À Mézy-sur-Seine, dans le Parc naturel du Vexin, à 45 minutes de Paris,
une maison familiale de 1880, sa dépendance, sa serre Napoléon III et son jardin paysager
Mézy-sur-Seine, YVELINES paris 78250 FR

Situation

Mézy-sur-Seine, ancienne commune viticole, se situe à l’entrée du Parc naturel du Vexin, sur la rive droite de la Seine. C’est à la fin du 19e siècle, avec l’installation d’une ligne de chemin de fer, qu’elle connut son développement le plus important. La cité est, notamment, célèbre pour abriter sur son sol la fameuse Villa Poiret, fleuron de l’architecture moderne, œuvre de Robert Mallet-Stevens. Aujourd’hui, la ville compte un peu plus de 2000 habitants et possède un réseau de transports et de liaisons routières qui la place à moins de 30 minutes de route de Saint-Germain-en-Laye et à 45 minutes de Paris (50 minutes par le train jusqu'à la gare Saint-Lazare). La maison se situe à proximité de nombreux établissements scolaires, publics et privés, avec notamment à moins de 15 minutes de là, à Verneuil-sur-Seine, l’ensemble scolaire Notre-Dame « Les Oiseaux », un des établissements les mieux classés de France.

Description

Au centre du village de Mézy-sur-Seine, la propriété est sise au calme et à l’abri des regards. La maison principale de 270 m² habitables comprend, au rez-de-chaussée doté d’une hauteur sous plafond de 3, 50 mètres, une entrée, une vaste pièce de vie de 107 m² disposée en « U » et une cuisine dinatoire de 26 m², orientée plein sud. Au premier étage, se trouvent cinq chambres, deux salles de bain, un vestiaire et des toilettes. Le deuxième étage est occupé par une chambre et deux grandes pièces de combles à aménager. Au sous-sol, une cave à vin.
La maison annexe, dont la structure est en excellent état, est composée de quatre belles pièces, autrefois ateliers et écuries. Indépendante, elle pourrait aisément être aménagée en bureaux ou en lieu d'habitation. Les deux maisons laissent la part belle au jardin de 2100 m², joliment composé avec ses terrasses pavées, son bassin, son allée sous tonnelle, ses massifs, son allée de tilleuls, son verger et son poulailler. Une serre ancienne de onze mètres par trois, en bon état, complète l’ensemble. Il est possible de garer plusieurs voitures sur la propriété.
La propriété se situe à proximité de nombreux établissements scolaires, publics et privés, à 15 minutes à pied de la gare de Meulan-Hardricourt qui permet de rejoindre Saint-Lazare en 50 minutes et La Défense en 45 minutes. Les axes routiers A13 et A14 permettent de rejoindre Paris en 45 minutes. Côté loisirs, les amateurs de golf, d’aviron, de voile, de pilotage, de tennis ou encore d’équitation trouveront toutes les structures alentours. Le Parc naturel du Vexin est connu pour la qualité de son patrimoine naturel et rural.

Une propriété familiale pleine de potentiel

Datant des années 1880, les deux maisons semblent avoir été les communs d’une grande propriété napoléonienne voisine. Elles en conservent certains éléments : sellerie, stalles, voûtains de brique. Plus récemment, les lieux ont été transformés en une confortable maison familiale, dotée d’une annexe et d’un parc qui lui sert d’écrin. Deux portails permettent d’accéder aux lieux et de rendre chaque maison indépendante l’une de l’autre.

La maison principale

Avec sa base en pierre de meulière, son étage à colombages, son balcon et son toit en croupe, son style néo-régionaliste mêle habilement l’architecture francilienne à des tonalités alsaco-normandes. Une glycine blanche vient souligner la jonction entre les deux niveaux.


Rez-de-chaussée
L’ancienne sellerie sert aujourd’hui d’entrée. Elle a conservé ses portes-selles et boiseries, ornées du monogramme d’Alfred Lasson, ancien chef du Protocole de la Présidence de la République française dans les années 1920. Le sol est constitué de pavés anciens. À droite, une porte vitrée ouvre sur la salle à manger ; à gauche, une porte vitrée ouvre sur le salon. Ces deux pièces, de 48 m² chacune, disposées symétriquement par rapport à l’entrée, sont reliées par une pièce à usage de bureau. Chacune est ornée d’une cheminée, l’une en marbre, l’autre en bois. Leur plafond, haut de 3,50 mètres, est fait de voûtains de brique ; le sol est un parquet de chêne blond posé en échelle. Toutes deux donnent, par des doubles portes vitrées, sur la terrasse pavée devant la maison. Dans le prolongement de la salle à manger, la cuisine est orientée plein sud. Ses deux côtés vitrés font largement entrer la lumière, tandis que le plafond cathédrale offre des volumes généreux. Une porte de ferme accède à la terrasse pavée qui longe la maison.
Premier étage
Un couloir central dessert les pièces de ce niveau. Les cinq chambres, dont l’une avec balcon, sont toutes situées côté jardin. Elles possèdent des volumes agréables et une douce lumière. À ce niveau, se trouvent également un vestiaire, des toilettes et deux salles de bain ou de douche.
Deuxième étage
Aujourd’hui composé d’une chambre et de deux espaces de combles à aménager, d’environ 50 m² au sol chacun, ce niveau pourrait être avantageusement repensé et structuré en partie habitable.
Bâtiment de dépendances
L’architecture extérieure reprend celle de la maison principale à pans de bois, ainsi que ses tonalités chaleureuses. En rez-de-jardin, de plain-pied avec une allée pavée et le jardin, face à la serre, cet espace de 80 m² est constitué de quatre pièces aux beaux volumes et très lumineux, qui étaient autrefois des écuries et des ateliers. L’ensemble est en très bon état et il sera aisé, moyennant quelques travaux de rénovation, d’aménager les lieux pour les habiter ou les transformer en bureaux.

Le jardin
Le jardin, paysagé dans un esprit anglais, comprend, sur deux niveaux, une variété d’espaces aux ambiances variées. Plusieurs terrasses pavées, un bassin paré de pierres anciennes, un puits, des buis et topiaires, une allée protégée par sa tonnelle, etc. Parmi les arbres et arbustes, se trouvent une allée de tilleuls, des sapins, des buis et topiaires, un noisetier, des rosiers, des vignes ou encore des glycines. La serre Napoléon III récemment rénovée fournit par sa grande taille un bel espace de création horticole, tandis que le verger avec son coin poulailler pourvoit également des zones d’agrément.

Ce que nous en pensons

Entre les bords de Seine et la forêt, au cœur d'un village typiquement francilien, la maison a quelque chose de réconfortant. Son architecture chaleureuse et originale est à la fois pleine de rusticité et de simplicité. Avec ses colombages, ses fontaines et son jardin, elle évoque ces lieux où l'on se réfugie, loin du monde et après les tempêtes. À l'intérieur, la demeure ménage un nombre de surprises : ses volumes sont vastes et en excellent état, tandis que ses baies offrent un océan de verdure au regard. La dépendance qui pourra, au gré des envies, être aménagée en ateliers, bureaux ou appartement ; les terrasses, la serre, le verger ou encore le poulailler, sont autant d’invitations à profiter pleinement des lieux. Les nouveaux propriétaires pourront y célébrer, à demeure, les noces de la nature et de l’espace dans la douceur de vivre d’un cadre plein de charme.

Vente en exclusivité

840 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 897638

Surface cadastrale 2100 m2
Surface réception100 m2
Surface totale intérieure270 m2
Nombre de pièces 11
Nombre de chambres 6



Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Caroline Caron de Panthou +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus