sont également tout proches. Au sein d'une commune prisée avec commerces, écoles et transports, le manoir domine la Loire.

Description

Le mur d'enceinte de la propriété longe la route des bords de Loire. Le double portail de fer forgé du 18ème siècle, dont le fronton s'orne d'une ferronnerie noire et dorée, et qui n'est autre que l'ancienne grille du couvent des Dames de l'Union Chrétienne, ouvre sur la propriété. D'une surface totale d'environ 1,2 hectare, la propriété s’étend sur deux niveaux. En partie basse, face à la grille, le manoir. À l'est, les communs, aujourd'hui aménagés, ferment la propriété. Au nord, le coteau abrite l'ensemble et cache ses très nombreuses caves troglodytiques. À l'ouest, le parc à la française, s'étend jusqu'en limite de propriété. En partie haute, un grand coteau terrasse est paysagé ; la piscine y est installée et surplombe la Loire.

Le manoir du 18ème siècle

La construction du manoir daterait de la première moitié du 18ème siècle ; elle est l'oeuvre de l'architecte Pierre Meusnier, Tourangeau et dont plusieurs bâtisses subsistent encore à Tours. Classée « folie Louis XV », la demeure est construite de tuffeau et couverte d'ardoise. La façade sud du manoir est bourgeoise et élégante à la fois. Un large perron de cinq marches accède à la double porte centrale encadrée de pilastres de pierre et surmontée d'un fronton triangulaire orné de fines sculptures et frappé au chiffre d'anciens propriétaires. De part et d'autre de la porte, deux hautes fenêtres. Au niveau de la toiture, deux lucarnes et deux oeils-de-boeuf. Ornements de tuffeau tel que des grappes de fleurs et des modillons. Une verrière permet une autre entrée et accède également aux pièces troglodytiques. Le manoir est entièrement exposé au sud et a conservé l'ensemble de ses éléments d'origine.


Rez-de-chaussée
Aujourd'hui, l'entrée se fait par la verrière de fer forgé, lumineuse, au sol de mosaïque. Elle dessert la cuisine, sol de tomette, spacieuse avec des ouvertures donnant sur la terrasse sud. En pièce troglodytique, un salon, ou chambre, avec cheminée de marbre et salle de bain.
Sur la gauche, le vaste vestibule, au sol en damier, ouvre sur l'escalier et dessert par de grandes portes doubles, les trois pièces de réception, parquetées en point-de-Hongrie, en enfilade, exposées au sud : deux salons et la salle à manger. Chacune de ces trois pièces est ornée de boiseries et plafonds au décor d'origine et d'une cheminée de marbre. Le passage de l'une à l'autre se fait par un jeu de double portes en bois.
Derrière les pièces de réception, une pièce lingerie.
Premier étage
L'accès à l'étage du manoir, entièrement parqueté, se fait par l'escalier de chêne. Le palier dessert les trois chambres, toutes au sud, chacune avec placards, boiseries, lucarnes ou œil-de-bœuf, volets intérieurs et cheminée de marbre. Deux salles de bain et des toilettes complètent l'aménagement. Une petite porte, en bout de palier, donne accès à une terrasse du coteau et à la chapelle.

Les communs aménagés

Ancienne dépendance du manoir, datant du 19ème siècle, la construction est faite de tuffeau et de brique et couverte d'ardoise. La façade ouest est dotée d'une avancée, comme un pavillon, au décor de brique rouge. Les nombreuses ouvertures portes, fenêtres et lucarnes permettent une parfaite luminosité intérieure. La surface habitable est d'environ 155m2. En rez-de-chaussée, une entrée avec le départ de l'escalier, une cuisine, une salle à manger avec porte double donnant sur l’extérieur, deux chambres avec chacune une salle de bain et toilettes. À l'étage, un large salon au toit cathédrale, deux chambres avec salle de bain et toilettes. Là encore, les éléments d'origine, tomette, parquet, poutraison ont été conservés et le confort est tout à fait actuel.

Les caves troglodytiques, chapelle et dépendances

Connue pour être une des plus grandes propriété troglodytiques d'Indre-et-Loire, les caves du 18ème siècle sont nombreuses et en parfait état. Dans la plus spacieuse, ancien musée du vin, se situent encore d'anciens pressoirs dont l'un date de la Renaissance. Un escalier creusé dans le roc, datant du 15ème siècle, relie les parties basse et haute du coteau. Aujourd'hui, les nombreuses caves ont des destinations multiples : garage, orangerie, cave à vin, cellier, bûcher. La plus grande d'entre elles a gardé en partie sont décor de l'ancien musée, avec ses pressoirs et niches éclairées pour les bouteilles. Une porte à été creusée pour relier celle-ci au vestibule du manoir. La chapelle, située au niveau du premier étage du manoir, en terrasse du coteau, est également troglodytique. Elle domine le jardin.

Le parc

D'une surface d'environ 1,2 hectares, le parc s’étend sur deux niveaux. Inscrit MH en 1965 par la ville de Tours, les propriétaires actuels ont su restituer sa beauté d'origine en en réorganisant l'ensemble et le redessinant. En partie basse, face au manoir, le jardin à la française, géométrique, est orné de buis, de conifères et de haies de charme parfaitement taillés. Les allées sont dessinées et encadrent les pelouses. Au centre, la fontaine apporte fraîcheur et quiétude. Dans l'angle sud-est, un petit potager et ses herbes aromatiques est séparé de l'ensemble par une grille de fer forgé.
Pour accéder à la partie haute du parc, deux possibilités : d'un côté du manoir, un chemin carrossable serpente au dessus des caves pour arriver à la partie boisée et au plateau. Par l'autre côté, un large escalier de pierre rejoint tout d'abord la terrasse de la chapelle, agrémentée de vignes, de buis et d'herbes aromatiques parfaitement alignés, et enfin le coteau en terrasse. D'ici, le point de vue est impressionnant, à la fois sur le parc en contrebas, et sur la Loire. Parfaitement aménagée également, la longue allée de tilleuls taillés, la glycine le long du mur, les buis et pelouses ornent le plateau. La piscine et son pool house sont à l'abri des regards.

Ce que nous en pensons

De par son histoire, sa situation géographique, son parc et la qualité de la rénovation, cette propriété est indiscutablement l'une des plus intéressantes de la région. Tout ici est détail et respect de l'authenticité, qu'il s'agisse du parc parfaitement dessiné, du manoir au décor subtil, des communs aménagés confortablement ou des caves très bien entretenues. La propriété, dans son ensemble, inspire par sa grâce, quiétude, goût des belles pierres et respect de l'histoire, tout en s'accordant avec un sens du confort bien d'aujourd'hui.

Vente en exclusivité

2 840 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 498280

Surface cadastrale 12033 m2
Surface du bâtiment principal 310 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Tours et Ses Environs


Nadège Hervé       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus