maison à vendre sceaux andré lurçat

Bordant le parc de Sceaux, à quelques pas de l'église
la villa de l'architecte André Lurçat classée MH
Sceaux, HAUTS-DE-SEINE paris 92330 FR

Situation

Au cœur de la ville de Sceaux, une maison d'architecte inscrite au titre des Monuments Historiques.
Entre 1924 et 1926, André Lurçat réalise un ensemble de maisons d’artistes notamment dans la Villa Seurat à Paris et plus tard à Sceaux, ville où il réside. Vaste de 184 hectares, le Domaine de Sceaux, également classé aux Monuments historiques, a été conçu par le plus célèbre des jardiniers français, André Le Nôtre sous la commande de Colbert, alors ministre de Louis XIV. A la mort de Colbert, son fils, le marquis de Seignelay, acquiert de nombreux terrains et le domaine atteint alors 220 hectares.
Le Nôtre redessine les jardins en y créant le Grand Canal. L'architecte Jules Hardouin-Mansart édifie l'Orangerie. Puis le duc et la duchesse du Maine héritent des lieux, leurs fameuses "Nuits de Sceaux" demeureront célèbres.
La villa est située le long du parc, dans une rue résidentielle, à deux pas des rues piétonnes, des commerces et du marché. Sceaux est réputée pour ses établissements scolaires de qualité comme les collèges et lycées Lakanal et Marie-Curie et sa faculté de droit. Paris est accessible en 15 minutes de voiture par la Porte d’Orléans et par le RER B en 20 minutes.

Description

En 1950, André Lurçat bâtit sa maison à Sceaux, en bordure du parc. Tout comme Le Corbusier, il a désiré construire des maisons fonctionnelles et sobres : simplification des formes, lignes et courbes, dialogue avec la lumière, l'image et l'emploi des œils-de-boeuf. Des cubes de pierre de deux étages percés de vastes baies vitrées dont les formes géométriques sont soulignées par des arceaux de béton. La maison est érigée sur plusieurs niveaux avec un jardin plein sud. Elle est construite sur un terrain 850m2 et orientée vers le parc du château de Sceaux. Elle se compose de 4 chambres, une belle surface de réception ainsi que 2 terrasses. Un garage à l'entrée de la propriété. Des caves au sous-sol.

La maison

À la lisière du parc de Sceaux, la maison a été conçue par son ancien propriétaire, l'architecte moderniste André Lurçat, qui fut entre autre, un des collaborateurs de Robert Mallet-Stevens. Il construit à partir de 1924, avec l’appui de son frère Jean Lurçat, peintre et créateur de tapisseries, un ensemble d’ateliers d’artistes qui fait de lui l’un des architectes modernes les plus en vue. Il vit pendant vingt-sept ans à Sceaux, seule ville à posséder quatre maisons de cet architecte.


Rez-de-chaussée
Le rez-de-chaussée est le niveau des pièces de réception. Le double salon est très lumineux, grâce à de larges baies vitrées. Aux beaux jours les terrasses prolongent ces espaces. La conception du mobilier a été créée par André Lurçat, une large bibliothèque et une cheminée originale donnent un cachet supplémentaire à cette pièce. Une cuisine orientée ouest donne sur une autre terrasse avec son accès indépendant. Pour les meubles de cuisine, Lurçat s'est inspiré des grands rangements intégrés des maisons vosgiennes. Contiguë au salon une chambre de grande taille. Dans toutes les pièces on retrouve la spécificité des larges baies vitrées qui composent la maison, orientées vers le jardin et captant ainsi la lumière naturelle du matin jusqu'au soir.

Entresol
La demeure a été dessinée comme un grand cube autour d’un palier central encadré par deux volées d’escaliers de neuf marches. En se dirigeant vers le haut on accède à un atelier et 3 chambres. Vient ensuite, le rez-de-chaussée et ses pièces de vie. Le palier est doté de plusieurs éléments géométriques, une rampe en bois fine et élégante, des pavés de verre aux formes cubiques et deux oeils-de-boeuf aux formes arrondies. Le sol est habillé de petits carreaux, sobres et discrets.

Premier étage
Le premier étage est composé de deux chambres orientées vers le jardin au Sud, dotées de larges baies vitrées, elles sont très claires et ensoleillées. A cet étage se trouve le bureau d'André Lurçat qui devint à sa mort celui de sa fille Catherine, céramiste. Une large pièce, lumineuse et donnant sur le jardin puis le Parc qui pourrait faire office de chambre à la suite de travaux de rénovation. Une dernière chambre complète l'étage. Elle est orientée à l'ouest, depuis la fenêtre, au soleil couchant, on peut y admirer la maison voisine également signée d'André Lurçat.

Terrasse
Deux terrasses surplombent le jardin, l'une est en partie couverte. L'architecte a laissé libre son imagination, une structure en béton, matériau fétiche des grands architectes de cette époque, chapeaute la baie vitrée du salon, son aspect très géométrique apporte toute la touche originale et toujours moderne de cette maison conçue en 1949.

Ce que nous en pensons

Trop de lieux emblématiques de l’Art-Déco ont été, le plus souvent par d’outrancières transformations intérieures, vidés de leur substance. Or, la villa qu’André Lurçat dessina pour son propre usage possède une qualité devenue rare parmi les Monuments Historiques : son mobilier lui-même, constitutif de l’esprit de l’architecture dans son ensemble, est classé. Le fait est suffisamment remarquable pour que le véritable amateur d’architecture se laisse prendre au jeu de ce qu’il convient d’appeler une restauration. Avec l’accélération du temps, le passé nous est de plus en plus proche.

1 575 000 € Honoraires de négociation inclus
1 500 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 843850

Nombre de pièces 8
Nombre de chambres 4
Nombre de chambres possible5
Surface cadastrale 851 m2
Surface réception35 m2
Surface totale intérieure210 m2
Surface Cave30 m2
Surface Jardin600 m2
Surface Terrasse40 m2
Surface Place de parking 116 m2
Surface Garage 130 m2


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Selim Isker       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus