hôtel particulier à vendre anjou

Dans une cité historique de l'Anjou,
un hôtel particulier du 18ème s. avec dépendances et jardin

Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR
Pays de la Loire

Situation

La demeure est au cœur d'une cité historique au riche patrimoine. Tous les commerces et services sont sur place,et accessibles à pied. À proximité se trouve un golf réputé. Angers et Saumur sont à environ une demi-heure et les bords de la Loire à moins de 25 km. Les autoroutes A11 et A85 sont faciles d'accès.

Description

L'hôtel particulier est bâti perpendiculairement à la rue où, dans le temps, se sont concentrées les grandes demeures les plus remarquables de la petite cité. Le grand portail du porche d'entrée s'ouvre sur une cour pavée avec, sur un côté, l'hôtel dont le pignon est borde la rue et, au fond, une dépendance autrefois écurie et maison du palefrenier. Le jardin, entièrement clos de murs, se situe dans le prolongement du pignon ouest de l'hôtel et à l'arrière de la dépendance.

L'hôtel particulier

Bâti en pierre et moellons enduits à la chaux, il s'élève sur trois niveaux dont un de combles. Il se compose d'un corps de logis principal prolongé, en retrait de son pignon ouest , par un second et un troisième bâtiment. Tous sont recouverts de toitures d'ardoise percées de lucarnes. Les encadrements des ouvertures, les chaines d'angle et les corniches sont tuffeau. Toutes les fenêtres sont munies de volets en bois, à claire-voie pour ceux du premier étage. Depuis la cour pavée, un perron conduit à deux portes-fenêtres du logis principal et quelques marches donnent accès à la porte d'entrée située dans le second bâtiment. Également accessibles depuis la cour, sous le logis, trois caves dont une abrite la chaufferie.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée s'ouvre dans un vestibule qui dessert l'escalier en bois d'une volée à quartiers tournants ainsi que la petite et la grande salle à manger. En enfilade de la petite salle à manger, la cuisine et dans celle de la grande salle à manger, le salon. Parquet à l'anglaise dans le salon et sols en carreaux de terre cuite pour le reste. Jolies boiseries ouvragées avec pilastres dans le salon et la salle à manger. Dans le salon, une cheminée en marbre gris avec empiècements et fines moulures de marbre blanc. Dans une niche en faux marbre de la salle à manger, un remarquable poêle en faïence blanche surmonté d'une colonne elle- même coiffée par une généreuse corbeille de fruits. Dans la petite salle à manger, une cheminée en tuffeau avec un ancien four. Poutres au plafond dans cette dernière pièce et dans la cuisine. Le vestibule donne aussi accès à des toilettes.
Premier étage
L'escalier arrive sur un dégagement qui distribue trois chambres et une salle d'eau avec toilettes. Dans le dégagement, sol en carreaux de ciment peints et grands placards aux portes moulurées. Dans la première chambre, sol en carreaux de terre cuite, poutres au plafond, placard mouluré et cheminée en bois. Dans la seconde, parquet à l'anglaise, lambris bas et cheminée en marbre noir avec trumeau. Dans la troisième, parquet à l'anglaise et cheminée en marbre noir avec trumeau. Cette pièce communique avec une quatrième chambre. Parquet à l'anglaise et placard mouluré dans cette dernière chambre.
Deuxième étage
Le palier dessert deux chambres, une salle de bain avec une douche et des toilettes et un grenier. Sol en carreaux de terre cuite et poutres de charpente apparentes dans une chambre.

Les dépendances

Le premier bâtiment se compose d'une ancienne écurie, d'un ancien garage à calèche, d'un ancien logement pour le palefrenier avec une cheminée en marbre et un sol en carreaux de terre cuite et, enfin, d'une souillarde. Grand grenier à l'étage éclairé par deux lucarnes.
Le second bâtiment, situé parallèlement à l'arrière du premier, est aujourd'hui à usage de remise.

Le jardin

Il est entièrement clos de murs et accessible par un portillon depuis la cour pavée. Il est constitué d'une pelouse plantée d'arbres, dont un kaki, et de quatre parterres entourés de buis et séparés par des allées. Dans ces parterres, des fleurs, des buissons et des fruitiers.

Ce que nous en pensons

La verte campagne vallonnée, les vastes forêts de chêne, les vieux villages et leurs précieuses églises, la Loire en majesté sont des raisons supplémentaires de s'installer dans la vénérable cité royale dont l'hôtel particulier est un fleuron. Il est bien à l'abri de son haut portail et des murs qui enserrent le jardin. La retenue du 18e s. avancé se lit dans le décor intérieur, comme les apports des époques successives. Les grandes fenêtres dispensent sans compter la lumière du jour. L'élégance et la douceur de vivre vont manifestement de pair ici.

617 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 774857

Surface cadastrale 1024 m2
Surface du bâtiment principal 270 m2
Surface des dépendances 100 m2

Responsable régional
Anjou

Sylvain James       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus