édifice religieux à vendre granville cotentin

À Granville, en cession sous forme de bail emphytéotique au profit de la commune,
l’imposante église Saint-Paul, de la fin du 19ème siècle
Granville, MANCHE basse-normandie 50400 FR

Situation

A l’extrême sud de la région naturelle du Cotentin, entre la baie du Mont Saint-Michel et les Iles Anglo-Normandes, Granville est à la fois une station touristique importante et l’un des principaux pôles économiques de la Manche. La mode des bains de mer a fait sa renommée à la fin du 19ème s. Son architecture est restée marquée par la Belle Epoque et participe grandement à sa renommée. C’est aussi une petite ville dynamique qui n’hésite pas à miser sur la culture pour renforcer son attrait : musées, galeries d’art, théâtre et festivals attirent de nombreux visiteurs tout au long de l’année.
Le train relie la commune à Paris-Montparnasse en 3h15. Caen, Rennes et Saint-Malo sont à 1h20 en voiture. Un aérodrome à 12 km du centre-ville est ouvert à l’aviation privée.

Description

L’église Saint-Paul et son parvis dominent le centre historique et le port de plaisance, offrant un large panorama sur la mer. Réciproquement, elle est visible de loin depuis la mer et la Haute Ville, sculptant la ligne d’horizon comme une sorte de proue de la ville neuve.

L'édifice

Sa construction remonte aux prémices de la Belle Epoque lorsque l’impératrice Eugénie appuya la création par décret d'une nouvelle paroisse. Le projet fut d’abord confié à Paul Abadie, concepteur de la basilique du Sacré-Cœur de Paris. Finalement celui de Paul Héneux, architecte d’origine locale, lui fut préféré. La construction est actée en 1889 par le maire Lucien Dior et débute en 1891. A son inauguration en 1898, il manque la coupole et le chœur. En raison des difficultés budgétaires de la ville et de la paroisse, ce dernier ne sera jamais édifié : l’église conservera comme particularité son inachèvement. Un dôme en béton armé est venu couronner en 1904 la croisée du transept, tel que voulu par Paul Héneux.
D’un style éclectique où l'emporte le romano-byzantinisme, notamment dans la coupole, les mosaïques et la polychromie de la façade due à l’emploi de matériaux hétérogènes (granit, calcaire, béton armé, ciment), l'église est caractéristique de l’architecture nouvelle des villes de bord de mer de l’époque. Ses vitraux signés sont révélateurs de l’évolution des styles du 20ème s. en la matière.
L’édifice totalise une surface au sol de 755 m² qui pourrait être grandement augmentée par la création d’un niveau supplémentaire, comme le permet sa très importante hauteur. L’espace disponible est donc immense, seulement interrompu par les piliers séparant le vaisseau central des bas-côtés, propre à inspirer les projets les plus audacieux. A cela s’ajoutent les 235 m² sur deux niveaux de la salle paroissiale construite en 1965 à la place du chœur.
Aménagements fixes ou installations temporaires : le lieu peut se prêter à des projets variés et pourquoi pas pluriels, l’absence de protection au titre des Monuments Historiques laissant toute latitude au futur gestionnaire.
Trois exigences s’imposeront à lui néanmoins :
- Un projet économiquement viable : le gestionnaire supportera la charge de la remise en état d’usage des lieux et leur entretien durant toute la durée du bail. La commune devra être convaincue de son sérieux et de la pérennité de son action.
- Un projet innovant et respectueux du patrimoine : l’église Saint-Paul est emblématique de la ville et doit le rester tant par le respect de son architecture que par l’attractivité nouvelle qu’elle devra susciter.
- Un projet acceptable socialement : par son histoire et sa place dans la ville, l’église Saint-Paul est l'objet d'une appropriation collective forte. Sa réaffectation devra rencontrer l'assentiment des habitants de la commune.

Ce que nous en pensons

Avec son clocher-porche, ses tours latérales, sa coupole de croisée, ses nombreuses baies en plein cintre aux encadrements harpés, elle a fière allure, l'église Saint Paul de Granville. Heureusement : elle se voit de partout et, de la plateforme sur laquelle elle a été édifiée au 19ème s., le spectacle est total sur la Ville Haute, le port de plaisance, la mer toujours recommencée. L'intérieur, sous ses arcs en anse de panier, éclairé de vitraux sulpiciens ou modernes, est à la fois ample et touchant. La désacralisation d'un lieu de culte est un crève-cœur. Voilà qui donne des ailes pour offrir à l'édifice une nouvelle vie digne. Le projet excitera comme un nerf l'imagination, l'enthousiasme, la générosité, l'audace qui sommeillent en tout humain de bonne volonté et de goût, qui a envie de réussir dans une entreprise hors du commun. Le bail emphytéotique proposé est le viatique d'une aventure impossible à regretter.

Photographies : ©Benoit Croisy – Coll Ville de Granville

Cession en exclusivité

30 000 € Honoraires de négociation inclus
0 € Honoraires exclus
Honoraires de % TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 734591

Surface cadastrale 2391 m2
Surface du bâtiment principal 755 m2
Surface des dépendances 235 m2

Responsable régional


Pauline Leveilley       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus