Au calme du centre-ville de Colombes, proche de la gare des Vallées,
une maison des années 1960 de 200 m² et son jardin de 625 m²
Colombes, HAUTS-DE-SEINE paris 92700 FR

Situation

Entre les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise, Colombes est une cité millénaire. Au 19e siècle, l'historien Julien de Gaulle l'évoque ainsi : "Entre Asnières et Argenteuil, à deux lieues et demie, au nord-ouest de Paris, se trouve le joli village de Colombes, au milieu de la presqu'île formée par les détours de la Seine. Elle est d'une architecture qui la fait présumer du 12e siècle. [...] C'est encore un de ces lieux charmants peuplé de maisons de campagne, refuge, pendant les beaux jours, des riches habitants de Paris." Aujourd'hui, grâce à de nombreux équipements (sportifs, culturels et scolaires), ses espaces verts et sa proximité avec la capitale (quatre gares SNCF, deux lignes de tramway), la ville attire de plus en plus. La gare Saint-Lazare n'est qu'à un quart d'heure de train. Cette dynamique devrait se renforcer avec les Jeux Olympiques de 2024. En effet, le stade Yves-du-Manoir accueillera les épreuves de hockey sur gazon. Des investissements conséquents sont attendus dans toute la ville.

Description

La maison se situe dans une petite rue à sens unique du centre-ville de Colombes. Le quartier est réputé pour sa qualité de vie, sa tranquillité et ses commerces de proximité. Le portail donne sur une allée bordée de rosiers au bout de laquelle se trouve la maison. La façade blanche s'élève au milieu du jardin où de nombreux arbres ont été plantés au fil des ans. Un patio, sans vis-à-vis, a également été aménagé à l'extérieur. La maison, aux généreux volumes, est construite sur trois niveaux. Le sous-sol est agencé autour d'une cave à vin. Le rez-de-chaussée compte un vaste salon, une salle à manger ainsi qu'une cuisine et un coin repas. Le premier étage se partage entre deux chambres, disposant chacune d'une salle de bain. Les trois dernières chambres se trouvent à mi-étage, tout comme la dernière salle de bain. Le dernier niveau, le grenier, est accessible par un escalier escamotable.

La maison

La maison, édifiée dans les années 1960, a bénéficié de l'utilisation de matériaux de qualité.


Rez-de-chaussée
L'entrée dessert, à gauche, le salon où siège une cheminée au manteau de pierre et à l'âtre de brique. Détail atypique : la pièce compte deux vitraux. Au sol, un dallage en marbre à cabochons. Attenante au salon, la salle à manger est éclairée de plusieurs doubles-portes vitrées à croisillons et à anses de panier, qui donnent directement sur le patio. Cet extérieur aux larges pierres est exempt de tout vis-à-vis et permettra l'aménagement d'un coin repas aux beaux jours. À l'opposé de l'entrée, la cuisine et son coin repas. Plus loin, le garage permet aussi un accès direct à la maison. L'escalier en pierre, dont la rampe n'est que volutes de fer forgé, conduit à l'étage.
Demi-étage
Le palier du premier demi-étage est agrémenté de plusieurs espaces de rangement et permet de rallier les deux premières chambres de la demeure. La première, de 24 m², est dotée d'une salle de bain en marbre avec douche. Ici, deux larges fenêtres donnent sur la terrasse et le jardin. La seconde chambre du niveau offre une vue sur le patio en contrebas et possède également une salle de douche privative.
Demi-étage
Une volée de marches mène au second demi-étage où se trouvent trois chambres supplémentaires, une salle de bain, un cabinet de toilettes et des placards. Un escalier escamotable conduit au vaste grenier sous charpente.
Le jardin
Une jolie allée fleurie, bordée de rosiers, mène au jardin ensoleillé de 625 m² où rien ne pourra troubler la quiétude des maîtres des lieux. Elle pourra également servir à garer plusieurs voitures.

Ce que nous en pensons

Claude Monet, Gustave Caillebotte, Berthe Morisot... Les impressionnistes ont longtemps sillonné les chemins de Colombes pour saisir sur la toile les mille reflets de la campagne parisienne. Un siècle plus tard, les rues paisibles et résidentielles de cette ville cossue de la première couronne semblent toujours animées d'un esprit champêtre et bucolique. À deux pas du centre-ville, la maison est discrète et élégante. Sa haute façade, ses ouvertures altières et ses gardes-corps délicats évoquent les hôtels particuliers du 19e siècle. Autour d'un agréable patio extérieur, le logis conjugue de remarquables volumes, modulables et lumineux. Le jardin ombragé, à l'abri des regards, permettra de savourer les jours qui passent, au milieu des pelouses et des parterres de roses.

1 580 000 € Honoraires de négociation inclus
1 504 762 € Honoraires exclus
5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 681549

Nombre de pièces 8
Nombre de chambres 5
Surface cadastrale 625 m2
Surface réception62 m2
Surface totale intérieure200 m2
Surface Cave58 m2
Surface Garage 127 m2
Terrasse



Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Nathalie Dubreuil +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus