En Bourgogne, à 1h30 de l'entrée de Genève ou de Lyon,
une ancienne tuilerie du 18ème siècle dans un environnement champêtre
Louhans, SAONE-ET-LOIRE bourgogne 71500 FR

Situation

En Bresse authentique, dans le département de Saône-et-Loire, à quelques kilomètres de la ville de Lons-le-Saunier. L‘axe autoroutier A 39 est à cinq minutes et place le centre de Genève ou son aéroport à une heure quarante-cinq et Paris à moins de quatre heures. L’aéroport international de Lyon Saint-Exupéry est à une heure quinze. En trois heures, on rejoint Paris en train.
La propriété est située dans un petit village tranquille de presque mille habitants comprenant quelques commerces de proximité et une école primaire. Les collèges et lycées sont à moins de quinze kilomètres et des services de ramassages scolaires sont assurés.

Description

Cette ancienne tuilerie caractéristique de la région est implantée en bordure d’une petite voie départementale peu passante. Elle se compose de deux imposants corps de bâtiment à l’architecture authentiquement bressane qui sont implantés sur un terrain de plus de 4,5 ha. Briques anciennes, bois, clayonnages et torchis témoignent de l'authenticité des lieux et soutiennent les deux longs édifices qui se font face. L'accès à la propriété se fait par un portail à mouvement automatique qui ouvre sur une vaste cour de plus de 600 m² séparant les deux bâtiments. Datés de 1750 et 1899, l’un d’eux, plus noble, était manifestement à usage d’habitation ; l’autre, probablement à usage d'exploitation à l'époque, revêt un caractère plus massif grâce à ses deux imposantes tours carrées à chacune de ses extrémités.
Le domaine est parfaitement entretenu dans sa totalité. Il se constitue de pelouses, d'espaces boisés et de prés. L'eau marque fortement le lieu de son empreinte, que ce soit par le puits de douze mètres ou le romantique petit étang savamment aménagé avec sa passerelle en bois. Plus à l'écart, un petit chalet à usage de rangement, une fermette aux allures de maison de poupée, une serre et un poulailler équilibrent l'ensemble du bâti. À l'extrémité du terrain, en bordure d'une voie communale, une parcelle pourrait être détachée pour être bâtie, le voisinage étant suffisamment éloigné pour que cela n'engendre pas de gêne. En outre, une intéressante servitude de passage pour cavaliers et piétons permet de rejoindre directement un petit chemin rural depuis la sortie des écuries.

Le corps principal d'habitation

Long bâtiment de forme rectangulaire d'une emprise au sol d'environ 230 m², il est orienté nord-est/sud-ouest et aménagé sur deux niveaux correspondant logiquement à ses volumes d'environ 400 m2² habitables. L'accès aux chambres à coucher, toutes situées à l'étage, se fait depuis les pièces de réception du rez-de-jardin.


Rez-de-jardin
L'entrée principale se fait par la grande cuisine bien qu'il existe évidemment une entrée directe dans la pièce de réception. Tous les espaces sont traversants puisque ouvrant également côté voie communale. À la grande cuisine aménagée et aux allures à la fois bourgeoises et rustiques, succède un double salon qui est aussi le départ d'escalier montant à l'étage. À l'opposé, une pièce ouvre sur une grande chambre lumineuse donnant sur les jardins et agrémentée d'une garde-robe et d'une salle de bain.
Premier niveau
Un couloir distribue distribue cinq chambres à coucher, dont une double. Leur surface est d'environ 20 m² chacune et elles donnent toutes sur la cour principale. Une salle de bain.

Le bâtiment annexe

Faisant face au principal bâtiment d'habitation, donc aligné selon la même orientation géographique et ceignant la grande cour pavée, le bâtiment annexe, avec son emprise au sol d'environ 335 m² compte un grand nombre d'espaces distincts totalisant près de 800 m² utiles. Il est flanqué de deux massives tours de plan carré qui lui confèrent un aspect plus industriel. À son extrémité, une extension est à usage de garage, sa façade ouest abritant un long bûcher.


Rez-de-jardin
Les deux fortes tours délimitant le bâti, très probablement anciens pigeonniers sur deux niveaux, sont à usage de rangement et ne demandent qu'à être aménagées. L'extrémité sud-est du bâtiment ayant un accès direct à la piscine abrite un gîte confortable sur deux niveaux. Indépendant et à l'écart de la maison principale, sa fonction de réception d'hôtes est évidente grâce à sa judicieuse implantation géographique. Viennent ensuite l'écurie abritant quatre boxes puis de très grands espaces à usage d'atelier et de remise pouvant encore être aménagés, ces deux volumes, sur la façade ouest, donnant sur les vastes pâturages de la propriété. L'édifice se termine par une grande pièce d'environ 50 m² entièrement rénovée et à usage de bureau et de salon.
Premier niveau
Une large part reste à aménager. De grandes hauteurs sous faîtage, parfois augmentées de volumes de combles perdus, laissent penser à une transformation globale du bâtiment en espaces de réception et ce, d'autant plus que la partie située au-dessus du bureau du rez-de-jardin est déjà parfaitement rénovée. L'ensemble de l'édifice, incluant déjà le gîte aménagé et fonctionnel, pourrait alors logiquement être transformé en espaces d'accueil touristique.

La cour, les jardins et le parc

La grande cour carrée, bordée des deux bâtiments, est entièrement pavée et ses dimensions permettent un sens de circulation giratoire autour de la petite pelouse centrale. Près d'un hectare du domaine se voit aménagé en pelouses et espaces entretenus, une partie plus intime marquée d'un étang abrité d'arbres et de feuillus avec son îlot central accessible par une passerelle. Un bassin maçonné, naturellement alimenté en eau, laisse émerger quelques nénuphars et s'écoule paisiblement dans la propriété par son petit chenal de retenue. Près des quatre hectares restant sont des prairies et des bois et assurent au domaine un environnement calme, une partie du terrain bordant la voie communale se situant en zone constructible peut même être détachée et revendue.

Les dépendances

Plusieurs petits bâtiments sont harmonieusement répartis sur le terrain. Au garage bordant l'entrée gauche du portail s'ajoutent une fermette d'environ 20 m², un petit chalet de même dimension à usage de remise et une serre d'environ 30 m².

Ce que nous en pensons

À égale distance de l'entrée de Lyon ou de Genève, une typique propriété bressane du 18ème siècle aux allures déjà romantiques, parfaitement entretenue et d'un grand confort. Son architecture vernaculaire directement liée à l'environnement local et à ses matériaux originaux augmentée du savoir-faire artisanal et traditionnel lui donnent un aspect général élégant. Le bâti principal aux larges volumes indépendants, ainsi que le grand bâtiment annexe aménagé en partie en maison d'hôtes indépendante ainsi que les anciennes écuries lui confèrent naturellement une intéressante exploitation commerciale pour qui envisagerait une douce reconversion dans ces périodes incertaines.

Vente en exclusivité

870 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 888311

Surface cadastrale 4 ha 55 a 68 ca
Surface du bâtiment principal 600 m2
Nombre de chambres 8
Surface des dépendances 800 m2
dont aménagées250

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Haute-Savoie, Bresse, Haut-Bugey et Genève


Thierry Besse +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus