édifice religieux à vendre région des lacs

Dans la région des lacs, à 1 h de Genève,
un ancien hôpital royal, sa chapelle et ses caves voûtées
Lons-le-Saunier, JURA franche-comte 39000 FR

Situation

A 30 km à vol d'oiseau de Genève, 90 km de son aéroport par la route, 120 km de Lyon, au sud d' un département touristique été comme hiver, dans la commune sur le territoire de laquelle se trouve le 3ème plus grand lac artificiel de France.

Description

A l'entrée d'un gros bourg de caractère avec tous commerces et services, bordée de terres agricoles et, en contrebas, d'une route départementale, la propriété se compose, sur 2 ha de parc, d'un corps de bâtiment en U autour d'une cour pavée, d'une chapelle au centre, d'une aile sur trois niveaux, de dépendances et d'un parking de 157 places. 8000 m2 du terrain sont constructibles sans restriction.

L'hôpital

A l'origine, il s'agissait d'un hôpital en U sur trois niveaux autour d'une cour pavée avec deux salles communes, l'une pour les femmes, l'une pour les hommes, encadrant la chapelle, ainsi que d'une hostellerie.
Aujourd'hui, depuis l'entrée où les grandes grilles ont été malheureusement déposées, une allée bordée de platanes conduit toujours à la cour pavée fermée de grilles mais désormais murée de parpaings et couverte d'une verrière.


Rez-de-chaussée
Après que les grilles courbes et inscrites MH ont coulissé sur leur rail, la cour pavée permet au visiteur d'entrer dans le corps principal de logis, sur sa gauche et au sud. Là, trois pièces voûtées puis une grande cuisine sont à rénover entièrement. La chapelle ensuite, sous un plafond à la française, est utilisée par les actuels occupants en salle de réception. Les vitraux représentant la Vierge et Saint Jean-Baptiste sont encore à l'emplacement de l'ancien autel. La troisième partie du bâti en U, en face du corps de logis, est constituée d'une seule grande pièce de réception avec du marbre au sol.
Premier étage
Un large escalier de pierre y mène. Pour le moment, l'exploitant des lieux a installé là ses bureaux et son appartement de quatre pièces. Pour des raisons de fonctionnalité, un faux plafond a été installé sous la charpente : ce sera chose aisée de le déposer pour rendre leur caractère à ces pièces.
Combles
Quelques marches du vieil escalier de bois permettent d'accéder aux combles : la corde qui actionne la cloche est encore en place dans le clocheton.
Les caves
On accède à la cave par l'intérieur en descendant un escalier de pierre ou par l'extérieur en descendant une rampe aux normes. Une salle de discothèque parfaitement rénovée et pouvant accueillir 333 personnes suivant les normes d’accueil du public est installée dans les impressionnantes caves voûtées. Elles pourront devenir restaurant, bar à vin, salon.

L'aile des logements

Cette partie, dans laquelle deux logements à usage locatif ont été créés, est sans doute à envisager autrement. En effet, la surface est importante, 200 m2 au sol et quatre niveaux de l'entresol aux combles. L'endroit accueillerait parfaitement une piscine couverte pour un projet résidentiel, ou des halles commerciales pour un projet de centre commercial de petites surfaces. Mais l'aile pourrait aussi être détruite pour tirer un parti optimal des m2 constructibles sur les différentes parcelles formant l'ensemble.

Les dépendances

Les anciennes écuries, en pierre, ont été transformées en garage et sont accessible depuis la rue.
Un bâtiment en pierre, dans un des angles du mur de clôture, servait autrefois de reposoir pour les défunts de l'hôpital.
Un bâtiment récent en parpaings et appuyé contre deux murs du verger est utilisé comme abri de jardin.

Le parc

Avec ses dénivelés, ses courbures, son mur partiellement en place, ses escaliers, sa vue totalement ouverte sur la campagne, le parc dégage beaucoup de charme.
La route des lacs, qui le borde en surplomb d'un très large talus, ne représente pas vraiment une nuisance : les bâtiments sont implantés à l'opposé. En revanche une bonne desserte est un atout pour un projet commercial.

Ce que nous en pensons

L'ensemble immobilier avait vocation, lors de la fermeture de l'hôpital en 1983, à devenir une résidence de caractère, avec sa vue illimitée sur le Jura, sa chapelle, ses pièces sous voûtes inondées de soleil. L'exploitation en discothèque - dans le cadre hors du commun de caves immenses -, sera sans doute considérée bientôt comme une erreur de parcours. De ce fait, le reste de la propriété n'a pas été rénové comme il aurait pu l'être. Aujourd'hui se déploie la palette des possibles : création de logements originaux, organisation de réceptions ou de séminaires, pôle commercial ou de loisirs, restaurant dans une région de premier ordre sur le plan gastronomique, hébergement de tourisme à deux pas du lac de Vouglans. De plus 8000 m2 sont librement constructibles. C'est maintenant au tour des bâtiments d'être soignés en ces lieux : ils le méritent et sauront le rendre au centuple.

Vente en exclusivité

960 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 511252

Surface cadastrale 2 ha 2 a
Surface du bâtiment principal 600 m2
Surface des dépendances 2000 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Jura


Fanny Proffit       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus