Proche d'Avignon, aux portes du Lubéron, un hôtel particulier Renaissance,
rénové, son jardin et une petite église à restaurer
Avignon, VAUCLUSE paca 84000 FR

Situation

La propriété est située à 20 km de la gare TGV, 15 km de l'aéroport d'Avignon et à 70 km de celui de Marseille-Provence. Elle est idéalement placée au cœur d'un village dans une région très touristique appréciée pour son bien-vivre ainsi que son patrimoine historique et culturel.

Description

L’hôtel particulier se dresse au cœur du village dans une petite rue calme et est orienté est/ouest. Il abrite, en façade est, un jardin dans l'intimité duquel se situe une piscine entourée d'une aire engazonnée. Le bâtiment se poursuit en retour d'équerre par une petite église et son clocher. Le jardin est protégé par un mur en pierre qui lui procure une parfaite intimité. La façade ouest de la propriété donne sur une cour commune, pour moitié indivise, dont l'accès se fait par un porche commun depuis la rue. La petite église est orientée est/ouest. Une seconde entrée totalement privée, ouvre sur le jardin. Un espace de stationnement en retrait de la rue a été aménagé pour quatre véhicules.

La petite église

L'entrée principale se fait depuis la rue. Une porte pratiquée au fond de la nef rejoint le jardin et l’hôtel particulier. L'édifice entièrement dépouillé de ses boiseries est à restaurer. Demeurent les murs et une grande partie des décors en gypserie. La nef mesure environ 8,20 m x 22,50 m, hauteur sous plafond 9 m et se termine au sud par une abside en hémicycle. À l'ouest de l'édifice, un clocher de plan carré s'élève sur quatre niveaux. Un enduit en plâtre couvre la façade néo-classique. Le dernier niveau du clocher est en pierre de taille. Située au dessus du portail dorique, une petite niche cintrée est encadrée de deux pilastres ioniques. Le toit en bâtière abrite un large fronton triangulaire. L’intérieur de l'édifice est éclairé par des fenêtres en plein cintre, Trois fenêtres ouvrent sur le mur est ; les deux autres, en façade. À l'ouest, la façade est agrémentée de trois fenêtres en trompe-l’œil. Les arcatures aveugles qui ornent les murs latéraux de la nef sont bordées de pilastres en plâtre. La partie supérieure du mur d’abside porte un décor en haut-relief au-dessus du retable qui a disparu. Le plafond est enrichi de gypseries à motifs végétaux caractéristiques du 18ème siècle que l'on retrouve au centre du plafond de la petite église en double rosace.

L'hôtel particulier

Élevé sur trois étages, il présente une façade percée de deux portes, dont une en arc surbaissé, qui ouvrent sur le jardin. La façade Renaissance est agrémentée de deux fenêtres à croisées de meneaux. Les murs sont enduits avec une partie basse partiellement en pierre apparente. Les baies en façade ont vue sur la cour commune.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale peut se faire depuis le jardin par une porte vitrée double en arc surbaissé et aussi, en vis-à-vis, depuis la cour commune par une imposante porte en chêne à deux battants. Le sol du vestibule de forme ovale est en carreaux anciens tricolores. La lumière pénètre dans la pièce par un haut vitrail situé dans la montée d'escalier. L'entrée ouvre sur un salon qui regarde vers la cour arrière par deux baies. Il est enrichi d'une cheminée en pierre à foyer relevé et d'un plafond avec poutraison en bois peint à la provençale. Une porte conduit à un dégagement et des toilettes. Le salon se poursuit par la salle-à-manger avec vue sur la cour arrière qui rejoint la cuisine par une arche en pierre surhaussée avec piliers anciens. Une marche conduit à la cave, un local technique et et l'arrière-cuisine. La cuisine accède également à la véranda. Le vestibule dissimule une porte sous l'escalier. Cette ouverture conduit à un petit logement composé d'une cuisine, d'une salle de bain, de toilettes, et d'une chambre orientée vers le jardin.
Premier étage
Un escalier en pierre marque un repos sur le palier sur lequel se situent des toilettes. Depuis le palier de repos, une porte ouvre sur les chambres de l'étage par un dégagement aménagé en chambre d'enfant. Une seconde volée de marches débouche sur le palier du premier étage et un couloir qui occupe toute la longueur de la façade Renaissance. Percé de baies donnant sur le jardin, le vestibule dessert quatre chambres avec vue sur cour, une salle de bain, une salle d'eau et des toilettes. Le vestibule se poursuit par une cinquième chambre avec salle d'eau et penderie. Au bout du couloir, des toilettes. Une porte ouvre sur une partie ancienne avec sol en dalles de pierre à rénover, et la montée d'escalier.
Deuxième étage
Un escalier ancien y accède. Un palier distribue trois pièces, dont les murs sont chaulés, aisément habitables après rénovation : une grande pièce éclairée par une double porte-fenêtre vitrée d'environ 32 m², une pièce percée de sept baies d'une surface d'environ 80 m², ces deux premières pièces ayant une hauteur sous rampant de 1,80 m à 3,10 m. Une pièce d'environ 30 m², une petite pièce avec fenêtre qui pourrait devenir une salle de bain, un débarras dont la charpente est neuve.

La piscine

Implantée dans le jardin intérieur, elle est bordée d'une ancienne terrasse en pierre et est équipée d'un volet roulant de protection.

La véranda

Adossée à la façade nord de la petite église, elle se prolonge jusqu'au niveau du clocher par une petite et ancienne construction en pierre à usage d'atelier. La véranda est composée d'une structure en métal et verre entièrement coulissante et ouverte sur le jardin. Le sol est dallé et la structure vient s'appuyer contre les murs en pierre de l'ancien bâti. Une porte ouvre sur l'atelier ; une autre, sur l'édifice religieux alors qu'une troisième accède à l'hôtel particulier.

Le jardin

Entouré de hauts murs en pierre couverts de lierre qui lui octroient une parfaite intimité, le jardin est ponctué d'aires engazonnées ordonnées autour de la piscine et de plantations en limite de la propriété. Un ancien four en pierre, une table et des bancs en pierre.

Ce que nous en pensons

L'hôtel particulier présente de multiples possibilités relativement à sa destination. Habitation bourgeoise confortable, il peut accueillir une petite activité de chambre d'hôte dans une région prisée par le tourisme au cœur d'un village très animé en toutes saisons. L'édifice religieux attend pour sa part une restauration qui s'annonce passionnante. Les relevés orthotypographiques qui ont été effectués ont permis de réaliser des coupes et dessins avec restitution des parties manquantes de la petite église. Ce travail de recherche méticuleux apportera une aide précieuse à l'occupant qui souhaitera le réhabiliter et redonner vie à ce lieu chargé d'histoire.

1 590 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 774547

Surface cadastrale 1798 m2
Nombre de chambres 6
Surface du bâtiment principal 411 m2
Surface des dépendances 450 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aix-en-Provence et campagne aixoise


Roger Pertuisot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus