hôtel particulier à vendre entre royan et l'île d'oléron

Entre Royan et l'île d'Oléron, dans un village maritime,
un hôtel particulier du 18ème siècle inscrit MH, jardin et annexe
, CHARENTE-MARITIME poitou-charentes FR

Situation

La propriété se situe dans un village ostréicole bien vivant, avec tous les commerces, caractéristique de la côte atlantique : à vingt minutes de Rochefort ; vingt-cinq de Royan et seulement quelques minutes de l'île d'Oléron. Ce territoire de Charente-Maritime connaît le climat particulièrement ensoleillé du bord de mer. Aussi, la forêt de la Coubre est toute proche.

Description

Dans le centre du village, la propriété occupe le nord d'un îlot délimité par trois rues. L'un des deux angles de rues est occupé par l'hôtel particulier ; l'autre, par une petite maison suivie de dépendances en retour d'équerre. Ces deux habitations sont reliées par un haut mur percé de deux ouvertures. L'édifice principal en U dont la façade est inscrite au titre des Monuments Historiques est en pierre de taille sur ses deux niveaux. Il est prolongé d'une aile à l'arrière, côté jardin. Ses deux retours sur rue sont fermés par un mur couronné par une balustrade interrompue par le cintre de l'entablement du portail d'entrée. L'accès principal, dont l'imposte est orné d'un ouvrage de ferronnerie, est largement mouluré et encadré de pilastres plats surmontés des crossettes de l'archivolte, cette dernière couronnant l'ensemble.

L'hôtel particulier

L'entrée de l'hôtel se fait côté cour par une porte dont la voussure forme une mouluration en saillie supportant un balcon dont le garde-corps est de ferronnerie. Une porte-fenêtre en plein cintre sous une corniche plate donne sur cette avancée.
Les autres fenêtres encadrées d'un chambranle à deux faces sont surmontées d'un linteau en arc surbaissé dont les corniches incurvées interrompent la droiture des chaînes de la façade. Les appuis de fenêtre sont également reliés par une chaîne.


Rez-de-chaussée
Le vestibule avec son escalier suspendu sur voûte en demi berceau, monumental, en position centrale est en soi une œuvre d'art. Le travail de stéréotomie réalisé ici est des plus remarquables, digne d'un émule de Jules Hardouin-Mansart. ll distribue : un grand salon avec sa cheminée faisant l'angle de la maison ; à l'arrière, une pièce plus petite à usage de bureau également avec une cheminée préservée. Une grande pièce avec sa cheminée et ses boiseries d'époque servant de salle à manger. De là, un accès à un débarras d'un côté et, de l'autre en traversant un couloir reliant l'escalier principal au jardin, une petite salle à manger. Ensuite, la cuisine avec son sol en pierre plate, sa cheminée charentaise et son escalier de service accédant à l'étage.
Premier étage
De la cuisine du rez-de-chaussée, l'escalier de service accède à une première grande chambre avec fenêtre sur jardin. Un couloir distribue deux chambres plus petites côté jardin et ce, jusqu'à une quatrième chambre, spacieuse, donnant côté rue. Celle-ci a sa salle de bain attenante. De là, le passage sur le palier du palier central accède à une grande chambre avec cheminée. En suite, une autre petite chambre.

La petite maison

Située à l'angle de deux rues, entièrement rénovée, sa façade intérieure, côté sud, a été réalisée en brique rouge et pierre de taille (pour l'encadrement de baies) afin d'être dans le goût des toilettes sous toit en pavillon attenantes à l'édifice principal. Ce logement de plain-pied dispose de sa propre entrée côté rue.

Dépendances

Dans un angle du jardin, côté petite maison, un garage et une grange sont mitoyens.


Garage

Grange

Ce que nous en pensons

Outre sa qualité architecturale, tant intérieure qu'extérieure, la demeure est remarquablement bien située : au calme dans un village en bord de mer et également à la campagne. L'élégance de l'ensemble, tel son vestibule et le garde-corps de son escalier, marque le lien profond qui unit vie provinciale et raffinement, celui qu'on a l'habitude - souvent bien à tort - d'associer à l'effervescence citadine, celle de la capitale. Aucune prétention ou ostentation : à quoi bon ? La simplicité et le nécessaire en tout : pratique, esthétique. Comment résister à un équilibre si parfait, encore aujourd'hui ?

583 000 € Honoraires de négociation inclus
550 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 6% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 819725

Surface cadastrale 1050 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2
Surface des dépendances 150 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sud Charente


Ariel Dormeau       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus