À la Varenne-Saint Hilaire, près des bords de Marne,
une villa d'inspiration Hollywood Regency et une maison néo-gothique.

Varenne-Saint-Hilaire, VAL-DE-MARNE ile-de-france 94210 FR
Île-de-France

Situation

La Varenne-Saint-Hilaire est le quartier le plus huppé de Saint-Maur-des-Fossés, et probablement de l’Est parisien. L’origine du village remonte à 1831, date à laquelle Henri Caffin, riche entrepreneur, achète à la criée une partie des terres de Condé appartenant à Henri d’Orléans, duc d’Aumale. Il lotit les terres avec succès et, très vite, de riches Parisiens choisissent les bords de Marne pour passer leurs week-ends et édifient de luxueuses résidences. Ici aussi il y a un triangle d’or et c'est au coeur de celui-ci que se situe la propriété.
L’environnement est composé uniquement d’importantes maisons nichées dans des écrins d'une verdure abondante qui épousent la boucle de la Marne. Plusieurs restaurants sont installés les pieds dans l’eau, et, aux beaux jours, cette portion de la rivière se prête bien à l’aviron ou aux virées en bateau. Le marché de la Varenne, à proximité, jouit d’une grande réputation.
Le quartier est desservi par le RER A (station à 500 m environ) ainsi que par plusieurs lignes de bus. L’autoroute A4 se gagne en 10 min et permet de rejoindre la porte de Bercy en 5 min d'autoroute, ou la porte Dorée en 25 min par le bois de Vincennes.
Le secteur compte des établissements d'enseignement publics et privés de qualité.

Description

La propriété se situe au cœur du triangle d’or de la Varenne-Saint-Hilaire, sur une parcelle légèrement en retrait des bords de Marne. L’environnement, calme et verdoyant, en fait un des lieux les plus résidentiels de l’Est parisien. À quelques centaines de mètres, une gare desservie par le RER A, des commerces et le très réputé marché de la Varenne. La maison a été édifiée en 2010 dans le style Hollywood Regency qui se caractérise par une forme élancée, des proportions nobles, des lignes épurées conjuguant plusieurs inspirations : Art déco, baroque et régionalisme. Cette architecture élégante est un clin d'oeil à l’âge d’or du cinéma hollywoodien des années 30, dont le principal maître fut John Elgin Woolf. La surface habitable est de 300 m2, répartie sur deux niveaux plus un sous-sol semi-enterré de 200 m2. Le rez-de-chaussée est organisé en un vaste volume de réception ouvert et théâtral comprenant une entrée, un salon, une salle à manger, une cuisine et un vestiaire invités. La suite des maîtres de maison est composée d'une chambre, d'une salle de bain, d'un dressing et de toilettes séparées. Accès à plusieurs terrasses et balcons. Un escalier en marbre avec rampe en fer forgé conduit au premier étage où il débouche sur une remarquable galerie. Deux chambres avec salles d’eau attenantes dont une avec dressing contigu, puis deux chambres et une salle de bain avec toilettes séparées. Chaque chambre s’ouvre sur une terrasse. Le sous-sol semi-enterré abrite un vaste garage qui peut contenir plusieurs véhicules, une buanderie, une cave et divers espaces de rangement. Dans le jardin une surprenante maison à pans de bois dont la façade est ornée de gargouilles, a été édifiée au début du siècle dernier. Elle renferme une cuisine, une salle à manger, un salon, une chambre et une salle de bain. L’ensemble a été entièrement rénové en 2010. Le jardin peut accueillir une piscine (plans d'exécution et fondations réalisées) et est équipé d’un arrosage automatique.

La villa

Elle s’élève sur deux niveaux : un rez-de-chaussée de 190 m2 environ, un premier étage de 110 m2 environ, avec un second étage de 80 m2 environ qui a été conçu pour être aménagé (dalle de béton, prévision des arrivées d’eau et d’électricité) mais qui est actuellement non habitable. L’ensemble repose sur un sous-sol de 200 m2.
La villa s'inspire du style Hollywood Regency, l'architecture de l’âge d’or du cinéma hollywoodien des années 30. Les lignes sont épurées. L'Art déco, le baroque et le régionalisme se mêlent. Aux États-Unis, ce courant architectural était surtout prisé par les stars qui aimaient afficher l’opulence de leur train de vie au cours de réceptions théâtrales et "glamour". Le plus grand architecte du mouvement fut John Elgin Woolf qui signa nombre de réalisations pour les célébrités d’Hollywood. Ici, seulement le meilleur a été retenu, pour édifier une demeure sobre, élégante et avec beaucoup de caractère, qui s'intègre parfaitement dans son environnement. La maison est en position dominante sur son sous-sol semi-enterré. Côté rue elle exhibe les deux ailes qui flanquent une façade percée de grandes baies vitrées cintrées qui permettent de voir sans être vu. L’entrée se fait par un perron haut perché et surmonté d’un imposant auvent. Les façades alternent volumes symétriques et irréguliers, ouvertures de diverses formes reliées par un linteau continu. La toiture en ardoise à pans abrupts est soulignée d’une flamboyante corniche en bois. Au rez-de-chaussée comme au premier étage, l’espace intérieur joue en permanence avec l’extérieur, grâce à une multitude de terrasses et de balcons.


Rez-de-chaussée
L’aménagement intérieur reprend aussi bon nombre de codes de l'art de vivre du style Hollywood Regency : un vaste et théâtral volume de réception avec une multitude de petits aménagements et de coins douillets. L’entrée se fait dans un espace traversant à la fois large et haut, éclairé de toutes parts par de nombreuses baies vitrées sous un plafond cathédrale entouré d’une galerie. Un salon avec cheminée, une salle à manger en partie sous verrière avec buffet intégré. Une double porte à galandages s’ouvre vers la cuisine entièrement aménagée et équipée, elle aussi en partie sous verrière. L’escalier en marbre avec rampe en fer forgé dont les motifs s’inspirent de l’Art déco trône au milieu du salon tel une œuvre d’art autour de laquelle tout tourne. Vestiaires invités avec toilettes, pièce technique et de rangement. Derrière le salon, la suite des maîtres des lieux se compose d’une chambre, d’un dressing et d’une salle de bain avec baignoire, douche, double lavabo et toilettes. Les sols sont en marbre, les murs et plafonds blancs sont soulignés d’une corniche.
Premier étage
Le niveau supérieur est d'emblée tout aussi théâtral, autour de la galerie qui surplombe le salon, avec un jeu de rambardes en fer forgé. Une première chambre a sa salle d’eau équipée d’une douche et d’un lavabo. Une seconde chambre a une salle d’eau attenante équipée d’une douche, d’un lavabo et de toilettes, ainsi qu’un dressing. Deux autres chambres, une salle de bain sur le palier équipée d’une baignoire, d’une douche et d’un double lavabo. Toilettes séparées. Toutes les chambres ont un accès sur une terrasse. Le sol de la galerie est en marbre, les sols des chambres sont en parquet et les salles d’eau sont faïencées.
Deuxième étage
Lors de la conception de la maison, l’architecte a conçu un second étage habitable. Actuellement, une dalle dans les combles est le premier élément d'un aménagement qui permettra d’ajouter environ 80 m2 à la surface habitable totale. Les arrivées d’eau et les gaines électriques ont été prévues, un escalier sera à installer.
Sous-sol
Ce niveau semi-enterré est accessible soit directement en voiture par une rampe, soit depuis l’intérieur de la maison. La plus grande partie de l’espace est dédiée au garage qui peut accueillir au moins 6 voitures. Plusieurs pièces de rangement, des caves et une pièce prévue pour être le local technique en cas d’installation d'une piscine. Tous les sols sont carrelés.

La maison à pans de bois

Dans le jardin, une surprenante maisonnette à pans de bois a été édifiée au début du siècle dernier. Sa façade est ornée de gargouilles et la construction est en encorbellement, percée de petites ouvertures, dans un style qui rappelle les maisons des centres-villes historiques de l’Ouest de la France. Au rez-de-chaussée, une cuisine ouvrant sur une salle à manger et des toilettes invités. Au premier étage, un salon et au second, mansardé, une chambre avec sa salle d’eau. Au sous-sol, une cave et les éléments techniques. À l’arrière, une terrasse attenante. L’ensemble a été rénové en 2009.

Ce que nous en pensons

La propriété cache un peu son jeu depuis la rue. Dès le jardin, la théâtralité que l'architecte a voulu pour elle se révèle, et plus encore dès qu'est franchie la porte d'entrée. Alors règne un subtil mélange de grandeur et d'opulence, d'élégance et de sobriété. Les volumes ont été pensés pour ne pas sacrifier le besoin d'intimité. Les occupants actuels y ont veillé, en s'entourant des meilleurs professionnels, en recourant aux techniques et aux matériaux les plus sophistiqués. Comme si les qualités de la demeure la prédisposaient à devenir célèbre. Dans un autre style, la maison à pans de bois du jardin constitue un attrait supplémentaire.

3 645 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 654654

Nombre de pièces 8
Nombre de chambres 5
Nombre de chambres possible6
Surface cadastrale 878 m2
Surface totale intérieure300 m2
Surface Carrez 355 m2

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable

Renaud Goalabré       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus