maison à vendre à perreux-sur-marne

Dans le parc de l'ancien château du Perreux,
une villa Belle Époque élancée vers le ciel

Situation

Le Perreux-sur-Marne, surnommé la ‘’perle de l’Est parisien ‘’ est une commune au cadre de vie privilégié située entre le bois de Vincennes et les méandres de la Marne.
Au centre-ville, le vaste parc du château a été loti en 1857. Derrière ses grilles en fer forgé et au milieu des arbres séculaires, il est aujourd’hui devenu l’un des secteurs résidentiels les plus prisés du Val-de-Marne. Toutes les maisons anciennes disséminées dans la verdure donnent aux lieux un caractère spécial et hors du temps.
Le parc est sécurisé 24h/24 par un gardien ainsi que par un réseau de télésurveillance.
Les écoles et les commerces du centre-ville sont à 200 m de la villa.
Paris est accessible par le bois de Vincennes ou les autoroutes A86 et A4. La Porte Dorée est à 11 km.

Description

La propriété est constituée d’une maison de 300 m2 habitables élevée au coeur d’un jardin arboré de 700 m2 agrémenté de deux terrasses. Le rez-de-chaussée de 100 m2 se compose d’un hall d’entrée desservant une triple pièce de réception et une salle à manger pour une surface de 70 m2 environ, une cuisine équipée avec un coin repas sous une véranda ouvrant sur une terrasse. Les pièces du premier étage sont distribuées par un palier bibliothèque : une chambre principale, deux autres chambres, une salle de bain et une salle d’eau. Le second étage est mansardé : il comporte une chambre et son salon, deux autres chambres et une salle de bain. Les trois niveaux sont desservis par un ascenseur. Le sous-sol de 100 m2 comprend une cave à vin, une buanderie, une chaufferie et divers espaces de rangement avec possibilité d’aménager un studio. Le garage peut accueillir deux voitures, complété par une place de parking à l’entrée de la propriété. L’ensemble est globalement bien entretenu même si la décoration pourra être mise au goût des nouveaux occupants. La protection est assurée par la copropriété (gardien et télésurveillance) et un système d’alarme indépendant s'y ajoute.

La villa

Elle fut édifiée à l’aube du 20ème s., dans un style résolument sophistiqué, élancée vers le ciel, en pierre meulière, coiffée par une toiture majestueuse qui tient du couvre-chef et flanquée d’une tourelle qui lui ajoute une touche de noblesse. Comme souvent à la Belle Époque, l’architecture est complexe : il ne se dégage pas moins un équilibre du résultat. Invisible, une extension contemporaine a été faite à l’arrière pour augmenter la capacité de la maison.


Rez-de-chaussée
L’entrée s’effectue par quelques marches conduisant à un perron couvert, puis au vestibule. Les pièces de réception et les autres s’articulent en U autour de ce dernier, dans un ordre bien établi. Un premier salon est baigné de lumière par un bow-window plein sud, paré de boiseries et orné de moulures. Suit un second salon, plus intimiste, puis le salon télé à vocation familiale. La salle à manger s’ouvre sur une terrasse arborée de bambous. La cuisine spacieuse et fonctionnelle est prolongée par un jardin d’hiver accueillant un coin repas et se prolonge par une terrasse plein sud qui domine le jardin.
Toutes les pièces de réception sont parquetées, le vestibule et la cuisine sont carrelés.
Premier étage
Le palier est aménagé en bibliothèque et dessert l’ensemble des pièces du niveau. La chambre principale s’ouvre sur un balcon et est dotée d’une cheminée en marbre. Deux chambres d’enfant se situent au fond de l’étage, séparés de la chambre principale par un dressing, une salle d’eau et une salle de bain. Tous les sols sont des parquets à l’exception des salles d’eau faïencées.
Deuxième étage
Un couloir distribue les pièces du dernier niveau, mansardé : une vaste chambre traversante avec un salon (possibilité de créer deux chambres distinctes comme à l’origine), deux autres chambres plus petites et une salle de bain.

Sous-sol
Ce niveau est semi-enterré et comprend une cave à vin tempérée, une buanderie, une chaufferie ainsi qu’un ancien studio de service à rénover. Les arrivées d’eau et évacuations permettent d’aménager une salle d’eau et une petite cuisine. Les sols sont en béton et les murs en pierres apparentes ou enduits.

Le garage

Attenant à la maison, un garage a été discrètement inséré dans la propriété et peut accueillir deux voitures. Il dispose d’une porte automatique.

Ce que nous en pensons

S'installer dans le parc de l'ancien château, c'est être soi-même un peu châtelain. Il faut que la maison soit à la hauteur du sentiment : c'est le cas de celle-ci, à la fois typée dans son style anglo-normand et régionaliste, et originale avec sa tour dont la couverture fait penser à un chapeau de fée.
Le vaste espace de réception du rez-de -chaussée s'ouvre sur un pan de nature à travers les ferronneries ouvragées des fenêtres. Une terrasse que la végétation rend intime ménage une transition entre intérieur et extérieur.
L'environnement immédiat est comme un signe que le temps des privilèges n'est pas totalement révolu. Pourtant les commerces et les écoles du centre-ville sont à deux pas.

1 550 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 881864

Nombre de pièces 10
Nombre de chambres 6
Nombre de chambres possible6
Surface cadastrale 701 m2
Surface totale intérieure300 m2
Surface Carrez 300 m2

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
640 €
Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable

Renaud Goalabré       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus