Entre Loire et vignobles, dans un quartier historique de Saumur,
un élégant hôtel particulier du 18ème siècle
Tours, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 37000 FR

Situation

Le charme de la vallée de la Loire n'est plus à démontrer. Le fleuve serpente entre bancs de sable blanc et ilets sauvages. Les berges verdoyantes et les villages de caractère défilent. En plein cœur du Parc Naturel Loire-Anjou-Touraine, le saumurois est une nature qui regorge de trésors. Ses nombreux vignobles, ses châteaux emblématiques et son architecture pure en pierre de tuffeau en font un lieu unique. Saumur est sans conteste une ville d’art, d’histoire et de tradition. Elle fait partie du programme Cœur de Ville et attire les projets de toute nature. Dans le centre historique, tous les services et commerces sont accessibles à pied.
Le train relie Saumur à Angers ou Tours en trente minutes. La ville est desservie par l’autoroute A85.

Description

Cette demeure, édifiée dans la première moitié du 18ème siècle sur quelques éléments plus anciens, est située dans un faubourg sauvegardé de Saumur. Au détour de rues à l’architecture remarquable, le portail est monumental, surmonté d’une corniche portée par deux piliers. L'hôtel particulier est en partie dissimulé par son mur d’enceinte.
La propriété forme un U aux angles adoucis, enserrant une large cour pavée. Le corps central et les ailes abritent la maison d’habitation et des bureaux mis en location. Une tourelle sur trompe datant du 17ème siècle est attachée à l’aile nord.

L'hôtel particulier

L’allure imposante de l’édifice donne le ton de ce lieu unique et chargé d’histoire. Entièrement réalisé en pierre de tuffeau, l’hôtel particulier est d’un blanc pur et noble.
La cour pavée et paysagée s’étend, nette et claire, jusqu’au bâtiment et longe les anciennes écuries. Là encore, le souci du détail et de la préservation du patrimoine est présent. La porte des écuries, d’époque Louis XIV, a été minutieusement restaurée.
Un rapport de dendrochronologie relève que certaines poutres de structure proviennent d’arbres coupés à l'hiver 1699, gage de la qualité des bois.
L’édifice compte trois niveaux, dont le dernier sous combles. La façade, côté cour, a fait l’objet d’une rénovation particulièrement soignée. Les ouvertures sont larges et symétriques sur chaque niveau. Le corps central du bâtiment est couvert d’une toiture d’ardoise à pan brisé. Les ailes, quant à elles, ont une toiture à pan de croupe. Les toits sont percés de lucarnes avec ailerons à volute, toutes tournées vers la cour. Celles du corps principal sont surmontées d’une corniche à denticules.


Rez-de-chaussée
Une haute porte de bois, surmontée d’un châssis de tympan orné de motifs arrondis, ouvre sur le hall d'entrée et l’escalier d’honneur. Le sol est pavé de dalles de pierre de couleur, agencées avec soin par un artisan expert.
L’escalier d’honneur en bois, aux larges marches, tournant à retours, dessert chaque niveau. Il est bordé par une rampe en fer forgé, portant par endroits les initiales des propriétaires. Une ouverture, dans l'entrée conduit à un salon et, en enfilade, une chambre, et son accès vers la cour, un dressing et une salle de douche. Le sol du salon et de la chambre est identique à celui de l'entrée. Les murs du salon laissent apparaître le tuffeau et une ancienne voute de porte est visible, vestige de quelque bâtiment antérieur à la construction de l’hôtel. Dans la chambre, les poutres et solives ont été laissées apparentes. De l'entrée, une porte ouvre sur l'office.
Premier étage
Le premier étage est véritablement l’étage des maîtres. Les volumes sont équilibrés et largement éclairés par les grandes ouvertures.
Le palier est le trait d’union entre l’aile de réception et l’aile dédiée à la sphère privée.
D'un côté, bibliothèque, bureau, salon et boudoir sont en enfilade. Les décors, cheminées et boiseries datent du règne de Louis XVI. Un meuble de bibliothèque, fabriqué sur mesure, habille un mur de la pièce. Il est décoré des mêmes motifs qui ornent les murs. Le sol est fait d'un parquet d’Aremberg. Le bureau est situé dans l’arrondi du bâtiment. Fenêtres et rangements en ont épousé la forme. La pièce est décorée de quelques dorures discrètes et d'une cheminée en marbre noir. Le parquet est dans la continuité de celui de la bibliothèque. Depuis le bureau, une double porte permet d’accéder au salon. La pièce est soignée. Les murs sont ornés de boiseries encadrées de dorures. Ces boiseries racontent une histoire, celle des passions d’un gentilhomme du 18ème siècle. Elles représentent donc, chacune par des symboles forts, l’amour, les arts, la chasse, le jardinage, la campagne et la guerre. Le sol est un parquet à bâtons-rompus. La rupture entre les motifs de parquet du bureau et du salon est soulignée par une frise de parquet à motifs d’étoile et de fleur stylisée. Une cheminée de marbre noir complète ce décor. Le boudoir est situé dans la tourelle sur trompe et accessible depuis le salon. Tout de bleu Klein vêtu, il se démarque des autres pièces par son audace. C’est un véritable cocon tourné vers la cour, et arborant fièrement une boiserie Louis XVI.
L’aile privée du premier étage est agencée de la façon suivante : la cuisine est accessible depuis le palier par une grande porte vitrée. L’univers est résolument moderne, créant une rupture réussie avec le reste des pièces. La cuisine est lumineuse grâce à de grandes ouvertures donnant sur la cour. L’une de ces ouvertures, comme dans le bureau, est incurvée afin de suivre la ligne du bâtiment. Les poutres et solives sont apparentes.
A l'extrémité de la cuisine, une porte ouvre sur une chambre. Son sol est un parquet de lames droites. Une cheminée de marbre rouge habille l’un des murs. Les murs de couleur claire et le plafond présentent de discrets ornements dorés qui donnent à la pièce une allure noble. Dans le prolongement de la cuisine, un corridor délimite un espace avec une vaste salle à manger, des toilettes, un dressing, une salle de bains avec douche. Les murs de la salle à manger sont décorés de boiseries. Sa cheminée de marbre rouge est surmontée d’un trumeau orné de motifs de feuillage, de ruban et d’instrument de musique. Le sol est un parquet de lames droites.

Deuxième étage
Il est accessible par le large escalier d’honneur et disposé à l'identique du premier étage ; un palier qui dessert deux ailes. Sous combles, cet espace est resté brut. C'était autrefois l'espace dédié aux domestiques. Les volumes des pièces sont généreux grâce à la charpente à la Mansart apparente. Les nombreuses lucarnes de cet étage donnent un aspect chaleureux et intime à l’ensemble. Le sol de l’étage est pavé de tomettes anciennes.
Une aile comprend une salle de bains moderne récemment rénovée, des toilettes et deux vastes chambres en enfilade. La seconde aile est également organisée en appartements privés. Un long couloir dessert une salle de bains avec toilettes, une chambre et une grande pièce aux multiples usages.

Les bureaux

Au rez-de-chaussée de l’hôtel particulier, dans l’aile sud, un ensemble de bureaux a été pensé. D'une surface d'environ 82 m², il a été restauré récemment. Les murs de cet espace sont revêtus de boiseries. Pour plus de praticité et d’indépendance, l’accès aux bureaux se fait par la rue et non par la cour.

Ce que nous en pensons

La noble famille qui a commandité la construction de cet hôtel particulier a joué la carte de la sobre élégance. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de croiser la silhouette de cette propriété dans certains livres d’architecture et de patrimoine de la région.
Ce lieu incarne en tout point l’Art de Vivre à la française. Il ravira à n’en pas douter les amoureux du patrimoine et des belles pierres. Les dimensions, les matériaux, les finitions, tout a été réalisé avec justesse.
De cet endroit émane une énergie particulière. La noblesse d’antan est préservée et magnifiée par de belles restaurations, saluées par des architectes des bâtiments de France.
C’est un univers riche, en centre-ville. La proximité des commerces, du marché et des hauts lieux culturels de la ville comme le théâtre, le château ou le Cadre Noir, en fait un emplacement de choix.

Vente en exclusivité

1 383 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 985282

Surface cadastrale 361 m2
Surface du bâtiment principal 534 m2
Nombre de chambres 5

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Saumur et ses environs


Yannick Lafourcade +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus