Dans une ville du Haut-Anjou, au sein d'un parc clos de murs,
un hôtel particulier du 18e s. et ses dépendances
, MAYENNE pays-de-loire FR

Situation

Au cœur du quartier historique d'une petite ville du Haut-Anjou traversée par une rivière navigable et disposant de tous les commerces et services, dont ceux d'un hôpital. A 30 min de la ville de Laval reliée à Paris par une ligne à grande vitesse (une dizaine d'allers-retours par jour en 1 h 15) et à 45 min d'Angers.

Description

Une porte piétonne donne accès à la cour paysagère qui se trouve à l'avant de l'hôtel et un large portail au jardin de l'arrière. Situé au milieu d'un parc entièrement clos de murs, l'hôtel particulier est entouré par des dépendances : une grange- remise et un studio devant, une orangerie-atelier et un garage derrière. Depuis les pièces des premier et second niveaux, la vue s'étend d'abord sur un ensemble monumental d'anciens bâtiments religieux du 17e s. puis, au loin, sur la ville et les paysages qui l'environnent.

L'hôtel particulier

Construit à la fin du 18e s., l'hôtel particulier, fortement carré, s'élève sur trois niveaux, dont un de combles. Sa toiture d'ardoise à quatre pans est percée de lucarnes sur tous les côtés. Les encadrements des ouvertures, les chaines d'angle, les lucarnes et les corniches sont en tuffeau. Les portes d'entrée en plein cintre s'ouvrent au milieu de chacune des deux façades principales. Elles sont surmontées d'un balcon soutenu par trois consoles. Celle de la façade ouest, accessible par un escalier de pierre avec rampes en fer forgé, est ornée de deux médaillons ovales en pierre représentant les bustes de profil d'un homme et d'une femme. Au 19e s., une extension a été accolée au pignon sud.


Rez-de-chaussée
Un large couloir central traversant, au sol en carreaux de terre cuite, dessert l'ensemble des pièces du rez-de-chaussée et le départ de l'escalier en bois à quartiers tournants. D'un côté, la salle à manger et le salon qui communiquent. De l'autre, un bureau-bibliothèque et un dégagement qui donne accès à une pièce, à un vestiaire avec des toilettes et un lavabo ainsi qu'à la cuisine et à la buanderie. La hauteur sous plafond est de plus de 3.6 m dans le couloir et les pièces de réception. Boiseries sur les murs de la salle à manger et remarquable parquet avec rosace en marqueterie dans le salon. Cheminée en marbre noir et plafond mouluré avec ornements décoratifs dans ces deux pièces. Le salon et la cuisine ouvrent directement sur le jardin. Sous une partie de ce rez-de-chaussée, la cave et la chaufferie.
Premier étage
Le palier donne sur un couloir qui, comme au rez-de-chaussée, distribue l'ensemble des pièces de l'étage avec, à chacune de ses extrémités, une porte-fenêtre ouvrant sur un balcon. A droite du palier, des toilettes et une chambre avec placards, penderie et salle de douches. A gauche, une chambre avec placards, penderie et cabinet de toilette. En face, une pièce dressing donnant accès à une chambre avec sa salle de bains et ses toilettes. Cheminée en marbre rouge dans le dressing et en marbre gris dans la chambre. Plafond mouluré à compartiments dans les deux pièces. Parquet au sol sur tout l'étage.
Deuxième étage
Cet étage reste, pour partie, à aménager. Au plafond du palier, un large puits de lumière. Un premier dégagement conduit à une salle de douches avec toilettes ainsi qu'à deux pièces dont une avec un point d'eau. Un second dégagement, à deux pièces disposant chacune d'un point d'eau. Enfin, un troisième, à deux pièces également, toutes deux avec un point d'eau. Au sol, des carreaux de terre cuite ou du parquet.

Les dépendances

Elles s'organisent tout autour de l'hôtel particulier. A l'avant un studio aménagé avec une salle de bains et des toilettes (18 m2 au total) ainsi qu'une grange fermée à usage de remise (environ 28 m2). A l'arrière une orangerie (35 m2) et un atelier (12 m2) ainsi qu'un garage pouvant contenir au moins deux véhicules (44 m2 avec une hauteur sous plafond de 4.6 m).

Ce que nous en pensons

Le sage hôtel particulier inspire immédiatement confiance tant par sa qualité esthétique que par l'entretien minutieux dont le parc aussi bien que les bâtiments ont fait l'objet. Les grandes fenêtres aimantent la lumière. Quelques raffinements décoratifs, comme le cordon d'oves qui souligne le cintre de la porte d'entrée manifestent un surcroît d'âme. La distribution intérieure est claire, les pièces sont nombreuses au point que l'étage de combles semble avoir vocation à accueillir amis et hôtes de passage. Un tel lieu de vie est à la hauteur de l'intérêt que présente la petite ville, notamment en matière de culture.

593 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 852784

Surface cadastrale 1838 m2
Surface du bâtiment principal 380 m2
Surface des dépendances 137 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou


Sylvain James       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus