édifice religieux à vendre orne

Dans l'Orne, un prieuré avec chapelle inscrit MH et grange aux dîmes classée MH du 13ème siècle,
le logis prieural et ses dépendances du 18ème siècle dans un parc de plus de deux hectares
, ORNE basse-normandie FR

Situation

Le prieuré est situé dans le pays d’Auge ornais et domine une vallée entrecoupée de bois, de champs et de prairies. Il est à 180 km de Paris. La gare Saint-Lazare se rejoint en 1h40 de Lisieux à 32 km et la gare Montparnasse en 1h50 d’Argentan à 25 km. L’accès à l’autoroute A28 vers le nord et le sud-ouest de la France est à 30 mn. Vimoutiers à 6 km propose écoles, commerces et services.

Description

En sillonnant les routes du pays ornais vallonné et très boisé, la propriété et son mur d’enceinte se dévoilent à distance, à mi-versant du coteau. Un portail ouvre sur une allée ombragée qui débouche sur une cour carrée. Celle-ci est entourée par le logis prieural et la chapelle dans un angle, l’ancienne boulangerie et dans son prolongement le pressoir ainsi que les cellules monastiques. La grange aux dîmes et l’ancienne laiterie font face au pressoir dont elles sont séparées par un plan d'eau. Les anciennes écuries sont en retrait.
Fondé au 10ème siècle par les moines de l’abbaye de Jumièges, le prieuré contribua à la mise en valeur d’une région couverte de forêts de chênes. À partir du 13ème siècle, la chapelle, la grange dîmière et le mur d’enceinte sont construits. À la Révolution, le domaine est mis en vente comme bien national et la propriété resta dans les mains de la même famille jusque dans les années 1980.
Du 13ème au 19ème siècle, les murs et les soubassements des bâtiments de cet ensemble prieural ont été construits en grès ferrugineux. C'est la pierre du pays dite pierre de Roussier. Les couvertures sont en tuile plate de terre cuite, sauf celles du logis prieural, en ardoise.

Le logis prieural du 18ème siècle

Il a été édifié en 1771. Le plan est rectangulaire avec un avant-corps central dont les baies s’alignent verticalement sur les deux niveaux. La toiture est à quatre pans.


Rez-de-chaussée
Une double porte en chêne ouvre sur un large hall d’entrée au sol dallé de pierre blanche et au bas de murs lambrissés. Un escalier trois-quarts tournant à rampe en fer forgé mène à l'étage.
L'entrée dessert un salon largement éclairé grâce à une triple exposition, puis une salle à manger et une cuisine. Les murs de ces pièces sont revêtus de lambris, leurs plafonds sont moulurés et leurs sols, en marbre gris et blanc ou encore, dallés de la même pierre blanche.
Le sol de la cuisine est en tomette ancienne hexagonale et les poutres des plafonds sont apparentes.

Premier étage
Un palier central et un long dégagement desservent trois chambres avec chacune une salle de bain ou salle d'eau avec toilettes. Toutes sont baignées de lumière par les fenêtres qui donnent sur le jardin.
Deuxième étage
Légèrement mansardé, cet étage est accessible par un escalier large et dérobé menant vers un long dégagement. Il comporte trois chambres, une lingerie et une salle de bain avec toilettes.

La chapelle du 13ème siècle inscrite MH

Une charpente ancienne porte une toiture à deux pans.
L'entrée se fait par cinq marches en pierre. La pièce, d'une surface d'environ 42 m2, aux murs chaulés est illuminée par une baie gothique. La voûte est en merrain.
Le sol est couvert de tomette rectangulaire de terre cuite.
L'ensemble de l'édifice a été restauré. Le clocheton en essentes de châtaignier qui surmonte le faîtage est postérieur à la construction.
Étonnamment, une cave semi-enterrée est accessible de l'extérieur, sous la chapelle.

L'ancienne boulangerie du 18ème siècle

Elle a été transformée, et partagée en habitation et pièces de service. La partie service, d'une surface d'environ 50 m2, est composée d'une buanderie, d'une laverie, d'un office et de toilettes privées. Un grenier aménageable de 35 m2 est accessible par un escalier de meunier.


Rez-de-chaussée
L'entrée dessert une salle de séjour et une cuisine en enfilade, un escalier et une chambre avec salle d'eau et toilettes.
Une grande cheminée adossée au mur de la pièce de séjour sépare celle-ci de la cuisine. Colombes, poutres et solives sont apparents. Le carrelage du sol est contemporain.
Premier étage
Le palier dessert deux chambres et une salle d'eau avec toilettes.
Comme au rez-de-chaussée, les colombes et les poutres sont apparentes.

L'ancienne laiterie du 18ème siècle


Rez-de-chaussée
Il est divisé en deux parties autonomes. Une chambre avec une salle d'eau qui ouvre directement sur l'extérieur. Un logement d'amis avec une salle de séjour, une cuisine et une salle d'eau et toilettes.
Premier étage
Cet étage est mansardé. L'escalier débouche sur un palier qui dessert deux chambres. La porte vers l'extérieur de la chambre exposée à l'ouest est de plain-pied.

Le pressoir du 15ème siècle et les cellules monastiques du 14ème siècle tous deux inscrits MH

La construction a traversé les siècles grâce à une architecture massive de pierre et bois de charpente aux dimensions hors normes. Les colombages au remplissage à la chaux, sous une toiture à deux pans en tuile plate de terre cuite, confèrent au bâtiment un style normand.
Il est adossé à un cellier de pierre sur deux niveaux. Ceux-ci abritaient un grenier au-dessus de cellules monastiques transformées en chambres.


Bâtiment de réception
Le pressoir abrite une salle de réception autour du tour à piler.
Sous la charpente apparente, le volume de la pièce impressionne. Les détails architecturaux du pressoir ont été mis en valeur.
La pièce est éclairée grâce aux vitrages qui ont remplacé, sur la moitié inférieure du pignon, le torchis entre les colombes.
Rez-de-chaussée
Deux chambres ont été aménagées dans les anciennes cellules monastiques.
Chacune possède une salle de douche avec toilettes. Les sols anciens sont de tomette carrée ou dallés de pierre, les murs étant en pierre apparente. Les plafonds ont conservé les poutres maîtresses et les solives apparentes. La cheminée en pierre d’origine est monumentale. La porte d'entrée en chêne rappelle le passé monacal des pièces.
Premier étage
Situé au dessus des chambres d'hôtes, l'étage est accessible par un large escalier extérieur en bois avec palier protégé par un auvent.
Une porte en chêne ouvre sur une salle de réception de 95 m2 environ.
Le plafond est en cathédrale. Le sol couvert de tomette carré ancienne. Une partie mezzanine est accessible par un petit escalier.

La grange aux dîmes du 13ème siècle classée MH

La grange est constituée d'une seule pièce d'une surface d'environ 360 m2. Ses murs gouttereaux sont flanqués de contreforts. Une imposante charpente apparente en chêne repose sur des piliers posés sur des socles en pierre.
Les deux entrées charretières ont été murées au 19ème siècle, ce qui a reporté les accès sur des portes piétonnes. Des baies géminées en haut des pignons apportent un éclairage naturel.
La grange est prolongée par une extension du 19ème siècle à usage de garages.

Les anciennes écuries des 18ème et 19ème siècles

Elles ont été transformées en pièces de réception et chambres d'hôtes.


Rez-de-chaussée
L'entrée, au centre de l'édifice, distribue deux salles de réception et une cuisine. Un escalier à deux volées en bois, datant du 15ème siècle mène à l'étage.
Les sols sont en tomette carrée ancienne. Les murs de l'une des deux pièces sont couverts de lambris muraux de chêne, encadrant une cheminée en marbre blanc.
Premier étage
L'étage semi-mansardé comprend un large palier central desservant deux vastes chambres avec salles de bain et toilettes séparées, chacune faisant 50 m².
Leur décoration est similaire, avec un plafond laqué sur des murs revêtus de tapisserie. Une moquette couvre les sols des chambres et un carrelage celui des pièces d'eau.

Le parc

Plusieurs atmosphères se découvrent au gré des promenades. La cour carrée est plantée d’arbres bicentenaires autour d’un plan d'eau circulaire alimenté par une source débordant d'un bassin de pierre situé plus haut.
Un jardin d’agrément a été aménagé à l’arrière du manoir. La vue y est dégagée sur un vallon en contrebas et le petit village à l’horizon. Le jardin descend jusqu’à un étang au pourtour de brique, alimenté par une source et décoré par des nénuphars.
Au-delà de la cour, et de part et d'autre d'une allée de platanes arrêtée par les champs, le promeneur déambule parmi un jardin de simples de tradition médiévale, entre deux pièces d’eau agencée à l'anglaise, le long d'une roseraie, à l'intérieur d'un verger ou encore au sein d'un théâtre de verdure composé de charmilles.

Ce que nous en pensons

Ici des hommes ont prié et surtout travaillé pendant des siècles. Il reste, rénovés, beaucoup des bâtiments qui correspondaient aux travaux et aux jours des occupants. Il faut dire que les architectures d'origine étaient non seulement harmonieuses mais solides. La conservation des éléments anciens et leur rénovation ont été protégées par les Monuments Historiques. Depuis des siècles, visiteurs, fidèles, pèlerins, ouvriers agricoles ont été hébergés en ces lieux.
C'est une propriété pour toute une parentèle. Elle n'en recèle pas moins un fort potentiel d'accueil, que ce soit pour des réceptions, des hôtes de passage ou pour des séjours. À l'entour, les hôtes ont le spectacle de jardins variés façonnés à leurs pieds, puis, plus loin, celui de grands bois sur les vagues du relief.

1 250 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 704737

Surface cadastrale 2 ha 22 a 17 ca
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 1100 m2

Responsable régional
Ouest Basse-normandie


Brune Boivieux       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus