Dans les Yvelines, à Jouy-en-Josas, dans un parc boisé de 2 hectares,
une vaste propriété de 400 m² agrémentée d'une piscine
Jouy-en-Josas, YVELINES paris 78350 FR

Situation

Au sein de la vallée de la Bièvre, Jouy-en-Josas doit sa célébrité à la Toile de Jouy. Inventé par Oberkampf et fabriqué dans la plus importante manufacture de la ville, le tissu imprimé et inspiré des gravures a pendant des siècles habillé les intérieurs bourgeois. Aujourd'hui, Jouy-en-Josas a su préserver son identité de « village », favorisant la qualité de vie quotidienne de ses habitants, les Jovaciens, tout en intégrant sur son territoire de nombreux pôles de formation ou de recherche (HEC, l’Inra...). La commune se trouve à quatre kilomètres de Versailles et quinze kilomètres de Paris. La capitale est accessible par la route, via le RER C, ou la route, depuis la N118. La propriété se situe dans le quartier des Metz, dont le plateau surplombe la vallée. À partir de la fin du 19e siècle, elle fut fréquentée par des personnalités de tous horizons : les princesses Murat et Polignac, Madame de Saint-Marceaux, égéries des salons mondains parisiens, le peintre Chaplin, le philosophe et historien Daniel Halévy, le docteur Calmette, Léon Blum...

Description

Surplombant la vallée de la Bièvre, la propriété se dresse au milieu d'un parc clos et boisé de près de deux hectares du quartier de Metz. Elle est parsemée d'arbres centenaires, d'arcades et de fontaines de pierre, mais aussi de bustes de décoration extérieure. La demeure, dite de notable, est une villa à l'architecture moderne et aux lignes épurées. Elle figure à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Ile-de-France. Édifiée sur trois niveaux, la maison d'environ 400 m² accueille dix pièces dont sept chambres, deux salles d'eau et deux salles de bain, mais également un salon d'accueil, un grand salon, un petit salon de réception et une salle à manger. La propriété compte une maison de gardien, une piscine et son coin spa, une serre, plusieurs caves, un garage et un auvent sous lequel plusieurs véhicules peuvent être garés.

La maison principale

Derrière le large portail en fer forgé et au bout d'une allée, la maison principale a été construite en 1866, selon le style des chalets, pour le peintre Charles Chaplin. Elle était à l'origine en pierre meulière et agencée autour d'un seul étage carré et sous un toit à longs pans et croupe. Devenue propriété de la princesse de Polignac en 1930, la façade de la demeure fut entièrement remaniée pour devenir une villa moderne aux lignes géométriques et pures. Au rez-de-chaussée, les pièces s'agrandirent par l'adjonction de deux pièces de part et d'autre de la saillie du bow-window. Une aile supplémentaire fut aussi bâtie du côté sud. Aujourd'hui, une grande terrasse dallée dessine l'accès au perron.


Rez-de-chaussée
La porte cochère ouvre directement sur le salon d'accueil, dont le sol est couvert de granit noir et pierre naturelle, selon un dallage à cabochons. Dans le prolongement, le hall d'entrée cathédrale et sa délicate mosaïque néoclassique. Ici, de nombreux éléments d'origine ont été conservés : moulures, corniches, cheminée et plaque décorative de cuivre. Les murs ont été habillés de soubassements à moulures mais également de papier peint Zuber, manufacture célèbre pour ses décors panoramiques, représentant les conquêtes de l'Amérique du Nord. L'ensemble dessert, via d'imposantes portes en plein cintre, une enfilade de pièces : le grand salon et sa cheminée en pierre, puis la salle à manger et son parquet à points de Hongrie et enfin, le jardin d'été, surmonté d'une vaste verrière et encadré de colonnes. Dans l'autre aile, la cuisine donne sur la buanderie et plusieurs caves.
Premier étage
Les étages sont accessibles par deux escaliers, dont un de service. L'escalier principal en bois, à la fois sobre et élégant, distribue d'un côté un appartement indépendant avec cuisine, salle d'eau et deux chambres avec terrasse. Le logis dispose d'ailleurs d'une entrée directe depuis l'extérieur. À l'opposé de l'escalier, le palier dessert la salle de musique, dont le décor en marqueterie de paille a été réalisé par Jean-Michel Frank, célèbre décorateur de la période Art déco. La chambre principale, toute en courbes, est revêtue de panneaux de glace et de portes en plein cintre, dissimulant plusieurs garde-robes. La pièce est adossée à une salle de bain en arc de cercle, mais également à la terrasse sud, surplombant la vallée.
Deuxième étage
Le deuxième étage abrite quatre chambres, deux salles d'eau en marbre - une blanche et une rouge - ainsi qu'une grande terrasse exposée au sud.

Le parc et le jardin

L'ensemble des espaces extérieurs a bénéficié d'une attention particulière. Aux abords immédiats de la maison, plusieurs terrasses mais aussi une piscine (avec coin spa). Sa frise grecque n'est pas sans rappeler la mosaïque du hall d'entrée. Plus loin, le parc s'étend sur presque deux hectares. Il est planté de nombreux arbres (chênes, châtaigniers, marronniers...) mais aussi de massifs, judicieusement disséminés (azalées, rhododendrons, rosiers...). Sous les arbres, bustes et arcades de pierre délimitent différents espaces verts, qui pourront être aménagés selon les désirs de chacun.

Ce que nous en pensons

Passées les grilles du parc clos de la propriété, par-delà la cime des arbres centenaires, règne une atmosphère hors du temps. Du jardin rythmé par ses arcades de pierres, émane une impression d'espace, de calme et de lumière. Dans ce cadre bucolique - pour ne pas dire féérique - la villa à la blancheur éclatante et aux lignes géométriques se dresse telle la proue d'un navire. Pendant des décennies et à l'abri des regards, musiciens et penseurs ont arpenté ses salons en enfilade. De ce passé fastueux, la demeure a conservé de multiples éléments d'origine pour conférer à l'ensemble un charme distingué. Sous la verrière du salon d'hiver, seul le chant des oiseaux pourra venir troubler la quiétude du maître des lieux.

2 730 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 832296

Nombre de chambres possible8
Surface cadastrale 19028 m2
Hauteur sous plafond3.5
Surface totale intérieure400 m2
Nombre de pièces 13
Nombre de chambres 8



Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Cristina Pereira +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus