Dans l'Allier, les vestiges d'une ancienne abbaye MH,
bâtiments rénovés et équipés, dans un parc de 2 ha
Vichy, ALLIER auvergne 03200 FR

Situation

Situé à une demi heure de Vichy et de Moulins par la route ; proche de la rivière de Sioule, avec un accès à la gare SNCF à 30 mn (Vichy, Moulins). Proche de l'autoroute A 71, Ebreuil est à 20 mn ; Clermont-Ferrand à 50 mn ; Lyon à 2h et Paris à 4h.

Description

Les destructions révolutionnaires ont laissé en place les bâtiments exposés à l'est et à l'ouest de l'abbaye : salle capitulaire et cloître d'un côté ; ancien hôpital, de l'autre, les deux étant séparés aujourd'hui par une cour jardin, en lieu et place du cloître. Ce sont des immeubles de plan rectangulaire qui se font face. Si la façade nord est ouverte, l'aspect sud est fermé par un préau soutenu par des colonnes médiévales en bois, rappelant l'ancien cloître. Un bief approvisionnant le moulin voisin, borde le parc à l'est.

Les bâtiments claustraux

Les deux bâtiments subsistant de l'ancienne abbaye possèdent un rez-de-chaussée et un étage. Le bâtiment de l'est, classé Monument Historique, repose sur l'ancienne salle capitulaire et le chauffoir, grandes pièces voûtées, présentant de très belles arcades sur la cour intérieure. L'étage constitue de nos jours l'appartement du propriétaire. Le second logis, parallèle au premier comprend les salles de réception au rez-de-chaussée et les chambres d'hôtes à l'étage. Il est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques.


Rez-de-chaussée
La partie la mieux conservée de l'abbaye est le rez-de-chaussée de l'aile est. La salle capitulaire, comme le chauffoir qui lui est contigüe, sont couverts de superbes voûtes romanes qui reposent sur des piliers aux châpiteaux sculptés. La salle capitulaire est très éclairée par les arcades qui ouvrent sur l'ancien cloître. Le chauffoir possède une grande cheminée médiévale restaurée. Une cuisine et des toilettes complètent ce niveau.
Premier étage
Un escalier droit en pierre, amène au premier étage, à une terrasse couverte qui accède aux appartements. Une surface de 180 m², présente quatre chambres, deux salles de bain, une salle à manger, un salon, un bureau et une garde-robe.
Les combles perdus sont isolés sur dalle avec laine de roche et laine soufflée.

Bâtiment de réception
À l’ouest, un autre corps de logis, parallèle au premier, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, correspond à l’ancien hôpital, sur une surface au sol de 200 m². Il est séparé du premier par une cour à usage de jardin. Au rez-de-chaussée se situe une vaste salle de réception, pour cent-vingt couverts, une cheminée, un bar, une cuisine et des toilettes.
Au premier étage de ce corps de logis, ont été créés quatre chambres d'hôtes, une lingerie et rangements. Ce niveau comprend aussi un appartement indépendant à rénover.

Passage couvert
Il relie les deux corps de logis et peut servir d'abris pour véhicules. Construit avec d'anciennes colonnes médiévales en bois, il reconstitue ainsi une partie du cloître disparu.
Le parc
Il entoure les bâtiments et consiste en une prairie, plantée d'arbres et d'arbustes. Il est bordé sur toute sa longueur est par un bief, toujours en eau, Un jardin fleuri a été aménagé au centre de l'ancien cloître.

Ce que nous en pensons

La propriété est située dans un lieu calme et reposant, avec une architecture remarquable, formant de grands espaces à vivre, en famille, et pour une exploitation commerciale, avec tous les éléments en place pour cela.

777 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 994631

Surface cadastrale 2 ha 17 a 2 ca
Surface du bâtiment principal 900 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 50 m2

Conseiller
Nord Puy-de-Dôme & Sud Allier


Olivier Paradis +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus