À Reims, en Champagne, à 1h30 de Paris,
un hôtel particulier des 16e et 18e s. inscrit MH
, MARNE champagne-ardennes FR

Situation

À 2h45 de Bruxelles et 2h du Luxembourg.
À 1h30 de Paris par l'autoroute A4 et seulement 45 minutes en TGV.
La ville, qui compte 183 000 habitants, est la capitale de la région productrice du champagne. C'est ici que les plus grandes maisons ont leur siège : il faut bien admettre que le fameux breuvage a plus fait pour la gloire universelle de la région que son histoire, ses ducs, ses batailles, ses grands hommes....
C'est pourtant en la cathédrale de Reims que furent couronnés une trentaine de rois de France, le sacre le plus mémorable restant celui de Charles VII, conduit par Jeanne d'Arc le 17 juillet 1429. Les fêtes johanniques sont l'occasion de commémorer cet évènement et, début juin, le centre historique de la ville redevient médiéval le temps d'un week-end.

Description

La propriété se trouve à 10 min à pied de la gare et de la place d'Erlon.
Le quartier est très agréable avec un square à proximité, des cafés, commerces et restaurants. Dressée à l'angle de deux rues, la demeure se trouve à l'intérieur de l'ancienne enceinte gallo-romaine. Elle possède une façade sur rue qui se prolonge par une aile en retour d'angle formant une cour fermée par un mur d'enceinte qui s'ouvre par une porte charretière sur l'autre rue.

L'hôtel particulier

Il est édifié en craie et en pierre de taille et compte trois niveaux sur caves voûtées. La façade sur rue présente trois travées élevées sur deux niveaux sous combles percés de trois lucarnes à fronton triangulaire dans le brisis d'ardoise. Un cordon de pierre sépare les deux niveaux.
Les baies du rez-de-chaussée sont agrémentées de clés sculptées d'un bossage biseauté, celles de l'étage de motifs floraux. Elles sont closes par des volets à la française et des garde-corps du 18e s.
La porte d'entrée de la même époque possède une imposte vitrée de petits carreaux surmontée d'une clé de style rocaille avec du raisin et de la vigne.
Le bâtiment se prolonge à l'arrière par une aile perpendiculaire à deux décrochements et s'achève par une aile en retour d'angle fermant la cour intérieure.


Rez-de-chaussée
L'entrée la plus utilisée est celle qui se trouve dans la cour de l'hôtel particulier. La porte charretière permet le passage des voitures et la cour pavée peut accueillir deux véhicules qui seront garées l'un derrière l'autre à côté du petit jardin engazonné et fleuri.
Le petit vestibule, au centre du bâtiment, est pavé de tomettes et communique avec la salle à manger par une double porte ornée de vitraux. Son plancher est à points-de-Hongrie. Elle est entièrement habillée de boiseries décapées qui encadrent une cheminée du 19e s. en marbre.
La façade côté rue s'ouvre par une élégante porte en chêne du 18e s. ornée d'un heurtoir figurant une gracieuse main féminine.
Un couloir central incrusté à son extrémité d'une mosaïque iranienne du 3e s., dessert à gauche une cuisine et à droite un petit salon habillé de boiseries avec cheminée centrale surmontée d'un miroir et au sol un plancher en marqueterie. Il communique par une double porte avec vitraux avec un vestibule qui s'ouvre dans la cour. La cuisine est pavée de tomettes et est reliée à la salle à manger par un petit espace sous l'escalier.
Un grand salon de réception se trouve dans l'aile en retour. Une étude dendrochronologique des impressionnantes poutres de son plafond à la française indique un abattage des arbres à la fin du 14e s. Néanmoins l'ensemble, avec ses moulures sur les rives, accusant nettement les caractéristiques du 16e s., il s'agit probablement d'un remploi.

Premier étage
L'escalier en chêne semble dater du 17e s. Il prend naissance au bout du couloir du rez-de-chaussée et débouche sur un palier. Une première chambre est décorée d'une cheminée en marbre surmontée d'un trumeau avec miroir, double pilastre et décor à l'antique. La deuxième, plus sobre, présente une cheminée en bois ouvragé pleine de charme. Vient ensuite une salle de douches avec toilettes puis une grande chambre avec alcôve, bibliothèque intégrée et cheminée en marbre du 18e s. Cette dernière chambre s'ouvre sur sa salle de bains privée. Tout l'étage est sur plancher recouvert de moquette.
Deuxième étage
Il comprend trois chambres, une lingerie, une salle de douches, et une grande pièce avec petite mezzanine en coursive créée dans un esprit bibliothèque à l'aide d'un splendide escalier qui provient d'un bâtiment de la région.
Ce niveau est un peu labyrinthique et pourrait être aménagé différemment.
Un second petit escalier de service permet de descendre directement dans la cour.

Ce que nous en pensons

Durant la Première Guerre mondiale, Reims a été détruite à plus de 80% avant d'être reconstruite, entre 1920 et 1930, dans un style marqué par l' Art déco. L'hôtel particulier est un survivant, ce qui ajoute à son intérêt architectural. Et puis sa configuration inhabituelle se prête aussi bien à l'installation d'une famille qu'à celle d'un atelier d'artiste, d'une boutique, d'un restaurant ou d'un salon de thé de charme : la vaste pièce Renaissance qui serait le cadre de ces activités est totalement indépendante de l'habitation. Le succès touristique de Reims ne court pas le risque de se démentir à l'avenir.

895 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 910163

Surface cadastrale 294 m2
Surface du bâtiment principal 322 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aube, Marne


Florence Fornara       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus