demeure à vendre pays d’uzerche

En Pays d’Uzerche, ceinturés par les bois, ancien pavillon de chasse,
dépendances et arbres centenaires sur plus de sept hectares
Uzerche, CORREZE limousin 19140 FR

Situation

Par les autoroutes A20 et A89, Paris est à 4h30 environ, Toulouse et Bordeaux à 2h40, Brive-la-Gaillarde et Limoges à un peu moins de quarante-cinq minutes (aéroports internationaux, gares ferroviaires). À la porte d'entrée de l’exceptionnel patrimoine naturel que constitue le Parc National Régional de Millevaches et le Massif des Monédières. Là où « Mille Sources » jaillissent pour alimenter de nombreux ruisseaux et rivières : Cher, Vienne, Vézère, Creuse, Corrèze… Là où la diversité de la faune et de la flore se loge dans de vastes paysages de landes, de forêts, de tourbières et de villages de granite. Paradis des pêcheurs, mais aussi des randonneurs pédestres et équestres, amoureux d’espaces infinis et sensibles au rythme coloré des saisons. À une quinzaine de minutes de la ville d'Uzerche, La Perle du Limousin, labellisée comme l'un des « Plus Beaux Détours de France », mais aussi « Ville-Étape » pour la qualité et la diversité de ses commerces et de ses services.

Description

La propriété s’étend sur plus de sept hectares et prend place au cœur d'une zone forestière inventoriée en raison de son caractère remarquable (ZNIEFF, Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique). L'accès aux différents bâtiments se fait par un chemin protégé à son entame par un large portail à commande électrique, lui-même surveillé par des séquoias centenaires. Les dépendances sont les premières à être desservies, de telle sorte que la demeure conserve toute sa discrétion, en retrait à plus de 150 m de l'entrée. Apparaissent successivement, un four à pain à l’arrière duquel se tient un hangar, un logement autrefois à usage de rendez-vous de chasse, une grange-étable, un second logement pour des amis ou à usage de gîte, des écuries, une étable, et une remise à voiture, autrefois salle d’attelage. Protégée par ses bois au nord, au plus près de quelques imposants arbres centenaires, mais également d’un impressionnant massif de rhododendrons, la demeure principale profite d’une belle vue dégagée sur la nature environnante. Face à elle une belle clairière de verdure au milieu de laquelle tient place une source dont l’écoulement forme une grenouillère. À l’est, les limites de la propriété sont soulignées par une haute muraille dont les pierres favorisent le mûrissement des fruits du verger placé à ses côtés. Ici, les bois préservent l’intimité des lieux et seuls les frémissements de la nature sauvage ne viennent troubler un calme apaisant.

La demeure

Construite à la fin du 19ème siècle, la demeure a été le pavillon de chasse du Baron Rolland de Blomac, alors propriétaire du château de la Grénerie près d’Uzerche. Solidement construite en pierres régionales - notamment le granit -, partiellement enduites, elle comporte deux corps placés en retour d’équerre, élevés sur deux et trois niveaux (hors caves et combles). L’ensemble est surmonté par une toiture en T à deux noues et à deux pans très inclinés couverts en ardoise. Les façades sont largement percées de fenêtres pour la plupart plus hautes que larges, dont les battements et les impostes évoquent des meneaux. On distingue des linteaux décorés ainsi que des chaînes d’angles et des jambages en brique alternant avec de la pierre, du calcaire. Les intérieurs, lumineux et parfaitement entretenus, présentent une surface habitable de 468 m2 (hors caves de 130 m2 ; et greniers de 211 m2). La décoration témoigne d’une élégance passée : cheminées en marbre, parquet droit vitrifié à lames étroites en chêne, niches murales, vitraux, portes d’origine droites ou galbées finement décorées, papiers peints.
Des volumes confortables et agréables à vivre en l’état.


Rez-de-chaussée
Deux entrées. La principale, située au sud-est, distribue, par le hall d’entrée, la salle à manger (35 m2 environ) et la cuisine (30 m2) placées en vis-à-vis, ainsi que la cage d’escalier placée au nord-ouest. La cuisine dont les dimensions autorisent à y prendre les repas est complétée par un office (9 m2), accessible de l'extérieur par une porte-fenêtre. À quelques mètres de celle-ci, l’entrée de service dessert par à un vestibule utilitaire équipé d’une douche, les caves, et la buanderie. Celle-ci rejoint la cage d’escalier placée à sa suite.
L'accès au salon (42 m2) se fait par la salle à manger. La pièce a d’une double exposition sud-est et sud-ouest. Elle distribue un agréable bureau (19 m2) également doublement exposé, nord-ouest et sud-ouest cette fois ; ainsi qu’une chambre d’appoint (15 m2) dont l’utilisateur pourra se servir de la douche située près de l’entrée secondaire.
Premier étage
Un escalier en bois quart-tournant situé au nord-ouest du hall d’entrée principal y conduit. Une galerie largement éclairée par quatre baies dessert les différents pièces, mais incite aussi à marquer un arrêt pour contempler l’environnement immédiat. Quatre chambres et deux salles de bain. Deux d’entre elles donnent au sud-est (24 m2 chacune) ; une autre, au sud-est et sud-ouest avec l’agrément d’un balcon (25 m2) ; la dernière, au nord-ouest et sud-ouest (29 m2). Un cabinet de toilette indépendant pourrait aisément être converti en salle de douche. Une dernière pièce, autrefois à usage de cuisine (30 m2), accessible tant par la galerie que par l’une des chambres, peut être adaptée à des usages multiples. De par sa configuration, ce niveau peut tout à fait permettre de créer des zones indépendantes modulables adaptées à l’accueil.
Deuxième étage
Un escalier en bois quart tournant conduit à la galerie du premier étage. Le palier intermédiaire donne accès aux vastes greniers des deux corps de bâtiment (211 m2). Actuellement parfaitement sains et isolés par le sol (40 cm de laine roche), tel des combles perdus, ils pourraient autoriser des aménagements si besoin. Un couloir de distribution dessert les trois pièces de l’étage : deux chambres doublement exposées (sud-est et sud-ouest, 26 m2 ; nord-ouest et sud-ouest, 33 m2), ainsi qu’une pièce dévolue au rangement.
Sous-sol
Accessible à partir du vestibule de service, deux caves parfaitement saines et sèches (30 m2 et 74 m2), dont la plus petite abrite également la chaufferie, ainsi que la pompe servant au captage de l’eau de source alimentant la propriété.

Le four à pain

Situé à l’entrée de la propriété, le four à pain est en parfait état d’usage. Le bâtiment est construit en pierre régionale et couvert par une toiture en tuile mécanique. Il comporte également trois petites remises.

Ancien rendez-vous de chasse

Il fait partie intégrante d’un important bâtiment composé également d’une grange-étable et d’une maison d’amis. Construit en pierre et couvert d’une toiture à deux pans en tuile mécanique, il prend place à proximité du four à pain à l’entrée de la propriété. L’ancien rendez-vous de chasse est situé à l’extrémité ouest de l’édifice. Au rez-de-chaussée : une salle de séjour à usage de salle à manger et de cuisine (25 m2 ; 2,60 m h.s.p.) ; une pièce contiguë (15 m2 ; 2,60 m h.s.p.) ; et à l’étage deux pièces mansardées d’une surface au sol identique à celle des pièces du dessous.

La grange-étable

La grange étable fait partie intégrante d’un important bâtiment composé également de l’ancien rendez-vous de chasse et d’une maison d’amis. Construit en pierre et couvert d’une toiture à deux pans en tuile mécanique, il prend place à quelque mètres du four à pain à l’entrée de la propriété. La grange étable occupe la partie centrale du bâtiment et dispose d’une surface au sol de 82 m2. Le grenier à foin de l’étage représente une surface de 54 m2. La hauteur sous plafond est de 7.30 m sous faîtage.

Maison d’amis

Elle fait partie intégrante d’un important bâtiment composé également d’une grange-étable et d’un ancien rendez-vous de chasse. Construit en pierre et couvert d’une toiture à deux pans en tuile mécanique, le bâtiment prend place à proximité du four à pain à l’entrée de la propriété. La maison d’amis occupe son extrémité est et se compose de : un hall d’entrée (6 m2), une salle de séjour à usage de salle à manger et de cuisine (23,60 m2), deux chambres (15 m2 et 8 m2), une salle-de-douche (2,40 m2). La hauteur sous plafond varie de 2,60 m à 3,00 m. En complément un grenier de 50 m2 environ.

Écurie

Le bâtiment prend place à quelques mètres de la maison d’amis en direction de la demeure principale située au nord-est. Construit en pierre et couvert par une toiture à deux pans en tuile mécanique, il dispose d’une surface au sol de 63 m2 et d’une hauteur sous plafond de 7,80 sous faîtage.

Étable à usage de garage

L’étable s’adosse sur la partie nord-est de l’écurie. Construite en pierre et couverte d’une toiture à deux pans en tuile mécanique avec un chien-assis. Le bâtiment actuellement à usage de garage se compose de deux niveaux de 53 m2 au sol. Il abrite également un groupe électrogène à-même d’alimenter l’ensemble de la propriété.

Remise à voiture autrefois salle d’attelage

Situé aux abord de la demeure principale, l’édifice est une construction en pierre de forme rectangulaire, plutôt élancée, couverte d’une toiture à deux pans en tuile mécanique. I servait autrefois au rangement de la voiture du baron propriétaire des lieux. La surface au sol est de 32 m2 avec une hauteur sous plafond de 3,70 m. L’étage d’une surface de 30 m2 est uniquement accessible par une échelle à partir de la façade sud-ouest. Y sont demeurés tous les vitraux qui équipaient autrefois toutes les fenêtres du rez-de-chaussée de la demeure principale.

Hangar

Situé vers l’entrée de la propriété à l’arrière du four à pain et de l’ancien rendez-vous de chasse, le hangar permet de remiser tous les véhicules et le matériel indispensables à l’entretien de la propriété, mais également le bois coupé pour le chauffage.

Ce que nous en pensons

Par la pluralité de références et styles architecturaux, la propriété se présente comme celle d'un authentique hobereau. Alors que les bâtiments de dépendance sont d'une authentique ruralité, caractéristique de la région, l'architecture du manoir est toute différente. Composite, elle se réfère à différents genres : rural aussi, par l'utilisation de certains matériaux (pierre locale, ardoise) ; noble, par la référence à la demeure aristocratique (imitation de meneaux, chaînages, différents encadrements des baies, vitraux). L'effet général surprend et séduit à la fois.
Le cadre environnemental préservé constitue ainsi la scène d'un théâtre champêtre au charme unique et irrésistible. Rareté : un théâtre qui appelle à ce qu'on y dépose ses valises. Assurément une très belle découverte.

548 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 639296

Surface cadastrale 7 ha 44 a 76 ca
Surface du bâtiment principal 468 m2
Surface des dépendances 570 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Périgord, Limousin, Quercy


Ilan Libert       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus