Proche de Saint-Malo et de Dol-de-Bretagne,
une chaumière du 17e s. et son jardin de plus de 2000 m²
Dol-de-Bretagne, ILLE-ET-VILAINE bretagne 35120 FR

Situation

A la croisée des chemins entre Saint-Malo, Dinan et Dol-de-Bretagne, à quelques encablures de la Rance et de la Côte d'Emeraude. Le marais dolois, terrain de jeu des passionnés de randonnée, est accessible à vélo. Golf et centre équestre sont proches. La chaumière est située à proximité d'une petite commune de 2 700 habitants. Tous les services, commerces de proximité et les établissements scolaires sont à moins de 10 mn. Rennes est à 55 km par la route ou 45 mn par le train.

Description

De la route principale, un chemin mène au hameau de quelques maisons où est localisée la propriété. Une haute haie dissimule la chaumière et un jardin fleuri planté d'arbres fruitiers. Son caractère et ses éléments architecturaux attirent l'œil dès le premier regard.

La chaumière

La chaumière, dont l'origine date du début du 17ème siècle, est construite en pierre sèche, d'appareil irrégulier. La façade est percée de nombreuses baies qui laissent pénétrer la lumière en abondance. Leurs menuiseries sont recouvertes d'une peinture réalisée sur mesure à base de pigment rappelant la couleur des pierres les plus claires. Certaines sont encadrées de pierres de taille en granit. Une porte est surmontée d'un linteau sur coussinet et d'une ouverture en double arc brisé. La toiture est de chaume. Elle a été entièrement renouvelée il y a moins de quinze ans. Ce manteau végétal dessine une courbe douce au dessus d'une baie et d'une lucarne à trois vantaux. Le bâti est formé de la réunion de trois anciennes maisons. Les éléments structurels sont en excellent état et n'ont pas connu de remaniement dénaturant.


Rez-de-chaussée
Deux portes vitrées ouvrent indifféremment sur une spacieuse pièce de séjour. D'un côté, le salon est agencé autour de la cheminée en pierres jointoyées dont le trumeau monte jusqu'au plafond cathédrale qui surplombe la pièce. La charpente est apparente, la ligne de la poutre maîtresse croise celle du couloir d'une mezzanine qui relie les deux coins nuit de l'étage. Un escalier discret permet de rejoindre ce niveau. Une porte cintrée à l'extrémité du salon mène à un dégagement avec placards, un garage et des toilettes. De l'autre côté, les solives du plafond de la salle à manger sous la mezzanine ont été lasurées en blanc pour faire écho au plafond du salon et aux murs blanchis à la chaux. La lumière des grandes baies vitrées s'y reflète. Le mur en pierre apparente de ce vaste espace de réception se marie parfaitement avec les tomettes soigneusement huilées des sols. Une porte vitrée ouvre sur la cuisine. La cheminée en bois et pierre épouse l'aménagement de la cuisine qui a été réalisée par un ébéniste. Tout l'équipement moderne est présent. Une discrète trappe en bois permet d'accéder à une cave en soubassement. Un escalier en colimaçon, entièrement taillé jadis dans le même tronc d'arbre, conduit au premier étage.
Premier étage
L'escalier en châtaigner débouche sur un dégagement qui distribue une chambre, un dressing, une salle de bains et des toilettes. Une cheminée en pierre et la poutraison apparente répondent aux murs lambrissés de blanc. Le dégagement ouvre ensuite sur une mezzanine qu'occupe actuellement un atelier d'artiste, avec vue plongeante sur le salon. La lumière est omniprésente. Derrière l'escalier central de la maison, un pont, protégé de part et d'autre par des balustrades, mène à la deuxième chambre et sa salle de bains et un espace lecture. Une porte vitrée ouvre sur un escalier en pignon, permettant une sortie indépendante sur le jardin.
Combles
L'escalier en colimaçon grimpe jusqu'au combles. Une troisième chambre et sa salle de bains y ont été aménagées. Elle est éclairée par deux petites ouvertures en pignon et la lucarne à petits carreaux insérée dans le toit de chaume. La hauteur sous plafond est conséquente et met en valeur la charpente d'origine. Les boiseries travaillées des étages ont été réalisées par des compagnons.

Le garage

Le garage, actuellement à usage de buanderie, permet d'abriter un véhicule ou d'envisager une nouvelle destination en chambre supplémentaire. A l'arrière de la chaumière, se situe un autre petit local technique.

Ce que nous en pensons

Le paysan du marais ayant depuis longtemps quitté les lieux, il fallait pour réinvestir ces derniers prendre le risque architectural de leur apporter de la lumière et ouvrir les espaces intérieurs. La chose a été ici exécutée avec soin sans altérer le caractère pittoresque attaché à ce type d’habitation rurale. Les volumes sont importants, l'agencement bien pensé, la circulation ouverte facilite le partage des moments de vie. Pourtant l'ensemble bâti est prêt à être encore réinventé et à continuer son histoire. Le terrain, constructible, pourra apporter de nouvelles perspectives.

475 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 132290

Surface cadastrale 2110 m2
Surface du bâtiment principal 220 m2
Nombre de chambres 3
Surface des dépendances 17 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Côtes d'Emeraude et de Penthièvre


Béatrice Viel +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus