Dans un village plein de charme des bords de Loire,
une chapelle aménagée avec dépendances et jardin
Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR

Situation

Au cœur d'un village disposant de quelques magasins et d'une école. A 4 km d'une petite cité de caractère disposant de tous les commerces et services de première nécessité. A une vingtaine de minutes de la ville d'Angers qui est reliée à Paris par le TGV (une dizaine d'allers-retours quotidiens en 1 h 30). A environ 8 km de l'autoroute A 87.

Description

Depuis une petite place, un portail en bois et une porte piétonne ouvrent sur une cour paysagère. Sur un côté de la cour, une dépendance et l'ancienne sacristie. Faisant face au portail, l'ancienne chapelle. La chapelle et la sacristie sont aujourd'hui à usage d'habitation. De l'autre coté de la cour, un mur clôture la propriété en longeant la rue. Deux passages situés de part et d'autre de la chapelle conduisent au jardin qui s'étend à l'arrière. Au fond de celui-ci, un petit pavillon en tuffeau. Accrochée au coteau, la propriété domine le val de Loire. La vue porte au loin jusqu'aux flèches de la cathédrale d'Angers.

La chapelle

Ses origines remontent au 15e s. Édifiés en moellons de pierre, ses murs sont recouverts d'un enduit à la chaux. Elle est coiffée d'une toiture d'ardoise à deux pans. Aux quatre angles, des contreforts en tuffeau. Les encadrements des ouvertures originelles, les corniches et les rondelis sont également en tuffeau. Dans les années 1970, la chapelle a fait l'objet d'importants travaux de rénovation. Réalisés par un architecte exigeant, ils ont tout à la fois respecté l'aspect extérieur du bâtiment et transformé ses volumes intérieurs en un espace habitable étonnant et intéressant. La modernité et l'audace de cette transformation restent frappantes aujourd'hui encore. Cinq demi-niveaux, desservis par un escalier en bois, structurent l'espace intérieur. En rez-de-jardin, une entrée de service, des toilettes, une lingerie et une salle de bain. En rez-de-chaussée, une entrée avec penderie, un bureau et une chambre. Au troisième niveau, une cuisine aménagée avec un coin repas. Au quatrième, une pièce de séjour avec une hauteur sous faitage importante. Elle est éclaire sur trois de ses côtés, notamment par une grande baie en arc brisé. Enfin, au dernier niveau, en mezzanine au-dessus de la salle de séjour, une chambre-bureau avec un cabinet de toilette. Sur plusieurs des niveaux, le sol est en béton désactivé.

La sacristie

De forme carrée, elle est surmontée d'un toit d'ardoise à quatre pans avec, flanquée sur un côté, une tour également carrée sous un toit similaire. Les chaines d'angle, les encadrements des ouvertures, dont une élégante fenêtre à meneau, et la double corniche ouvragée sont en tuffeau. Comme la chapelle, la sacristie a fait l'objet d'importants travaux de rénovation dans les années 1970. C'est aujourd'hui une maison d'amis composé de deux chambres, dont une, dans les combles, accessible par une petite échelle de meunier, et d'une salle d'eau avec toilettes. L'accès au rez-de-chaussée se fait, depuis la cour, par un escalier de pierre. Environ 25 m2 au total.

Le pavillon

En blocs de tuffeau posés sur un soubassement de pierres dures délimité par une rangée de briques rouges, il est surmonté d'une toiture d'ardoise à quatre pans. Situé dans un angle du jardin et accessible par quelques marches, il est aujourd'hui utilisé comme remise.

La dépendance

Sa façade avant est à pans de bois et sa toiture en ardoise à deux pans. D'une surface au sol de 43 m2, elle est utilisée aujourd'hui en atelier et remise. Elle peut l'être également comme garage.

Le jardin

Devant la chapelle, au sud, une cour paysagère avec de nombreux massifs de fleurs et, en son centre, un petit bassin. Derrière la chapelle, une pelouse plantée d'arbres et de bosquets avec une vue panoramique dominant le val de Loire et portant jusqu'à la ville d'Angers.

Ce que nous en pensons

Ici, tout est beau. Le site, le village, l'architecture d'origine et le coup de baguette magique qui a propulsé les espaces dans le monde contemporain. Les travaux ont tiré vers une modernité assumée et réussie un ensemble du 15e s. Ils ont exploité au mieux les surfaces disponibles pour en faire un lieu de vie aussi pratique qu'étonnant. Les flèches de la cathédrale d'Angers ponctuent le ciel au-delà de la Loire. La proximité de la grande ville fait de l'ancien ensemble religieux une résidence principale potentielle tout autant qu'elle est la plus originale des maisons de week-end et de vacances.

345 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 898858

Surface cadastrale 1117 m2
Surface du bâtiment principal 98.9 m2
Surface des dépendances 80.7 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou


Sylvain James       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus